Réserve naturelle Sian Ka’an : Découvrez Sian Ka’an au Mexique

Voyage au Mexique

Evaluation: 4.0/5.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 2018-05-01)

La réserve naturelle du Sian Ka’an se situe sur la côte est de la péninsule du Yucatan, dans l’Etat du Quintana Roo au Mexique. Elle est classée réserve de biosphère depuis 1986 par l’Unesco puis a été inscrite sur la liste du patrimoine mondiale en 1987. Le 27 novembre 2003, elle a été classée Site Ramsar.

Brève historique

Sian Ka’an est un terme Maya qui signifie « Origine du ciel ». Ce peuple, séduit par la beauté du site s’y est installé il y a des milliers d’années.

La réserve a été créée en 1986 afin de protéger les écosystèmes terrestres, côtiers et marins de la région. Le parc regroupe sur son territoire :

  • 400 000 ha de terres dont les plus hauts sommets culminent à seulement une dizaine de mètres au-dessus du niveau de la mer
  • 120 000 ha marins
  • 120 km de côtes

L’ensemble couvre environ 528, 148 ha de surface.

Ses richesses

La réserve de Sian Ka’an abrite :

  • une grande variété de forêts tropicales
  • de vastes étendues de mangroves
  • de lagunes
  • des dunes
  • des plages de sable fin
  • des palmiers savanes
  • une barrière de corail méso-américaine
  • herbiers dans les eaux peu profondes

A la découverte de la réserve naturelle du Sian Ka’an au Mexique

Dans son ensemble, la réserve offre une vue spectaculaire où le vert de sa végétation luxuriante côtoie le bleu de ses lagunes et de la mer des Caraïbes sans oublier le ciel, souvent bleu qui le couvre et le blanc de ses bancs de sable.

Une large diversité biologique

Sian Ka’an abrite une diversité biologique importante. La faune et la flore varient en fonction de la zone, mais en général, on y trouve :

  • dans ses forêts tropicales : des pumas, des ocelots, des jaguars et des tapirs d’Amérique centrale
  • de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs et résidents
  • dans ses fonds marins : des centaines d’espèces de poisson, quatre espèces de tortues marines et des lamantins des Antilles

A part cette faune richement composée, on trouve également au sein de la réserve des cenotes qui abritent des formes de vie, parfois endémiques, des mangroves essentielles et vitales à la pêche, des îles boisées appelées Petenes dans la région et qui émergent des marais inondés.

Category: Voyage au Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *