Taquile : A la découverte de l’ile de Taquile sur le lac Titicaca

Publié le: 02-07-2015

Voyage au Pérou | |

(Mis à jour le: 14/04/2019)
Taquile : A la découverte de l’ile de Taquile sur le lac Titicaca
3.7 (73.33%) 3 vote[s]

Taquile est une île située du côté du lac Titicaca, à 45km de la ville de Puno. S’étalant sur une superficie totale de 5.72km², l’île compte environ 2200 habitants. Elle possède un point culminant qui se situe à 4050 mètres d’altitude, le village principal étant à 3950m au-dessus de la mer. Egalement connue appelée « île des Taquilenos », cette île est à visiter absolument lors d’un séjour au Pérou.

Caractéristiques

L’île constitue l’un des derniers endroits à capituler face à la colonisation espagnole lors de la conquête au Pérou. D’abord sous l’égide de Carlos V, elle a ensuite été dirigée par le comte Rodrigo de Taquila, d’où son nom attribué par les colons.

L’île se subdivise en plusieurs secteurs en fonction des cultures. L’économie tourne grâce à la pêche, la culture et le tourisme. En effet, l’île accueille chaque année près de 40000 visiteurs. Elle se caractérise par les richesses en flore, dont le kolle, un arbre utilisé comme matériaux pour construire les toits des maisons et en tant que combustible. Il y aussi des variétés rares de fleurs, comme la cantuta, le chukjo et la muna.  La faune se constitue essentiellement de moutons, de cochons d’Inde, de vaches et de poules. On y trouve rarement des animaux domestiques comme les chats ou les chiens et le fait d’en avoir est soumis à une autorisation spéciale émanant de la communauté.

La robe traditionnelle péruvienneLes habitants de l’île sont connus pour porter les robes traditionnelles, combinées avec des vêtements stylés et des accessoires (sac à main, manteaux, ceintures…). En 2005, l’île et ses richesses en art textile ont été proclamées  par l’UNESCO « chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité ». En effet, les habitants de Taquile sont connus pour l’art de tisser des vêtements à la main, considérés comme des produits artisanaux de haute qualité au Pérou. Le tricot est entièrement confectionné par les hommes, dès l’âge de huit ans, tandis que les femmes font du tissage.

La plupart des habitants de Taquile est de religion catholique. Cette dernière a été adoptée afin d’harmoniser leur ancienne culture avec la culture du christianisme syncrétique. La terre mère  ou Patchamama est considérée comme principale divinité andine, qui a sous contrôle tout ce qui concerne la récolte et la fertilité. Tous les ans, les habitants font une offrande à cette divinité, sous forme de paiement. Avant d’entreprendre un voyage, les gens déposent également  trois feuilles de coca. Les habitants de cette île sont très pieux et Dieu fait partie de chaque festivité. Il y a deux églises catholiques situées au cœur du village et à Huayllano.

En savoir plus sur La civilisation péruvienne

Taquile dispose d’une station radio et s’est équipé de générateurs. Les habitants de l’île ont choisi d’utiliser des panneaux solaires comme source d’énergie. Même si l’on y consomme beaucoup de volaille, ces animaux se font rares car étant les proies des renards.

Tourisme à Taquile

L’affluence des touristes à Taquile se produit généralement de de mai à Novembre, en saison sèche. Le voyage depuis Puno dure actuellement entre trois et quatre heures. Pour arriver sur l’île, il faut prendre des petits bateaux motorisés et ceux qui arrivent sur le flanc ouest sont confrontés à une montée de plusieurs centaines de marches. Ne soyez pas surpris si vous voyez les enfants courir derrière vous. Ils ont pour coutume de vous offrir une tige de  Muna, plante aromatique qui peut aider à soulager l’essoufflement. Au sommet de l’île un petit comité d’accueil vous attend et se charge d’organiser l’hébergement. En effet, les habitants de taquile sont connus pour avoir créé un nouveau concept dans le monde du tourisme. E effet, tout est contrôlé par la communauté, qui offre des séjours en proposant des chambres d’hôtes ou des hébergements pour les groupes, des moyens de transport, des activités culturelles. Certains habitants se proposent spontanément d’être des guides locaux.

Depuis que les touristes ont commencé à affluer dans l’île,  vers les années 70, les habitants ont progressivement perdu le contrôle dans le secteur du tourisme de masse. Ainsi, une agence de voyage locale appelée Voyage Munay Taquile a été mise en place pour reprendre le dessus en matière de tourisme local. A Taquile, vous trouverez aussi plusieurs restaurants où vous pourrez déguster les saveurs locales.

 

Tags: ,

Category: Voyage au Pérou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *