Acapulco : à la rencontre de la ville d’Acapulco au Mexique

Voyage au Mexique

Pas encore de vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 2018-05-11)

Station balnéaire réputée dans les années 1950, Acapulco est une ville mexicaine située à 400 km de Mexico. Elle est rattachée à l’Etat de Guerrero et est bordée par une baie profonde et bien fermée de l’Océan pacifique. Les eaux calmes et la facilité d’accès à la baie sont propices au mouillage des bateaux. Ces derniers se dressent d’ailleurs fièrement le long des rochers qui bordent la côte. En ce qui concerne la ville proprement dite, celle-ci occupe une étroite bande de terre située entre les montagnes de la Sierra Madre del Sur et de la côte. Autrefois surnommée la « perle de la Pacifique », Acapulco a quelque peu perdue de sa superbe, mais reste néanmoins une zone touristique à ne pas négliger.

Acapulco, depuis toujours un carrefour des voyageurs

Cela fait maintenant près d’un millénaire qu’Acapulco est considérée comme un carrefour pour les voyageurs d’Amérique du Sud. D’origine nahuati, son appellation signifie « région des roseaux denses ».

Découvrez la ville d'Acapulco au Mexique

D’après les vestiges anciens découverts sur le site, la région aurait été habitée dès le troisième millénaire avant l’ère chrétienne. Même si les autres objets découverts affichent l’influence des différentes civilisations qui se sont succédé au Mexique, tarasque, mixtèque, zapotèque et aztèque, Acapulco reste sous le règne des caciques jusqu’à ce que les Espagnols viennent s’emparer du territoire.

Visitez aussi la capitale dez Zapotèques, Monte Alban

Ces derniers sont arrivés dans la région depuis Zacatula qui se situe à 400 km à l’ouest d’Acapulco. A l’origine, ils devaient trouver une route vers la Chine, mais en découvrant le territoire, ils ont fini par l’occuper. Le 25 Avril 1528, Acapulco et ses environs ont été déclarés sous le règne de la couronne espagnole.

A partir de là et pendant les deux siècles qui suivirent, la petite ville portuaire évolua, s’agrandissa et prospéra. Les habitants ont également pris leurs petites habitudes et c’est ainsi que tous les ans, le Galion de Manille, un navire de commerce, part depuis Acapulco pour se rendre à Manille et en Orient. Quand il revenait de son périple, une grande foire était organisée afin que les marchands puissent se fournir en soies, en pièces laquées du galion, en porcelaines et en ivoires.

Cet évènement était tellement connu que le navire a fini par attirer l’attention des malfaiteurs. En 1579, un dénommé Francis Drake a essayé de s’en emparer, mais il a échoué. Le navire n’aura toutefois pas la même chance quand le Commodore Georges Anson l’attaque et le capture le 20 juin 1743. Il s’empara de tout ce que le galion avait à son bord pour ramener son trésor en Angleterre.

Pour se protéger des assaillants et surtout après l’invasion d’Acapulco par la flotte des Pays-Bas en 1615, les Espagnols renforcent la sécurité de leur fort et le baptisa Fort San Diego. Ce dernier fut détruit par un tremblement de terre en 1776 pour être reconstruit en 1783. Durant la guerre d’indépendance, le Galion de Manille ne fut plus utilisé et la ville d’Acapulco tombe dans l’oubli pendant près d’un siècle.

La renaissance d’Acapulco

Vers le début du 20e siècle, la ville d’Acapulco sort de sa torpeur malgré les tremblements de terre qui l’ont beaucoup marqué en juillet et août 1909.

Son port continua de se développer. Pour information, ce dernier a été érigé sur d’anciennes ruines mayas.

Peu à peu, son secteur touristique commença à se développer et aux alentours de 1950, elle est devenue une destination de vacances très prisée par les stars hollywoodiennes. Bon nombre d’entre elles y ont séjourné et y ont même acheté une maison de vacances. Parmi les personnages les plus célèbres qui y ont passé un séjour, on peut citer Elizabeth Taylor, Sylvester Stallone, John Wayne, … Et le couple présidentiel John F. Kennedy et son épouse, Jackie y a, eux aussi, séjourné pour leur lune de miel.

Acapulco, la perle du Pacifique

C’est durant cette époque dorée qu’Acapulco fut surnommée la « perle du Pacifique ». Tous rêvaient d’y aller, mais seuls les plus fortunés pouvaient se le permettre.

Très vite, la ville connut un essor touristique important et les infrastructures de tourisme se sont développées à vitesse grand V. Les hôtels de luxe se sont multipliés, les activités nautiques de luxe se sont diversifiées, les restaurants et autres grandes tables y ont ouvert leurs portes, …

Pendant une décennie, Acapulco fut une destination de luxe que seuls les plus aisés pouvaient s’offrir. A partir de 1960 toutefois, ce tourisme de luxe fit place à un tourisme de masse.

Les touristes venaient des quatre coins du monde même s’ils étaient majoritairement, Américains. Les classes sociales pouvaient toutes se le permettre et pendant près de dix ans, la ville portuaire se plaisait dans cette ambiance de vacances. Pour les vacanciers, elle était devenue une station balnéaire à petits prix.

Et tant que vous êtes au Mexique, profitez-en pour découvrir les sites incontournables du Mexique.

Acapulco d’aujourd’hui

D’un point de vue global, la sécurité n’y est pas plus mal que dans d’autres villes européennes ou américaines. Il suffit juste de faire preuve de bon sens durant le séjour. Pour ce faire,

  • Evitez de sortir ou de rester trop tard dehors la nuit
  • Evitez les quartiers malfamés et les ruelles étroites
  • Evitez d’aller dans un endroit isolé et contrôlé par un gang
  • Evitez d’étaler vos objets high-tech et votre argent où que vous alliez
  • Faites-vous accompagner d’un guide local pour ne pas aller dans les zones peu recommandées
  • Evitez le contact avec des personnes douteuses
  • Fondez-vous dans le paysage : en d’autres termes, évitez de vous montrer en touristes riches pour ne pas attirer l’attention sur vous

Ces conseils sont valables où que vous alliez que ce soit au Mexique ou dans un autre pays, ce qui fait que la ville n’est pas plus dangereuse qu’une autre.

Découvrez le Mexique de A à Z

Les points forts de la ville

Le port d'Acapulco avec son fort

Certes, la ville a perdu son superbe d’autrefois, mais Acapulco reste une destination touristique de choix. Ses kilomètres de plages au sable blanc vous raviront, sa mer turquoise est une invitation à laquelle on ne peut résister, sa gastronomie locale est un régal pour le palais et ses fêtes colorées et rythmées aident à, totalement décompresser.

Et toujours en termes de points forts, il ne faut pas oublier de citer son climat. Au Mexique, Acapulco figure parmi l’une des villes où il fait toujours beau à longueur d’année. Elle bénéficie d’un climat tropical doux assez stable avec une température moyenne annuelle de 28°C. Le ciel est toujours bleu et la pluie n’y tombe que rarement, à l’occasion d’ouragans qui peuvent éventuellement toucher sa zone côtière vers la fin de l’été. La température, malgré de légères variations, est toujours au top pour se baigner ou visiter l’environnement de la ville.

Enfin, notez bien que la ville abrite quelques sites à visiter tels que :

  • La Villa Arabesque
  • Ef Fuerte de San Diego
  • La cathédrale Nuestra Señora de la Soledad
  • La Chapelle de la paix et de la Croix Trouyet
  • El Fuerte del Virrey
  • La « Maison du Paradis » qui abrite les mosaïques de Quetzalcoatl et Tlaloc de Diego Rivera
  • La Quebrada : il s’agit d’une falaise de 45 mètres de haut. Elle se situe près de la Playa Longosta. Pourquoi la visiter ? Parce que c’est de là-haut que les plonguers téméraires se jettent pour plonger dans la cuvette naturelle de la baie. Attention, cette activité ne peut être faite que si vous avez de l’expérience et que si vous le faites au moment où les vagues font monter le niveau d’eau, car dans le cas contraire, vous risquez de vous fracasser sur les rochers
  • L’île de la Roqueta : c’est une escale incontournable pour les amateurs d’écotourisme, car cette île abrite une végétation luxuriante composée de tamariniers, de palmiers, d’amandiers, de chayas, de citronniers, …Vous pourrez également y faire de la plongée sous-marine, car les fonds marins des eaux qui l’entourent abritent de nombreuses espèces de poissons aux couleurs chatoyantes. Et qui sait, peut-être tomberez-vous sur un trésor caché, car la légende raconte que c’est là que les pirates avaient l’habitude de cacher leur butin
  • Le Parque Papagayo : situé en plein cœur de la ville, ce parc fait office de poumon vert de la ville d’Acapulco. Il s’étend sur 22 ha et abrite une végétation de type tropical. Quelques animaux exotiques y vivent en captivité

Et pour mieux connaître la ville, pensez aussi à visiter la zone archéologique de Palma Sola, le marché artisanal Noa Noa, la Plaza Alvarez, le parc national « El veladero », la laguna de Coyuca, la laguna de Tres Palos, la baie de Santa Lucia et les plages. On recommande particulièrement la Playa la Condesa, la Playa Langosta, la Playa Icacos, la Playa Majuaha, la Playa Revolcadero, la Playa de Hornos, la Playa Manzanillo, …

Category: Voyage au Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *