Altamira à Caracas : un quartier chic de la capitale vénézuélienne

Voyage au Venezuela |

Rating: 4.5/5. From 2 votes.
Please wait...
(Last Updated On: 26/09/2018)

Le Venezuela figure, bien sûr, sur la liste des destinations phares que je m’apprête à visiter en Amérique du Sud. Situé entre la Colombie à l’ouest, le Brésil au sud, la Guyane à l’est et la mer des Antilles, avec une petite partie donnant sur l’océan atlantique au nord, je me dis que forcément, c’est une terre d’aventures et de découverte. Mon premier point de chute a été la capitale, Caracas qui se situe au centre-nord du pays.

Caracas, la capitale du Venezuela

La première vision frappante que j’ai en arrivant à Caracas : un centre-ville plutôt moderne entouré de maisons colorées entassées en hauteur. Le charme a tout de suite opéré même si à ce moment-là, j’ignorais encore tout de la subdivision qu’implique cette vue.

Découvrez Caracas au Venezuela

En réalité, la capitale vénézuélienne est divisée en deux parties distinctes : la ville ouest où vivent les plus pauvres et la ville est où vivent les plus riches. Sous son règne, Hugo Chavez a travaillé pour essayer de tirer un peu les pauvres vers le haut, mais au final, la gestion qu’il a faite du pays n’a fait qu’agrandir les écarts.

Aujourd’hui, Caracas abrite des quartiers chics et résidentiels entourés de barrios ou bidonvilles en hauteur. Une triste réalité que je découvre au cours de mon court séjour dans la ville et qui affiche de grands contrastes entre les classes sociales. D’abord, partons à la découverte des quartiers riches …

Altamira, un quartier chic de Caracas

Le quartier d’Altamira figure parmi les plus chics de Caracas, peut-être pas autant que le quartier de Chacao, mais par rapport au reste de la ville, il est plus propre, plus sécurisant et surtout plus commercial. Il joue d’ailleurs un rôle commercial clé au sein de la municipalité de Chacao à laquelle il est rattaché. Il a été créé en juin 1577 par Juan Andres Varela.

  • Un quartier populaire :

Pour les Vénézuéliens, Altamira est le lieu où il faut aller pour faire du shopping, rencontrer du beau monde ou seulement flâner sur ses jolies places et le long de ses rues. En journée, ses sites et monuments attirent les touristes tandis qu’en soirée, les gens s’y donnent rendez-vous pour faire la fête, discuter, se promener, …

  • Un quartier touristique :

Découvrez le quartier d'Altamira à Caracas au Venezuela

De nombreux hôtels et restaurants se situent dans le quartier d’Altamira. Ces établissements y côtoient harmonieusement les résidences chics. Pendant la haute saison touristique et durant les périodes de festivals, le quartier affiche une forte présence touristique qui contribue à alimenter les caisses de l’Etat.

Pour les touristes, ce quartier résidentiel est le plus sûr de la capitale sans compter la qualité de vie qu’ils peuvent y bénéficier. En journée, le quartier leur propose la visite de ses quelques monuments culturels tandis qu’en soirée, admirer l’obélisque de la plaza Francia avant de dîner dans l’un des restaurants chics du quartier suffisent pour ravir les cœurs.

Que voir à Altamira ?

Côté sites touristiques, Altamira en compte très peu, mais les rares qu’il abrite valent le détour.  Parmi ceux que je tiens à vous recommander, il y a :

  • La Plaza Francia ou « Place de France » :

Autrefois appelée plaza Altamira, il s’agit de la plus importante place de la ville. Elle regroupe quelques centres culturels et commerciaux. C’est sur cette place que l’on peut voir le fameux obélisque d’Altamira, haute de 24 mètres. Ce monument a été érigé par Luis Roche lequel tenait à construire un édifice plus haut que la cathédrale de Caracas. Aujourd’hui, cet obélisque est le symbole de la municipalité de Chacao et on le retrouve d’ailleurs sur de nombreuses cartes représentant le quartier, la municipalité et la capitale. Devant l’obélisque se trouve des fontaines ainsi qu’une statue de la Vierge Marie.

Découvrez la Plaza Francia à Altamira à Caracas au Venezuela

Ce monument n’est pas le seul à égayer la Plaza Francia, car on y trouve également un miroir d’eau et des jardins tout autour. Vu de face, on a une jolie vue sur le miroir d’eau entouré par deux escaliers avec en fond la statue de la Vierge, puis l’obélisque puis le mont Avila qui se dresse majestueusement à l’écart du quartier.

L’histoire raconte que la Plaza Altamira a été rebaptisée en Plaza Francia lorsque la France et le Venezuela ont signé une collaboration d’affaires. Pour sceller leur accord, elle a été rebaptisée et la France a construit une place dédiée au Venezuela.

Pour clore la découverte de cette jolie place, il faut absolument s’y rendre le soir, avant de dîner pour admirer alors les lumières qui illuminent l’obélisque.

  • Le Musée dédié à Romulo Gallegos : ici, on le connaît surtout sous le nom de Centre d’études Romulo Gallegos

Que voir aux alentours d’Altamira ?

Même si beaucoup de touristes le fréquentent, le quartier d’Altamira ne compte que quelques monuments touristiques. Heureusement, les autres quartiers abritent d’autres sites à découvrir et si vous avez la chance de connaître quelqu’un qui vit dans les barrios, vous pourrez également vous y rendre en sa compagnie.

Autour d’Altamira, j’ai pu visiter :

  • Le Millenium Mall : c’est un centre commercial qui séduit surtout par son architecture futuriste. L’imposant bâtiment est recouvert de baies vitrées et abrite, en tout six étages. En son sein, on trouve des boutiques, des restaurants et même une salle de cinéma
  • Le Parque del Este : il s’agit du parc le plus fréquenté de Caracas. Il fait surtout le bonheur des enfants qui peuvent caresser les animaux du zoo ou voguer sur le lac du site, mais pour ma part, c’était plus l’observation des étoiles qui m’a séduit bien que je n’y connais rien en astronomie. Une promenade à travers les jardins tropicaux du parc est aussi très agréable surtout que là, les bruits de la ville semblent assez lointains
  • Le Paseo de Los Proceres : il s’agit d’une longue avenue bordée d’arbres, d’allées, de jardins, de pièces d’eau et de divers monuments érigés en hommage aux héros nationaux du pays. Au cours de la visite, je me suis retrouvée au milieu de nombreuses statues au sein du lieu appelé « Monument aux héros », mais la seule que j’ai reconnue est celle censée représenter Simon Bolivar. Ce personnage, tout le monde le connaît donc je me suis renseigné avant d’y aller. Vient ensuite le « Monument aux pionniers » suivi de miroirs d’eau, de fontaines, de jardins, …

Altamira à Caracas au Venezuela

En ce qui concerne les bidonvilles situés sur les collines, un guide local qui y vit justement m’a permis d’avoir un aperçu du quotidien des habitants. Bon, avant d’y aller, il me recommande de m’habiller comme les locaux, de ne pas trop se montrer en tant que touriste et de ne pas emporter des objets de valeur pour ne pas attirer l’attention. Une fois les consignes de sécurité respectées, on a flâné à travers les ruelles aujourd’hui bétonnées grâce à Hugo Chavez et les maisons colorées des barrios. Le guide m’explique que pour dissimuler la réalité des barrios, le gouvernement a fourni gratuitement la peinture aux habitants pour apporter un peu de couleurs dans leur vie. C’est vrai que malgré ce « cache-misère », admirer ces maisons colorées fait quand même plaisir et apporte un certain charme sur les hauteurs de Caracas. Par prudence et même si à mon passage, les habitants se sont montrés chaleureux et sympathiques, peut-être parce que je parle couramment leur langue, il est conseillé de ne pas s’y aventurer seul ou sans être accompagné d’une personne qui y vit.

Comment se rendre à Altamira ?

Pour se rendre à Altamira, à Caracas, il suffit de prendre la ligne 1 du métro de Caracas et descendre à la station Altamira. Si vous souhaitez vous y rendre par vos propres moyens, sachez que ce quartier est bordé par :

  • Le quartier d’affaires de Los Palos Grandes à l’est
  • La chaîne montagneuse de l’Avila au nord
  • Le quartier de La Castellana à l’ouest
  • Le quartier de Bello Campo au sud

Découvrez le Venezuela de A à Z

Tags:

Category: Voyage au Venezuela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *