Amérique du Sud : Les sites les plus spectaculaires des montagnes des Andes

Voyage en Bolivie | Voyage au Venezuela | Voyage au Chili | Venezuela | Chili | Bolivie | |

En plus des clichés comme les chutes d’Iguaçu ou du Pain de Sucre de Rio, la chaine de montagne des Andes recèle encore de nombreuses autres merveilles de la nature, encore méconnues et pourtant à couper le souffle. Ce territoire ancestral des populations amérindiennes cache en son sein des chutes, des criques, des lagons ou encore des cités anciennes qui méritent le détour.

 

la mer au Venezuela

Les merveilles de la mer

Côté plage, l’archipel de Los Roques, au Vénézuela, n’a rien à envier à celles de Rio de Janeiro. Ses 350 îles sont formées pour la plupart de sable immaculé et de rien d’autre. Véritable paradis pour les plongeurs et les amoureux des activités nautiques, Los Roques est devenu un parc national où vivent près de 1500 habitants.

 

Lac Bolivie

D’incroyables lacs

Les lagons ne sont pas uniquement les vestiges de l’océan, semble prouver le lagon vert de Bolivie, qui se tient au pied du volcan Licancabur. Une forte concentration de magnésium, de cuivre et d’arsenic confère à l’eau du lac une couleur incroyable voguant entre le bleu turquoise et le vert émeraude. Faisant partie du parc naturel Eduardo Evaroa, ce lac est l’un des plus hauts du monde avec une altitude de près de 6000 mètres.

Plus connu, le lac Titicaca aux frontières du Pérou et dela Bolivie détient également un charme exceptionnel, à 3800 mètres d’altitude. 25 rivières l’alimentent pour en faire un lac d’eau douce appréciée pour la baignade et les activités fluviales. De nombreux légendes alimentent l’histoire du lac Titicaca, notamment la présence d’un trésor qui s’y serait échoué, nombreux sont d’ailleurs encore à sa recherche de nos jours.

 

Desert du Chili

Des déserts hors du commun

L’Amérique du Sud est aussi riche en désert que l’Afrique. Celui d’Atacama, au Chili, est un désert très aride, en dépit de fortes précipitations constatées au premier trimestre de l’année. Ce désert est le rendez-vous privilégié des amoureux des constellations en raison de cette absence de pluie qui facilite l’observation des étoiles. La NASA y a d’ailleurs implanté de nombreux centres d’observation astronomiques.

Le Désert Salar d’Uyuni, en Bolivie, est entièrement constituée de sel, ce qui constitue sa particularité. Plus de 10 500 kilomètres carrés de sel, soit environ 60 milliards de tonnes, forment un spectacle impressionnant. Mais sous cet amas de sel se cache une autre richesse, moins visible cette fois, qu’est l’une des plus grandes réserves de lithium au monde.

 

Vallee Urubamba

Les vestiges culturels

Le site archéologique de Cuzco, ancienne résidence royale inca, surplombe à 3600 mètres d’altitude la vallée d’Urubamba. Ce site constitue un véritable intérêt culturel pour les visiteurs, étant un lieu sacré de l’empire précolombien. Une partie de ces vestiges a été détruite pas les espagnols, mais le reste demeure encore debout et impressionnant.

 

Les chutes d'Iguaçu

Les chutes d’Iguaçu

Les chutes d’eau

Si les chutes d’Iguaçu, en Argentine, ne sont plus à découvrir, et fascinent par leur beauté spectaculaire, celles de Kaieteur, en Guyana, sont parmi les plus belles au monde. Pour les atteindre, il faut traverser le cœur de la forêt tropicale à travers des infrastructures encore très basiques. Ces chutes doivent leur nom au chef de la tribu de Patamona.

Tags: ,

Category: Voyage en Bolivie, Voyage au Venezuela, Voyage au Chili, Venezuela, Chili, Bolivie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *