Après l’ouragan Odile, Los Cabos veut récupérer des touristes

 

Mexique | Actualité Mexique |

C’est vers la mi-septembre que l’ouragan Odile a frappé le Mexique de plein fouet et a complètement ravagé la partie sud de la Basse-Californie. La ville de Los Cabos n’a pas été épargnée, car la tempête tropicale en plus d’avoir dévasté la ville, a fait fuir les touristes. Aujourd’hui, sa plus grande inquiétude est de remettre la ville en état afin que les touristes daignent à nouveauy mettre les pieds surtout que la prochaine haute saison d’hiver se rapproche à grands pas.

L’ouragan Odile

ouragan Odile

l’ouragan Odile

Classé catégorie 3 par l’échelle de Saffir Simpson, l’Ouragan Odile a fait six morts au Mexique et a laissé derrière lui de nombreux dégâts matériels. Rien que pour Los Cabos, on estime à un milliard de dollars la somme nécessaire pour réparer les dégâts. Parmi les dégâts importants, on cite des hôtels complètement dévastés, des rues encombrées, des commerces pillés et un aéroport en piteux état. Pour retrouver ses touristes, Los Cabos devra donc se mettre à reconstruire tout cela et ce n’est pas un mince défi.

Los Cabos : une station balnéaire à l’abandon

Los Cabos était, jusqu’avant l’ouragan, une station balnéaire très appréciée des touristes. Elle se plaçait à la deuxième place des destinations touristiques les plus appréciées au Mexique après Cancun et la Riviera Maya. Aujourd’hui, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même et les touristes l’ont complètement déserté d’où l’importance de la remettre rapidement sur pied surtout que le mois du tournoi international de pêche sportive Bisbee’s n’est plus qu’à un mois environ. La reconstruction doit donc être faite en urgence, car ce mois sonne aussi le début de la haute saison d’hiver qui lui vaut chaque année un peu plus de deux millions de touristes par an. Ne pas être prête pour cette saison équivaudrait donc à une perte financière colossale pour Los Cabos.

Los Cabos

Los Cabos

Il faut noter que tous les ans, Los Cabos voient affluer des milliers de touristes dont la majorité vient de l’Amérique du Nord. Pour fuir la grisaille de l’hiver, ces touristes viennent effectivement au Mexique, plus précisément au sud de la péninsule de Basse-Californie pour profiter du soleil et des paysages paradisiaques de cette partie du monde que Jacques Cousteau a qualifier de « plus grand aquarium du monde ». Cette partie du monde abrite également le parcours du golfe du Mexique et d’autres sites incontournables. Il n’est donc pas surprenant de voir les touristes s’y ruer, mais la question est : est-ce que cette année, ils auront encore cette chance ?

Parmi ces touristes, on cite de grandes personnalités comme John Wayne, Oprah Winfrey, Bing Cosby ou encore Leonardo DiCaprio.

Les travaux les plus urgents

Même si tous les dégâts nécessitent une prise en charge en urgence, la priorité de Los Cabos concerne la reconstruction de ses hôtels à demi-détruits, de son aéroport international hors-circuit et le rétablissement des services de base comme le téléphone, l’électricité, l’accès à l’eau potable, … Des services dont le rétablissement pourrait encore durer quelques semaines.

louragan Odile à Los Cabos

Toutefois, Claudia Ruiz Massieu, la ministre mexicaine du Tourisme a promis que Los Cabos sera prête pour accueillir ses adeptes avant la haute saison. En attendant, la ville doit faire face à quelques problèmes comme le manque de personnel.

Los Cabos souffre d’un manque de personnel

Un des principaux problèmes de Los Cabos est aussi le manque de main d’œuvre. En effet, suite à l’ouragan, ce ne sont pas seulement les touristes qui ont déserté le lieu, mais quelques habitants ont aussi décidé de fuir la ville pour essayer de trouver du travail ailleurs.

La majorité des gens qui ont perdu leur emploi suite à cette catastrophe naturelle appartient notamment au secteur touristique et à la restauration. Selon une serveuse de Los Cabos, même les menus des restaurants ont souffert de l’Ouragan étant donné que jusqu’à maintenant, ils ne peuvent pas servir de poissons ou de fruits de mer. Quant aux autres commerçants de la ville, ils se plaignent de la rareté des clients et d’autres voient même l’avenir du mauvais œil.

 

 

 

 

 

 

 

Tags:

Category: Mexique, Actualité Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *