Argentine augmente les restrictions sur utilisation du dollar dans le pays

Publié le: 11-06-2012

Argentine | Actualité Argentine |

(Mis à jour le: 21/07/2018)
Evaluer cet article

De nouvelles restrictions sur l’utilisation du dollar en Argentine

Le gouvernement argentin a instauré un nombre de mesures afin de limiter l’utilisation des devises étrangères dans le pays, notamment sur le dollar. Le gouvernement souhaite suite à ces mesures préserver les réserves de la banque centrale.

En fait, depuis le mois d’octobre dernier, le gouvernement a mis plusieurs restrictions sur le dollar qui obligent les Argentins à demander une autorisation spéciale pour chaque retrait de dollars. D’autres mesures ont été rajouté récemment qui portent sur les voyages à l’étranger, les importations et les transferts de fonds à l’extérieur du pays.

L’Argentine met de nouvelles restrictions sur l’utilisation du dollar

L'Argentine met de nouvelles restrictions sur l'utilisation du dollar

Les autorités financières veulent préserver les réserves de la banque centrale soit 47 milliards de dollars.

Le pays connaît une hausse de 30% dans les dépenses contre 26 % pour les recettes, ajoutant le fait que l’Argentine n’a pas le droit d’avoir des crédits internationaux à cause du défaut sur sa dette en 2002.

Les restrictions émises ont l’air de réussir puisque la fuite des capitaux a ralenti remarquablement pour passer de 8,4 milliards de
dollars en 2011 à 1,6 milliard aux premiers 3 mois de 2012.

En contre partie, ces restrictions et ces mesures sévères, ont ouvert la porte pour les affaires clandestines, la police a du fermer plusieurs bureaux de change clandestins qui ont explosé au cœur de Buenos Aires.

Le gouvernement a insisté sur le fait qu’il faut voir les mentalités changé et d’apprendre à utiliser la devise locale, mais il faut noter qu’une grande partie de la vie économique dans le pays est basée sur le dollar.


Cristina Kirchner
, la présidente de l’Argentine, a déclaré qu’elle aussi a décidé de changer les dollars de son compte d’épargne en pesos, dans une tentative de donner l’exemple. Elle a demandé à ses amis et aux différents chefs d’entreprises de faire de même pour la bonne cause. En contre partie, l’économiste Rogelio Frigerio, a souligné que «le problème n’est pas le dollar, mais le peso et l’inflation».

Tags:

Category: Argentine, Actualité Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *