Argentine déclare que les activités pétrolières aux Malouines sont illégitimes

Publié le: 05-06-2012

Argentine | Actualité Argentine |

(Mis à jour le: 15/08/2018)
Evaluer cet article

L’Argentine annonce illégitimes les activités entamés par 5 compagnies pétrolière aux Malouines

Le conflit entre l’Argentine et la Grande Bretagne sur les îles Malouines est toujours d’actualité. En fait, lundi dernier, le gouvernement argentin a annoncé que les 5 compagnies pétrolières qui opèrent sur ces îles sont dans l’illégitime totale.

Selon le communiqué de la présidence, ces compagnies sont considérés clandestins parce qu’ils mènent des activités dans une région sous souveraineté de la République Argentine et opèrent hors de ce que stipulent ses lois et règlements spécifiques.

Plateforme pétrolière de la compagnie Rockhopper aux Malouines

Plateforme pétrolière de la compagnie Rockhopper aux Malouines

 

Le 15 mars dernier, le pays sud américain avait déjà menacé de poursuivre au civil et au pénal toutes les compagnies pétrolières
impliquées.

Le secrétaire argentin à l’Energie Daniel Cameron, a de son côté signé 5 résolutions qui ont été publiées au Bulletin Officiel. Ces résolutions annoncent « illégales et clandestines les activités des compagnies Desire Petroleum, Falkland Oil and Gas, Rockhopper Exploration, Borders and Southern Petroleum et Argos Resources».

Il estime selon ces résolutions, que ces compagnies n’ont aucune autorisation des autorités  conformément aux dispositions de la loi 17.319 sur les hydrocarbures.

A noter que Rockhopper, Desire Petroleum et Falkland Oil and Gas, sont 3 petites compagnies britanniques qui ont commencé l’exploration du pétrole au large des Malouines depuis 2010, mais seulement Rockhopper a
pu réaliser jusqu’à l’heure actuelle de résultats positifs. Les Malouines qui sont actuellement sous le contrôle britannique depuis

1833 ont fait l’objet de plusieurs guerres dont celle de 1982 qui a fait un bilan énorme de 903 morts.

Tags:

Category: Argentine, Actualité Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *