Argentine :Jean-Marc Ayrault rend hommage aux victimes de la dictature

Publié le: 30-01-2013

Argentine | Actualité Argentine |

(Mis à jour le: 30/07/2013)
Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault s’est rendu à Buenos Aires vendredi dernier, dans un lieu où se déroulait des pratiques inhumaines du temps de la dictature militaire, afin de rendre hommage aux victimes de la politique répressive et dictatoriale qui faisait régner la terreur en Argentine durant les années 70’ et 80’. 
L’Esma, ce lieu qui faisait office à la fois salle de torture, de travaux forcés et de maternité clandestine, est depuis ce temps sombre, devenu Musée de la Mémoire. Il témoigne des souffrances de 5000 personnes torturées de la manière la plus abominable qui soit. On compte également 30.000 morts, parmi lesquels figurent 18 français.
 
Argentine :Jean-Marc Ayrault rend hommage aux victimes de la dictature
 

Cette démarche est une première initiative prise par le gouvernement
français dans le but de prôner les droits de l’homme et du citoyen ainsi
que les valeurs de la démocratie. On note également que les
organisations humanitaires et les militants dans le domaine social ont
vu dans cette initiative un pas en avant pour instaurer un climat de
respect de l’être humain et de ses droits,  et appellent à plus de
rigueur pour condamner les responsables de telles immondices et en faire
un exemple qu’on n’oubliera pas de sitôt.

En mettant sous la
lumière une page sombre de l’histoire de ce pays, monsieur Ayrault
exprime sa vive émotion à la vue des lieux qui rappelle la violence
inimaginable dont furent victimes des milliers de citoyens.   Aussi, il
affirme qu’il est difficile d’oublier une telle période obscure, même
des décennies plus tard.  

Tags:

Category: Argentine, Actualité Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *