A la découverte de l’Amazonie bolivienne au parc national de Madidi

 

Voyage en Bolivie | Bolivie | |

A la découverte de l’Amazonie bolivienne au parc national de Madidi
Parc national de Madidi

A la découverte de l’Amazonie bolivienne au parc national de Madidi

« Amazonie », ce n’est pas que le Brésil, mais c’est aussi la Bolivie. En effet, la forêt Amazonienne s’étend également sur le territoire bolivien. On peut même se permettre de dire que le parc Madidi est le parc le mieux préservé de toute l’Amazonie. C’est d’ailleurs de cette réserve naturelle dont on va parler dans ce dossier.

Le parc national de Madidi en quelques mots

C’est au nord-ouest du département de La Paz entre les provinces de Franz Tamayo, Able Iturralde et Bautista Saavendra qu’est localisé ce parc national faisant la fierté de la Bolivie. Il s’étale sur plus de 18 000 km² et abrite différents systèmes écologiques répartis  sur une altitude allant de 180 à 6000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Ceux-ci expliquent cette biodiversité très diversifiée.

L’Administration Bolivienne a déclaré que ce parc abrite plus de 20 000 espèces différentes de plantes, 900 espèces d’oiseaux et 2000 espèces d’animaux sauvages, ce qui d’après la Wildlife Conservation, représente 3% des plantes, 4% des vertébrés et 9% des oiseaux connus sur notre planète.

Amazonie Bolivie

Tout savoir sur le parc national de Madidi

A la rencontre des animaux …

L’Amazonie Bolivienne vous réserve aussi de belles surprises, notamment des rencontres avec quelques animaux. Le parc national Madidi compte 867 variétés d’oiseaux tropicaux, 156 espèces de mammifères, 84 espèces d’amphibiens, 192 espèces de poissons et 71 variétés de reptiles. Pendant la randonnée, soyez bien attentif et restez calme pour observer de loin les jaguars, les pumas, les loutres géantes, les toucans, des anacondas et les tapirs. Pensez de temps en temps de lever les yeux vers le ciel, car vous pourrez voir des perroquets et d’autres oiseaux ainsi que des singes hurleurs.

Les zones d’eaux, notamment les bassins des rivières Madidi et Tuichi, de ce parc abritent entre autres des piranhas, des raies, des dauphins roses d’eau douce et des crocodiles. Avec un peu de chances, vous pourrez même rencontrer le fameux Capibara qui est une espèce de cochon d’Inde résidant en Amérique du Sud.

Se perdre au milieu d’une nature luxuriante

La flore du parc national de Madidi impressionne également les visiteurs. Cette réserve naturelle protégée affiche un paysage varié toujours d’une beauté incroyable avec les sommets enneigés des Andes, les forêts nuageuses, les marais, les glaciers et les forêts tropicales luxuriantes. Elle abrite plus de 20 000 espèces de plantes avec des couleurs vivantes et des odeurs dépaysantes. Si vous êtes accompagné par un guide, il vous en apprendra plus sur quelques arbres aux propriétés surprenantes.

Au parc national de Madidi, on a un arbre dont le bois peut servir de contraception naturelle, un arbre avec une sève ressemblant à l’aloe vera qui peut soulager et guérir les piqûres d’insectes et les brûlures, un arbre – l’Ajo Ajo – qui dans le cœur de l’écorce on trouve un élément ayant le goût et l’odeur de l’ail et un arbre avec une écorce qui préparé en boisson sert de traitement naturel contre le paludisme. En tout cas, cette visite du parc national de Madidi sera bien enrichissante, vous reviendrez de ce séjour en Bolivie avec quelques connaissances.

Découvrez d’autres parcs en Bolivie :

Madidi

Que faire à Madidi ?

D’autres activités encore plus intéressantes

Lorsqu’on parle de « réserve naturelle », on se dit toujours qu’on va faire une randonnée pour admirer la faune et la flore. Le parc national de Madidi vous offre d’autres activités. D’ailleurs, il est possible d’étaler l’exploration de cette jungle sur plusieurs jours. Ainsi, vous pourrez aller à la rencontre des communautés de cultures indigènes qui y vivent.

Parmi ces communautés, on peut citer les Quechuas, les Chamas, les Maropas, les Chimanes et les Tacana. Le guide qui vous accompagne peut vous aider à entrer en contact avec ces populations. Elles seront ravies de vous faire découvrir leur vie quotidienne dans leurs humbles villages et de vous faire participer à leurs occupations comme la récolte de canne à sucre, le transport de banane ou la pêche traditionnelle. C’est une façon plus ludique d’apprendre de nouvelles cultures. Pendant cette visite, vous pourrez également vous adonner à la pêche sportive et à la Tyrolienne.

Pour une expérience unique dans ce parc, on vous conseille de prendre deux jours pour la visite. Il est fortement recommandé de caler cette exploration entre mai et octobre. Ainsi, vous profiterez d’un temps moins humide et plus sec et vous n’aurez pas à passer la journée sous la pluie.

Se rendre au parc national de Madidi

Rurrenabaque est la porte d’entrée du parc national de Madidi. De la capitale bolivienne à ce village, vous pouvez prendre un vol avec une compagnie aérienne locale. Le trajet sera moins long, mais le prix pourrait peser sur votre budget vacances. Dans ce cas, vous pouvez prendre le bus. De La Paz, il faudra parcourir un peu plus de 237 km, mais comme la route n’est pas dans un excellent état, le trajet peut vous prendre jusqu’à une journée. Il est également possible d’envisager la location de voiture avec un chauffeur guide.

De Rurrenabaque, vous pouvez rejoindre le parc national de Madidi par bateau. D’ailleurs, pour la visite de cette réserve, vous pouvez prendre un canoë. Si vous comptez explorer le parc en plusieurs journées, il y a des éco-logements au milieu de la nature. Vous avez compris qu’il n’y aura ni électricité, ni internet donc, préparez-vous. La visite de ce parc doit se faire un guide certifié, car dans cette zone, le GPS ne marche pas toujours aussi bien.

Trek amazonie bolivie

Visiter le parc national de Madidi

Dormir près du lac Chalalan

Cette grande étendue d’eau se trouve au milieu de cette grande jungle. D’ailleurs, peu importe le circuit que vous choisissez pour l’exploration de ce parc, vous allez y passer, car c’est ici qu’on se concentre de nombreuses espèces de la faune et de la flore.

C’est également ici que vous allez trouver un hébergement pour cette aventure. Comme nous l’avons déjà évoqué ci-dessus, il n’y a pas vraiment de chambres d’hôtel ici, mais plutôt de petites chambres bien originales, car la plupart d’entre elles sont perchées dans les arbres.

 

 

 

 

Tags: ,

Category: Voyage en Bolivie, Bolivie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *