Bons plans Amérique du Sud : les pays les moins chers du sous-continent

 

Voyage en Bolivie | Voyage au Pérou | Voyage au Paraguay |

Bons plans Amérique du Sud : les pays les moins chers du sous-continent
Bons plans Amérique du Sud

Les pays les moins chers en Amérique du Sud

Quand la fièvre du voyage débarque, on ne tient plus en place. Mais sans avoir économisé au préalable, le choix des destinations reste restreint surtout si on rêve de vastes territoires comme l’Amérique du Sud. Qu’on se rassure toutefois, certains pays du sous-continent propose un coût de la vie très faible ce qui permet d’y vivre confortablement avec un petit budget. Sur quelles destinations doit-on mettre le cap ?

La Bolivie

La Bolivie

Comment vivre confortablement avec un petit budget en Bolivie ?

Depuis plusieurs années, la Bolivie est restée la n°1 en termes de pays le moins cher d’Amérique du Sud. J’y ai séjourné pendant un mois entier et je peux vous dire qu’après les coûts astronomiques dépensés durant le Carnaval au Brésil, mon porte-monnaie a bien soufflé en territoire bolivien. D’une vue globale, le coût de la vie y est jusqu’à 55 % moins cher qu’en Europe, mais la différence dépend des régions. A Santa Cruz, par exemple, le coût de vie est seulement 27 % moins cher qu’en France.

L’hébergement :

Avec environ 700 euros en poche, on peut très bien y vivre confortablement. Il m’a bien sûr fallu multiplier les bons plans comme renoncer à l’hôtel et vivre chez l’habitant, mais cela a été une expérience des plus agréables. D’autant plus qu’en vivant chez l’habitant, vous voyez le budget restauration se réduire de presque de moitié.

Dans le cas où vous souhaitez garder votre liberté, vous pouvez trouver des chambres d’hôtel décentes pour environ 23 euros pour deux personnes. Et si votre séjour au pays est plus long, minimum trois mois, le plus intéressant reste de louer un petit studio. Préférez un studio en banlieue pour lequel le loyer mensuel tourne autour de 220 euros. Cela vous revient moins cher que de louer une chambre d’hôtel à 230 euros pour seulement 10 nuitées. Et avec la location d’un petit appartement, le budget restauration est également revu à la baisse. En effet, vous pouvez faire vos courses au marché et cuisiner vous-mêmes.

La restauration :

Avec ma famille d’accueil, on faisait nos courses au marché, là où les produits sont abordables et frais. Nous préparons ensuite le repas nous-mêmes ce qui nous évite les honoraires d’un cuisinier. Et d’après mon expérience, cuisiner de bons petits plats fait-maison et surtout typiques du pays est plus goûteux d’un point de vue gustatif. Cela m’a permis de découvrir de nombreux mets traditionnels de la Bolivie et même d’apprendre à les cuisiner, expérience que vous n’aurez pas en mangeant exclusivement au restaurant.

Mais déjeuner de temps à autre au restaurant n’est pas si déplaisant que cela. J’ai même pris l’habitude d’y inviter les membres de la famille une fois par semaine. C’étaient des occasions pour passer du temps ensemble et pour que chacun puisse découvrir des plats inhabituels. Eux mangeaient de la cuisine du monde tandis que moi, je découvrais des plats qu’on n’avait pas l’habitude de cuisiner à la maison.

D’une vue globale, 6 euros par personne suffisent pour bien manger au restaurant. Mais cela peut augmenter en fonction du standing de l’établissement. Dans les restaurants les plus huppés, un repas peut coûter dans les 17 euros ce qui reste quand même abordable pour les touristes européens. Bien sûr, si on veut limiter le budget, mieux vaut choisir les prix les moins chers et même cuisiner à la maison que ce soit avec la famille d’accueil ou tout seul dans un studio loué.

Le transport :

Pour limiter le budget, pas question de louer un véhicule particulier dont le prix de location est jusqu’à 48 % plus cher qu’en France. Mieux vaut se tourner vers les modes de transport plus abordables. Parmi les moins chers, il y a le bus pour lequel le ticket coûte juste dans les 3 centimes d’euros.

Si vous restez en Bolivie pour plus d’un mois, vous pourrez prendre un abonnement de bus pour environ 32 euros le mois. C’est plus pratique pour se déplacer beaucoup.

Dans le cas où vous êtes plus pressé que d’habitude, prenez le taxi. En général, ces derniers facturent la course à environ 1,3 euros le kilomètre.

Les activités à faire :

De nombreuses activités gratuites vous attendent en Bolivie. Cela signifie que vous n’aurez pas forcément besoin d’un gros budget pour partir à la conquête de cette nouvelle terre d’accueil. Toutefois, il est conseillé de se réserver environ 100 euros pour les loisirs dont certains restent payants. A vous ensuite de bien gérer votre argent.

Le Paraguay

Barrage d’Itaipu au Paraguay

Comment vivre confortablement avec un petit budget au Paraguay ?

Le Paraguay se retrouve à la deuxième place des pays les moins chers en Amérique du Sud. La différence avec la Bolivie est très légère. Comparé à la France, le coût de la vie y est d’environ 45 % moins chers. Au Paraguay, je ne suis resté que deux semaines, mais cela m’a donné un bel aperçu du pays et des tarifs qui y sont pratiqués.

L’hébergement :

Cette fois-ci, je n’ai pas trouvé de famille d’accueil pour le séjour et comme j’y suis resté moins d’un mois, la location de studio n’était pas envisageable. J’ai dû poser mes valises à l’hôtel ce qui m’est revenu assez cher au final. Comptez environ 65 euros la nuitée dans une chambre pour deux personnes dans un hôtel deux étoiles. Comme je voyageais seul, je n’ai pas trouvé d’ami pour partager les frais.

Pourquoi j’ai choisi un tel établissement ? Parce que les auberges étaient pleines. Or, si j’avais eu la chance d’y réserver, j’aurais juste eu à payer 35 euros la nuitée. Et j’aurais payé moins encore, environ 25 euros, si j’avais pu trouver un hôtel 1 étoile.

L’hébergement est donc le poste qui peut vous revenir le plus cher au Paraguay surtout si vous optez pour des établissements étoilés. Notez qu’une chambre dans un hôtel 5 étoiles coute environ 284 euros la nuitée.

La restauration :

Pour me requinquer, j’ai choisi les petits restaurants du marché qui pratiquent des prix plus abordables. Comptez environ 4 euros pour un bon déjeuner ou un menu McDo. L’avantage avec les petits étals c’est qu’on découvre vraiment les recettes traditionnelles des plats typiques. Bien sûr, si j’avais pu cuisiner moi-même, les prix seraient beaucoup plus bas encore, mais je n’ai pas eu cette chance. Heureusement, j’ai pu faire quelques provisions à petits prix au supermarché.

J’ai notamment fait le plein de fromage dont le kilo coûte environ 4, 4 euros. J’ai aussi pris des fruits pour les petits encas. Le kilo des pommes coûte environ 1, 5 euro tandis que le kilo des oranges vaut moins d’un euro. Vous pourrez aussi vous rendre sur les marchés pour découvrir des fruits de saison.

En ce qui concerne l’eau, mieux vaut privilégier celle en bouteille cachetée. Comptez environ 50 centimes d’euros la bouteille d’1,5 l.

Le transport :

Au Paraguay, la location de voiture coûte également plus cher qu’en France. Et grosse différence avec la Bolivie, les taxis sont également plus chers lorsqu’ils facturent la course par kilomètre. Leur prix est même plus élevé qu’en France avec plus de deux euros le kilomètre. Heureusement, il y a des taxis pris en charge pour lesquels la course est jusqu’à 86 % moins chère qu’en France.

Et si vous souhaitez limiter encore plus votre budget transport, prenez un abonnement de bus pour les séjours de plus d’un mois. Cela vous coûtera dans les 20 euros par mois ce qui est encore moins cher qu’en Bolivie. Et pour ceux qui n’ont droit qu’à un court séjour comme moi, sachez que le ticket du bus coûte environ 0,5 euro.

Les activités :

Là, il faut revoir le budget loisirs  à la hausse par rapport à la Bolivie. Néanmoins vous trouverez pas mal d’activités gratuites pour combler votre séjour ainsi que des activités payantes, mais incontournables comme la découverte du barrage d’Itaipu.

Le Pérou

Machu Picchu au Pérou

Comment vivre confortablement avec un petit budget au Pérou ?

Au Pérou, berceau de la civilisation Inca, j’ai eu la chance de rester pendant plus d’un mois. Il faut dire que les découvertes à y faire sont nombreuses et même si certaines sont payantes, elles en valaient le coût. D’une vue globale, le coût de la vie y est 37 % moins cher qu’en France si on se réfère aux grandes villes comme Lima ou Pisco. Et si vous optez pour d’autres villes comme Arequipa ou Cuzco, la différence grimpe à plus de 40 %.

Il faut donc bien se renseigner avant de poser ses bagages. Mais vous pouvez faire comme moi et ne rester dans une ville que deux-trois jours. C’est plus enrichissant puisque permet plus de découverte. Néanmoins, je vais essayer de vous donner quelques fourchettes de prix pour les postes les plus importants d’un voyage au Pérou.

L’hébergement :

Si on a le choix, je conseillerais toujours de vivre chez l’habitant à condition de passer par des agences pour plus de sécurité. Je reconnais toutefois que cela est plus intéressant lorsqu’on reste au minimum une semaine sur place, mais certaines familles acceptent quand même les séjours assez courts. L’avantage avec ce mode d’hébergement c’est qu’on plonge vraiment dans le quotidien des habitants. On a alors la chance d’en apprendre plus sur leur mode de vie, sur leurs traditions, sur leur gastronomie faite-maison …

Dommage, avec mon sac à dos toujours prêt à partir, je n’ai eu que deux fois la chance de vivre chez l’habitant durant mon séjour péruvien, d’abord à Lima puis à Huaral. Dans les autres villes, j’ai dû alterner hôtel 1 étoile et auberges à 24 euros la nuitée et les auberges. A Cuzco j’ai dû prendre une chambre dans un établissement 3 étoiles pour 57 euros la nuitée. Heureusement, je n’y suis resté que trois nuits.

Pour ceux qui veulent louer un petit studio durant leur séjour au Pérou, comptez environ 224 euros par mois en banlieue et environ 350 euros en centre-ville.

La restauration :

Il faut compter environ 2,7 euros pour un déjeuner dans un petit restaurant. Le soir, les petits bistrots sont recommandés pour découvrir les spécialités locales pour environ 5 euros.

Dans le cas où vous avez la chance de pouvoir cuisiner vous-même, privilégiez les marchés pour faire les courses. Là, les produits sont frais, plus abordables et on a plus de choix. Les bouteilles d’eau cachetées sont, quant à elles, à acheter au supermarché pour environ 0,8 euro la bouteille d’1,5 l.

Le transport :

Pas question de louer une voiture sauf si on est prêt à débourser 33 euros par jour. Certes, la location permet de parcourir des distances plus longues et donc de faire plus de découverte, mais on a une alternative beaucoup moins chère : le bus. L’abonnement mensuel du bus vous coûtera seulement 23 euros tandis qu’un ticket coûte environ 0,4 euro. Les taxis, quant à eux, facturent environ 1,3 euro le kilomètre.

Les activités :

Il y a bien sûr des activités gratuites, mais pour découvrir les sites incontournables comme le Machu Picchu, mieux vaut se réserver un certain budget. Je dirais qu’approximativement 100 à 150 euros pour plus d’un mois vous suffira largement pour partir à la quête des sites péruviens.

Contrairement aux années précédentes, la Colombie est en train de vivre une flambée des prix. Elle ne figure donc plus parmi les destinations les moins chères d’Amérique du Sud. Il en va de même pour le Brésil où les prix sont désormais presque aussi cher qu’en France. Toutefois, quel que soit le pays d’accueil que vous choisissez sur le continent sud-américain, sachez que les prix varient fortement à longueur d’année. Durant les hautes saisons touristiques, on note une hausse générale des prix à travers le sous-continent. Durant les basses saisons, les prix reviennent à la normale, voire en dessous. Il peut être intéressant d’y séjourner pendant ces périodes-là, mais en prenant compte du climat.

Tags:

Category: Voyage en Bolivie, Voyage au Pérou, Voyage au Paraguay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code