Colonia del Sacramento : un haut lieu du tourisme en Uruguay

Voyage en Uruguay | Uruguay

Rating: 4.5/5. From 2 votes.
Please wait...
(Last Updated On: 26/05/2018)

Colonia del Sacramento est considérée comme la plus ancienne ville de l’Uruguay et d’ailleurs, sa partie historique est aujourd’hui classée Patrimoine mondial de l’Unesco. Elle se situe au sud-ouest du pays et est rattachée au département de Colonia. Avec la capitale, Montevideo et Punta del Este, elle figure parmi les villes les plus touristiques du pays.

L’histoire de Colonia del Sacramento

C’est un Portugais nommé Manuel de Lobo qui a fondé la ville en 1680 en le baptisant Nova Colônia do Santissimo Sacramento. A cause de son emplacement stratégique qui permettait de commander le fleuve, le site réveilla la convoitise des Espagnols qui affirmaient que la ville a été érigée sur le territoire du Rio de la Plata, lequel était sous domination espagnole comme le stipule le Traité de Tordesillas. Soulignons que depuis le 16e siècle, les Espagnols occupaient la région du Rio de la Plata.

La ville de Colonia del Sacramento en Uruguay

Ainsi, dès sa création, Colonia del Sacramento fut l’objet de conflits entre le Brésil portugais, qui l’a fondé et l’Argentine espagnole, qui se disait propriétaire du site de fondation de la ville. De ces conflits ont découlé de nombreux traités comme celui de Madrid signé en 1750 qui remettait la ville sous domination espagnole. Les Portugais n’en ont toutefois pas tenu compte et se sont emparés, à nouveau de la ville en 1762.

Aussi butée que leurs adversaires, l’Espagne relance les offensives ce qui déboucha à un autre traité, celui de San Ildefonso, signé en 1777. Ce dernier conféra, une fois de plus, l’appartenance de la ville aux Espagnols, mais les Portugais ont encore réussi à reprendre le contrôle.

Plus tard, ce sont les Brésiliens qui se sont emparés du territoire et quand l’Uruguay obtient son indépendance, vis-à-vis du Brésil en 1828, Colonia del Sacramento fut définitivement rattachée à sa capitale, Montevideo.

Colonia del Sacramento d’aujourd’hui

Malgré les nombreux conflits qui l’ont directement touchée, la ville a échappé aux destructions et a su conserver, au fil des siècles, un patrimoine unique. Ce dernier lui a d’ailleurs valu une place sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco, une place qui lui fut attribuée en 1995.

Aujourd’hui, la ville est un haut-lieu du tourisme en Uruguay. Située sur la rive septentrionale du Rio de la Plata, il est possible d’y aller par voie aérienne ou par voie fluviale, au départ de Buenos Aires en Argentine. De là, vous prenez le Ferry pour traverser le fleuve qui sert de frontière naturelle entre deux pays sud-américaines, l’Argentine et l’Uruguay. En effet, il suffit de prendre cette embarcation pour se retrouver, une heure plus tard, d’un pays à un autre.

Découvrez Colonia del Sacramento en Uruguay

Rappelons qu’après son indépendance du Brésil, l’Uruguay s’est rapproché de l’Argentine de laquelle, il est désormais séparé. Malgré leur passé commun, Colonia del Sacramento n’a rien de la démesure dont fait preuve sa voisine albicéleste. En effet, dès qu’on débarque du Ferry, on se retrouve dans un univers qui semble s’être figé dans le temps.

A Colonia, on respire la tranquillité, l’authenticité et le calme d’une petite ville, pourtant très prisée des touristes. D’emblée, ses vieilles petites ruelles invitent aux promenades et au bout de quelques mètres seulement du port, on arrive à son centre historique, témoin de son passé mouvementé.

Découvrez pourquoi vous devez aller en Uruguay

Que voir à Colonia del Sacramento ?

Petite ville au charme inégalée, Colonia del Sacramento vous donne une longue liste de lieux et sites à visiter.

  • Son centre historique classé patrimoine mondial de l’Unesco :

S’étendant sur une surface de 12 hectares, le centre historique de la ville abrite des édifices et des rues qui datent de l’époque coloniale.

En matière d’édifices historiques que vous y découvrirez, on peut citer la Porte de la cité fortifiée, la Basilique du Santissimo Sacramento dont la construction remonte à la fondation de la ville en 1680. Elle a ensuite été reconstruite en 1810 et s’est vu attribuer un style colonial. On y trouve également les anciennes arènes qui ont été construites en 1761, les ruines du Couvant San Francisco, la Maison du Gouverneur, le Phare de la ville qui date de 1857 et fait, aujourd’hui encore 34 m de hauteur, l’église San Benito et les remparts de la ville avec leurs canons.

Et toujours dans ce centre historique, on vous recommande vivement la Calle de los suspiros, un nom mélodieux qui signifie la « Rue des soupirs ». Malgré ce nom qui semble évoquer l’amour, détrompez-vous vite, car les soupirs ici se réfèrent tantôt à ceux qu’émettaient les condamnés à mort qui étaient placés là pour être noyés par temps de grande marée tantôt aux gémissements des prostituées, qui y étaient omniprésentes, autrefois.

Aujourd’hui, il n’y a plus ni condamné à mort ni prostituées, mais la rue reste très fréquentée par les touristes et ce, malgré ses pavés irréguliers. Il faut dire que ses arbres fleuris et ses maisons colorées confèrent un charme unique à cette ruelle emblématique de Colonia.

Le Muelle de Colonia est également à visiter, car c’est l’un des lieux les plus emblématiques de la ville. Il s’agit d’un quai en bois assez vaste qui offre une superbe vue sur le Rio de la Plata et ses îles. Des bancs y ont été disposés pour pouvoir s’y reposer, même le soir venu lorsque les lampadaires prennent le relais au soleil. C’est un endroit super romantique qu’il ne faut pas manquer. A proximité, vous trouverez restaurants et bars pour un dîner en tête-à-tête.

  • La Puerta de la Ciudadela ou Porte de la Citadelle :

La Porte de la Citadelle, une place forte de Colonia del Sacramento en Uruguay

Il s’agit d’une des principales attractions de la ville. Cette porte a été construite en 1745 et a conservée toute son authenticité tout comme le pont qui permettait, jadis, de franchir le fossé afin d’atteindre la cité. Ce monument, qui se visite aussi bien de jour que de nuit, se trouve en face de la Plaza de 1811, un autre lieu qui vaut le détour.

  • La Plaza Mayor :

C’est le site initial de la fondation de la ville de Colonia del Sacramento. Aujourd’hui, la place est un lieu de rencontre important et tout autour, ont été érigés des restaurants et des bars, aux tables desquelles, vous découvrirez la richesse et le raffinement de la gastronomie uruguayenne. Vous y aurez sûrement l’occasion de goûter au Maté donc n’hésitez pas à en commander. Quand le soleil se couche, la place s’anime et s’illumine pour revêtir un air de fête.

  • Le Bastion del Carmen :

Le bâtiment a été construit en 1880 et servait, en ce temps-là de plateforme d’artillerie. Il a ensuite abrité une usine à savon puis une usine de traitement de laine et de cuir avant d’être transformé, aujourd’hui, en Centre Culturel majeur de la ville.

  • Le Paseo de San Gabriel :

Il s’agit d’une promenade située au bord du Rio de la Plata et de laquelle, il est possible d’admirer la baie de Colonia, même à la nuit tombée. La promenade est, elle-même, bordée de nombreuses boutiques, de restaurants, des bars et d’un salon de thé réputé pour son superbe jardin avec vue sur le fleuve.

  • Les plages :

Colonia del Sacramento abrite quelques belles plages où l’on pourra trouver une large palette d’activités nautiques. Les plages les plus prisées sont la playa Ferrando, la playa Honda, la playa del Rowling, la playa Los Verdes, la playa Municipal et la playa Real de San Carlos. Et pour ceux qui veulent un peu s’éloigner de la ville, on part à une vingtaine de kilomètres de Colonia pour arriver à la playa Santa Ana. Vous y trouverez une plage plus calme, mais à proximoté toutefois d’un hôtel, d’une aire de camping, d’auberges, de bungalows, …

Et à part ces incontournables, on vous invite à poursuivre la visite vers la Calle Misiones de los Tapes, la calle Real, Puerto Viejo qui est le port de plaisance de la ville, les deux petites îles sises sur le Rio de la Plata à savoir l’Isla Farallon et l’Isla San Gabriel, …

Découvrez l’Uruguay de A à Z

Category: Voyage en Uruguay, Uruguay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *