Conduire au Mexique, ce n’est pas sorcier

Voyage au Mexique | Mexique |

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 05/10/2018)

Le Mexique, pays aux mille facettes, est connu pour sa diversité culturelle et sa biodiversité. Cette surprenante étendue de l’Amérique latine déborde de paysages impressionnants. Les routes offrent des panoramas à couper le souffle. Pour les découvrir, mieux vaut emporter une bonne réserve d’eau, avoir une bonne voiture et faire le plein de carburant. Le road trip s’impose pour partir au Mexique. Cependant, la conduite y demeure redoutable surtout pour les Européens. Visiter le Yucatan en voiture impliquerait, par exemple, la prise en compte de certaines particularités propres aux routes mexicaines. Notez bien ces points et que l’aventure commence !

Votre permis de conduire est valide, à vous le volant !

conduire au mexique

Pour faire une location de voiture Mexique et pouvoir conduire le véhicule loué, vous devez avoir un permis international au Mexique. Le choix du véhicule dépendra de votre itinéraire et du nombre de voyageurs. Il est important de lire attentivement toutes les clauses du contrat d’assurance afin d’éviter d’éventuelles surprises.

L’état des routes, un facteur inhibiteur ? Mais non !

Quelle que soit la zone où aller au Mexique, les routes sont généralement sûres et bien entretenues, notamment les autoroutes et les routes principales desservant les grandes villes. Néanmoins, il faut faire attention aux ralentisseurs qui sont présents un peu partout que ce soit sur les routes des petites villes ou sur les autoroutes. Ils marquent, le plus souvent, le début et la fin d’une zone d’agglomération. Appelés topes, ces dos d’âne « pointus » ne sont pas toujours signalés donc pour ne pas les rater, il ne faut pas dépasser les 10 km/h afin de ne pas endommager la voiture.

Lire également – Guide mexique, quel est le budget à prévoir

Une manière de conduire, disons, un peu différente

Au Mexique, clignoter à gauche signifie que vous allez tourner à gauche, mais pas seulement ! Cela pourrait indiquer au véhicule qui vous suit de vous dépasser en toute sécurité. D’une sacrée gentillesse ces Mexicains !

Une ligne pointillée à droite, indiquerait que si vous roulez moins vite que le véhicule qui vous suit, vous devez vous mettre sur le bas-côté droit tout simplement.

Hormis ces deux originalités, conduire au Mexique demanderait un peu de vigilance, car les conducteurs ne sont pas toujours respectueux du code de la route, comme dans de nombreux pays d’ailleurs.

Ouvrez grand les yeux dans les stations essence

Les stations Pemex, possédant le monopole de l’exploitation et de la production de gaz naturel au Mexique, sont omniprésentes sur les routes et les autoroutes. Il n’y a pas de risque de manquer d’essence toutefois, les employés sont malheureusement connus pour les tentatives d’arnaque, soit en jonglant avec le rendu de la monnaie, soit en zappant la mise à zéro du compteur après le passage du client précédent. Il faut donc vérifier que le compteur soit remis à zéro avant que l’on remplisse votre réservoir et s’assurer du montant servi à l’employé de la station.

Conduire la nuit, à éviter autant que possible 

voyage mexique       

Quoiqu’il n’y ait pas de réel danger lié à la conduite nocturne, il serait raisonnable de ne pas emprunter une route au Mexique de nuit. En effet, il n’est pas rare de croiser des véhicules sans phares, des ralentisseurs pas ou mal indiqués, … Conduire la nuit demanderait alors une double concentration et pourrait engendrer de la fatigue, voire la somnolence du conducteur.

Les contrôles de police et de l’armée

Très fréquemment rencontrés, les barrages policiers effectuent généralement le contrôle papiers et plus rarement la fouille des bagages. Il faut donc prévoir plus de temps pour les trajets lors de votre voyage au Mexique.

Les barrages militaires, quant à eux, sont situés dans des zones précises telles que les frontières Sud. Ces derniers sont établis pour mettre la main sur des trafiquants. En tant que touriste, ces agents vous laisseront passer sans soucis.

 

En résumé, il n’y a rien craindre quant à la conduite au Mexique. Il faut seulement s’adapter aux particularités des routes et faire preuve de vigilance. Il serait insensé de gâcher cette expérience unique de visiter le Mexique en voiture donc foncez !

Tags:

Category: Voyage au Mexique, Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *