Cuisine chilienne : les spécialités culinaires incontournables

 

Voyage au Chili | Cuisine Amérique du Sud | Chili |

Cuisine chilienne

La gastronomie chilienne reste, pour moi, un grand mystère. Certes, j’ai eu le temps de découvrir quelques-unes de leurs spécialités durant mon séjour, mais il m’en reste encore pas mal à déguster. De mon récent séjour, voici les spécialités culinaires pour lesquelles je garde le meilleur souvenir …

Le ceviche

Quand il s’agit de manger du poisson, je suis toujours partant. La première spécialité que j’ai commandée au Chili a donc été le fameux ceviche. Depuis le temps qu’on m’en parle, j’ai hâte d’y goûter et verdict … tout simplement délicieux.

Ce plat est servi dans de nombreux pays de l’Amérique du Sud, mais choisissez une ville en bord de mer pour être sûr de déguster du poisson fraîchement pêché et qui a encore toute sa saveur.

Le ceviche est un plat à base de poisson cru. On utilise essentiellement du poisson à chair blanche comme le cabillaud ou le bar donc si vous souhaitez en préparer chez vous, il vous suffit de trouver le bon poisson. Une fois que vous l’avez, vous découpez le filet en petits dés puis vous les faites mariner dans du jus de citron pendant 5 à 10 mn. Cette vinaigrette au citron va cuire doucement vos dés de poissons. Au bout de ce délai, il vous suffira d’y ajouter de la coriandre et des oignons finement découpés.

Petit conseil : si vous ne savez pas désosser le poisson, achetez directement des filets ou mieux encore, demandez au poissonnier de le faire pour vous.

Découvrez les variétés de ceviche :

Le Pastel de choclo

Pastel de choclo

Dans le sens littéral du mot, « Pastel de choclo » signifie « gâteau au maïs », mais il ne s’agit pas d’un dessert. On le sert plutôt en guise de plat de résistance étant donné qu’il s’apparente plus à un gratin qu’à un gâteau.

Après une belle portion de cette spécialité chilienne, vous serez d’aplomb pour aller escalader le Nevado Ojos del Salado.

Pour en préparer chez vous, vous aurez besoin de viande d’où son côté hachis parmentier et de maïs pour remplacer les classiques patates ou pommes de terre d’un bon gratin. Vous y rajoutez des œufs, du poulet, des raisins secs, des oignons finement coupés, de l’ail, du basilic, des épices et du sucre. Oui, vous avez bien lu, du sucre.

Le goût est assez surprenant, mais très agréable en bouche.

La Cazuela

Egalement connue sous le nom de « cazuela de ave », il s’agit d’une soupe aux légumes et au poulet.

C’est également un repas consistant qui intègre l’éternel maïs cher aux Chiliens. On y trouve aussi des pommes de terre et de la citrouille. Juste avant de servir, on dépose dans l’assiette quelques feuilles de coriandre, un filet d’huile d’olive et des épices. Concernant ce dernier, la recette traditionnelle veut qu’on utilise du « merquén » qui est un mélange de piment et de sel.

Les machas a la parmesana

machas a la parmesana

Même si je ne suis pas très fort en espagnol, je devine quand même que ce plat intègre du parmesan. Quant à la première partie à savoir « machas », je ne sais pas trop de quoi il s’agit, donc je me laisse surprendre.

Quand enfin le plat arrive devant, je découvre des coquillages et plus précisément des pétoncles que l’on a nappés de parmesan avant de cuire au four. Le fromage est tellement bien fondu qu’il recouvre la chaire de chaque coquillage.

C’est un vrai délice, surprenant, mais délicieux.

Le petit conseil : vous pouvez remplacer les pétoncles avec n’importe quel crustacé, mais au Chili, ils sont bien charnus donc on peut en déguster à petits prix.

Découvrez la cuisine de l’Amérique du Sud:

La Humita

Quand on le sert, je retrouve dans mon assiette un joli paquet emballé dans des feuilles de maïs. Dès cet instant, j’ai déjà la certitude que je vais manger du maïs. Il faut dire que cet ingrédient occupe une place très importante dans la gastronomie chilienne.

De fait, en ouvrant le paquet, je trouve une sorte de pâte à base de maïs râpé, d’œufs, d’oignons, de fromage et de piment.

Je conseille de le déguster dans des restaurants typiques, car si la pâte n’est pas cuite correctement, elle peut être assez sèche et bourrative. Et si vous souhaitez en préparer chez vous, informez-vous bien que le temps de cuisson et la quantité d’ingrédients pour l’avoir aussi moelleuse.

Au restaurant, elle est généralement servie avec une petite salade verte, une salade d’avocat ou encore une salade de tomates.

Le Completo

Completo

Il semblerait que ce soit la version chilienne du sandwich marié au hot dog. Il se présente sous forme d’un pain allongé comme celui du hot dog que l’on garni d’une saucisse, de tomates, d’avocat et d’une bonne dose de sauce soit de la moutarde soit de la mayonnaise ou autres sauces maison.

Je tiens à souligner que l’avocat est également un ingrédient incontournable de la gastronomie chilienne. Il se retrouve aussi bien dans des plats salés que dans des plats sucrés, mais vous pouvez aussi le déguster nature quand il est bien mûr.

Le Caldillo de congrio

Il s’agit d’un ragoût de poisson aux légumes qui me rappelle la bouillabaisse.

Dans le bol posé devant moi, je reconnais tout de suite la tranche de poisson que j’ai hâte de goûter, quelques rondelles de carottes, quelques bouts de pommes de terre et des brins de coriandre finement ciselés qu’on a déposé dans le bol avant de le servir.

Je savais déjà que j’allais apprécier ce plat, mais j’ai quand même été très agréablement surpris, car à chaque bouchée, on sent bien la petite touche de vin blanc incorporé dans la soupe.

 

 

 

Tags:

Category: Voyage au Chili, Cuisine Amérique du Sud, Chili

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *