La Barra : Découvrez la ville de Barra, Maldonado en Uruguay

Voyage en Uruguay | Uruguay

Evaluation: 5.0/5.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 2018-05-27)

Située dans le sud du département de Maldonado en Uruguay, La Barra est une petite station balnéaire qui se trouve juste à l’embouchure du ruisseau Maldonado, sur sa rive orientale avant qu’il se jette dans l’océan Atlantique. Cette petite ville uruguayenne se situe à une dizaine de kilomètres de Punta del Este.

Histoire de La Barra

Son nom se réfère au mot « Barra » qui désigne l’embouchure d’un cours d’eau dans la mer. Dans son cas, c’est le ruisseau Maldonado qui se jette dans l’océan Atlantique d’où son appellation de La Barra, parfois surnommée La Barra de Maldonado.

Autrefois, le site actuel de la ville était le refuge de pirates. Une légende raconte d’ailleurs qu’un pirate du nom de Francisco Tournier a caché un trésor sur l’une des îles du ruisseau Maldonado. Pendant longtemps, de nombreux explorateurs se sont mis à le chercher, mais en vain. En 1888 toutefois, un groupe d’explorateurs, venu chercher le butin, a soudainement disparu laissant sur place tout leur matériel et toutes les installations qu’ils ont érigées durant leur séjour. Ils seraient partis sans avertir les autorités ce qui a poussé à penser qu’ils auraient peut-être trouvé le trésor et se sont enfuis avec. C’est de cette histoire que la ville voisine fut baptisée El Tesoro.

Aujourd’hui faisant office de station balnéaire raffinée de l’Uruguay, cette ville fut autrefois un ancien port de pêche. Elle se composait alors de petites maisons modestes.

découvrez la ville de Barra

Découvrez l’Uruguay de A à Z

Ce n’est qu’en 1965, après l’inauguration de son port érigé sur le ruisseau Maldonado, qu’elle commença à se développer rapidement. Ce pont ondulé représente actuellement un monument emblématique de La Barra.

L’histoire raconte que c’est un dénommé Martinez qui aurait convaincu le président du pays de l’époque, Eduardo Victor Haedo, de construire un pont afin de relier la ville à Punta del Este. Martinez était alors le propriétaire d’un hôtel de la région qu’il a, par la suite vendu à un Argentin. Ce dernier, avec la famille Alvarez de Toledo, furent les premiers Argentins à être venus vivre à La Barra pour quitter le monde glamour et les grandes maisons de leur pays. A La Barra, ils ont été séduits par l’authenticité des lieux et leurs petites maisons. Ils y ont petit à petit instauré, un nouveau mode de vie, loin du brouhaha des grandes villes et des stations balnéaires trop populaires.

Le pont de La Barra

Conçu par Leonel Viera, le pont de La Barra est connu à l’échelle mondiale pour sa structure ondulée. Même si dès sa proposition, le projet semblait voué à l’échec, l’architecte a réussi à relever le défi en utilisant le système de bande tenue pour sa concrétisation.

En 1998, un deuxième pont, semblable au premier a été réalisé et les travaux se sont achevés en 2005.

Aujourd’hui, la petite station balnéaire se démarque fièrement avec ses deux ponts ondulés surplombant le ruisseau de Maldonado.

La Barra d’aujourd’hui

Même si elle n’est pas aussi connue que Punta del Este, La Barra est appréciée des visiteurs pour ses plages, sa vie nocturne trépidante et son aspect assez rustique.

Il faut effectivement savoir que contrairement aux villes voisines, elle n’abrite que très peu de bâtiments imposants et même les demeures, aux couleurs vives, du centre-ville ont gardé des plafonds bas leur donnant un charme assez rustique.

Il ne faut toutefois pas se limiter à cela, car La Barra est un centre avant-gardiste important dans le département de Maldonado. Contrairement à d’autres villes d’Uruguay, telle que Colonia del Sacramento, La Barra est pourvue de rues non pavées et des établissements plus ou moins chics.

Depuis quelques années, on voit également fleurir, au nord de la route nationale n°10, de grandes propriétés luxueuses appartenant à des membres de la jet set internationale. Certes, ces demeures ne se situent pas vraiment dans le centre-ville, mais prouvent bien que La Barra s’est dotée d’un certain standing et que le tourisme de luxe s’y développe réellement.

Quoi qu’il en soit, la ville est accessible à tout le monde et les prix sont plus ou moins abordables selon les endroits qu’on fréquente. On y trouve des restaurants traditionnels ou à la cuisine internationale, des pubs, des bars à sushi, des discothèques, … Les galeries d’art, les magasins d’antiquité et les marchés aux puces y sont également nombreuses. Et fait assez rare en Amérique du Sud, la ville abrite même des boutiques de créateurs de mode.

Durant la période estivale, la ville est très animée du matin jusqu’au petit jour. Les touristes de Punta del Este n’hésitent pas à traverser le pont tous les jours pour s’imprégner de l’ambiance festive nocturne de cette petite station balnéaire.

La barra

Les plages de La Barra

Les plages de La Barra sont très prisées puisque permettent une large palette d’activités sportives. On peut effectivement s’y baigner tranquillement, mais aussi faire du surf, du ski nautique, du canoë, de la planche à voile, du yachting, du jet-ski, …

La pêche y est également une discipline très appréciée et d’ailleurs, en amont des ponts et sur la rive droite du ruisseau, on trouve des maisons habitées par des pêcheurs artisanaux. Ces derniers pourront vous en apprendre plus sur leurs techniques de pêche ainsi que sur l’histoire de la ville.

Non loin de là, à l’embouchure du ruisseau, un site de pêche rocheux a été établi sous le nom de « La Gorgorita ». Et à proximité, vous trouverez une étendue de sable blanc où vous pourrez paresser toute la journée en vous baignant dans les eaux calmes du Maldonado. Cet endroit est baptisé Playa de la Boca.

Pour ceux qui préfèrent des eaux plus déchaînées et avec des vagues, il faudra se rendre à la Playa Montoya qui se situe un peu plus à l’est du pont. Cette plage est bien sûr bordée par l’océan et est plus fréquentée par les surfeurs. C’est là que se déroulent, annuellement, la Coupe Billabong et une des étapes du Championnat du Monde de Surf.

A part ces deux plages, celles baptisées El Chorro, Bikini, Manantiales et Punta Piedras sont également conseillées.

Comment se rendre à La Barra ?

Si vous vous trouvez à Montevideo, capitale de l’Uruguay, et que vous souhaitez vous rendre à La Barra, sachez qu’il faudra parcourir environ 140 km. Diverses options s’offrent à vous en termes d’itinéraire à suivre.

La première consiste à aller, de la capitale jusqu’à Punta del Este puis de traverser le pont.

La seconde consiste à prendre la route Interbalnearia qui mène jusqu’à Punta Ballena sans passer par Punta del Este. A Punta Ballena, vous devez quitter la route Interbalnearia en empruntant l’avenue Antonio Lussich. En continuant sur cette avenue, vous déboucherez sur une route périphérique qui vous mènera jusqu’au pont ondulé.

Category: Voyage en Uruguay, Uruguay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *