Guide Équateur : partir en famille en Équateur

Publié le: 23-09-2019

Voyage Equateur | Equateur

(Mis à jour le: 27/09/2019)
Guide Équateur : partir en famille en Équateur
3.3 (65%) 4 vote[s]

Partir en famille en Équateur

Cela fait des mois que nous nous cassons la tête à trouver la prochaine destination de vacances quand un beau jour, notre petit dernier de 9 ans revient de l’école en disant qu’il aimerait bien marcher sur la ligne de la latitude 0.

Quelle magnifique idée il tenait là, car dès lors, la décision fut prise : les prochaines vacances auront lieu en Équateur. Nous avons encore quatre longs mois pour tout préparer …

Les formalités administratives pour un séjour en Équateur

Les autorités équatoriennes sont assez strictes, mais c’est pour le bien de tout le monde. En général, quand les points cités ci-dessous sont réunis, vous n’aurez pas de problème pour y passer les vacances, mais il arrive qu’elles vous refusent l’accès pour d’autres raisons.

Le passeport :

Pour pouvoir séjourner sur le territoire équatorien, vous devez détenir quelques documents légaux. Chaque membre de la famille devra ainsi avoir un passeport dont la validité est, d’au moins, six mois à compter de votre arrivée au pays.

Le visa :

Le visa n’est pas nécessaire si le séjour ne dure que trois mois, mais à votre arrivée en Équateur, la douane appose le tampon T3 sur le passeport. Ce dernier remplace le visa pour un court séjour. Au-delà de trois mois, le visa devient obligatoire donc vous êtes prié de vous renseigner auprès de l’ambassade équatorienne de votre pays.

Les billets :

Pour ne pas se ruiner avec les billets d’avion, pensez à réserver les places assez tôt, au moins trois mois avant le grand départ. Non seulement, les tarifs sont plus bas, mais vous pourrez aussi choisir les meilleures places de sorte à ce que toute la famille soit côte à côte durant ce long vol de plusieurs heures.

Il est impératif que les billets aller-retour soient achetés en avance. A votre arrivée au pays, la douane demandera à voir vos billets retour, car cela témoigne bien que vous ne comptez pas dépasser les 90 jours prévus.

Un petit conseil qui nous a bien servi : si vous voyagez avec de jeunes enfants comme nous, mieux vaut choisir un vol direct. Certes, le voyage risque de devenir long pour eux, mais au moins, dès qu’ils descendront de l’appareil, ils seront à bon port et pourront enfin se reposer. Si vous choisissez un vol avec escale, la durée du voyage sera encore plus longue et vous devrez les faire descendre de l’appareil pour ensuite les faire remonter ce qu’ils ne vont pas apprécier.

Un fond précis :

Vous devez prouver aux autorités équatoriennes que, sur votre compte bancaire, vous avez les fonds nécessaires pour ces vacances sur leur sol.

En savoir plus – Guide pour bien préparer votre voyage en Équateur

Séjour en Équateur

Les vaccins à faire pour un voyage en Équateur

Pour se protéger contre les maladies tropicales, il est conseillé de faire quelques vaccins surtout aux jeunes enfants. Vous pouvez demander à votre médecin de famille lesquels leur sont possibles. Dans la liste des vaccins conseillés, on peut citer :

  • Le vaccin contre la fièvre jaune : l’avantage c’est qu’un seul vaccin suffit à vous protéger pour toute la vie. Il n’est pas obligatoire, mais reste recommandé surtout si vous projetez de visiter l’Amazonie une fois sur place. Dans le cas où le séjour se déroulera uniquement du côté des Andes et de la côte, il n’est pas nécessaire. Le meilleur moment pour le faire : au moins 10 jours avant le départ.
  • Le vaccin contre la typhoïde surtout chez les enfants. Quelques bons gestes assez simples sont à adopter pour réduire les risques contre cette maladie, mais il vaut mieux rester prudent surtout dans le cas d’un séjour de plus de 90 jours.
  • Le vaccin contre l’hépatite A vous protège contre d’éventuelles nourritures et/ou de l’eau contaminées. Il ne faut pas en faire une parano non plus, mais c’est juste par précaution.
  • Les vaccins universels comme l’hépatite B, le tétanos, la diphtérie, la coqueluche et la polio doivent également être à jour pour un maximum de protection.

Voyage en Équateur

Les bons gestes à adopter durant un voyage en Équateur

Pour passer un agréable séjour en famille en Équateur, il est conseillé de :

  • Boire seulement de l’eau dans des bouteilles cachetées. Vous pouvez aussi commander un chocolat chaud, un café ou un thé, car vous savez qu’ils sont faits avec de l’eau bouillie. En ce qui concerne les jus de fruit, précisez qu’ils soient faits « con agua pura » ;
  • Commander vos boissons « sin hielo » c’est-à-dire sans glaçons, sauf si vous vous rendez dans un établissement chic ;
  • Éviter, autant que possible, les aliments crus comme les crudités ou les grillades non fumantes ;
  • Privilégier le lait les dérivés lactés industriels ;
  • Emporter des médicaments antipaludéens préventifs et des répulsifs à moustiques pour se protéger contre le paludisme. Le risque est plus présent dans la zone amazonienne et est inexistant au-dessus de 1 500 m d’altitude. Néanmoins, quand le jour commence à tomber, mieux vaut porter des vêtements qui couvrent les bras et les jambes au maximum. En Amazonie, les vêtements doivent être imprégnés de répulsifs efficaces.
  • Bien s’acclimater avant de monter en altitude pour éviter le « soroche » ou mal des montagnes. Certains voyageurs le ressentent dès qu’ils atterrissent à Quito puisque la capitale équatorienne se situe à 2 850 m d’altitude. Pour y remédier, pensez à bien vous reposer durant la première semaine pour que l’organisme s’y habitue. Vous pourrez prévoir quelques visites de la ville d’accueil, mais évitez de vous fatiguer et surtout, évitez les somnifères et calmants si vous avez un léger mal de tête. Les boissons excitantes (café, alcool) sont également à proscrire le temps de l’acclimatation.
  • Éviter les zones jugées dangereuses : d’une vue globale, l’Equateur n’est pas plus dangereux qu’un autre pays d’Amérique latine, mais la précarité dans laquelle vit la majorité des habitants a apporté quelques problèmes d’insécurité dans certaines parties du pays. Gardez bien vos affaires sur vous quand vous vous trouvez dans des grades villes comme Quito ou Guayaquil, toujours tenir les enfants par la main surtout dans les grandes foules, faites-vous accompagner par un guide de confiance pour visiter la partie nord du pays et mieux vaut éviter de trop se rapprocher de la frontière colombienne. Une fois encore, n’en faites pas un frein à ce voyage, car ce sont des recommandations qui restent valables même dans certains pays d’Europe.

Lire aussi – Tout savoir sur les moyens de transports en Équateur

L'Équateur

Les évènements majeurs à voir en famille en Équateur

L’Équateur est un pays riche en couleurs avec des traditions encore très présentes. Chaque évènement est une occasion pour découvrir le quotidien et les cultures des Équatoriens. Parmi les moments forts à ne pas manquer, on peut citer :

  • Le carnaval qui se déroule dans toutes les villes du pays au mois de février. A part les danses, les chants, la bonne nourriture, les déguisements colorés, … les habitants ont trouvé une tradition encore plus ludique pour en profiter au maximum : remplir des ballons d’eau puis s’asperger avec. Cela crée une ambiance bon-enfant qui ravira forcément chaque membre de la famille.
  • La Semaine Sainte à Quito : partout à travers le pays, des processions sont réalisées durant la semaine qui précède le jour de Pâques, mais à Quito, les traditions sont plus marquées. Les habitants portent, pour l’occasion, des vêtements hauts en couleur. Ces festivités vous feront découvrir la fanesca, une soupe sans viande que l’on consomme traditionnellement à l’occasion des fêtes pascales. D’ailleurs, dans sa conception, on retrouve 12 ingrédients différents pour symboliser les 12 apôtres.
  • Le jour des Morts qui se déroule le 2 novembre : c’est une date à retenir pour découvrir les traditions festives de la communauté indienne. Selon les croyances de cette dernière, les esprits des défunts rendent visite à leurs proches ce jour-là. Ils doivent alors être nourris pour continuer leur voyage dans l’au-delà. De nombreux plats sont alors préparés et le plus surprenant c’est le pain façonné sous forme de figurine que l’on fait cuire avant d’être déposé sur la tombe du défunt.

Et ce ne sont pas les seules festivités qui y ont lieu, car presque tous les mois, l’Équateur propose des évènements à ne pas manquer. Les opportunités dépendent de vos dates et de vos lieux de séjour.

Découvrez aussi – Que faire en Équateur ?

En janvier par exemple, vous pourrez assister à la Diablada de Pillaro qui se déroule la première semaine de l’année à Tungurahua. En février, mis à part le carnaval, vous pourrez aussi assister à la fête de l’Uwi-Shuars et Ashuars à Morona Santiago ou à la foire aux fleurs à Ambato. En mai, vous pourrez assister à un évènement historique et culturel qu’est la bataille de Pichincha reproduite à Quito. En juin, vous devez vous rendre à Pujili pour assister à diverses fêtes populaires. Pour les amateurs de gastronomie, c’est à El Oro qu’il faut se rendre en août pour assister à la fête de la langoustine ou encore à la fête de la banane le mois qui suit.

Découvrez également – La culture équatorienne

Les sites à ne pas manquer en Équateur lors d’un séjour en famille

Et pour que ces vacances en famille en Équateur soient inoubliables, pensez à visiter les plus majestueux sites du pays. On recommande particulièrement :

  • Les Galapagos :

Cet archipel baigne dans l’Océan Pacifique. On vous conseille fortement d’y emmener la famille, car c’est un site absolument superbe avec des paysages à couper le souffle et une faune et flore exceptionnelles. La vingtaine d’îles avec une quarantaine d’îlots se trouvent à environ 1 000 km à l’ouest du continent. Il faut donc réserver la croisière à l’avance, mais vous pouvez aussi prendre un vol national en aller-retour.

En 1959, le site a été décrété Parc national protégé et grâce à sa grande richesse, il a été l’un des premiers sites que l’UNESCO a classé en 1978 au patrimoine mondial. Rien que cela indique que c’est réellement un détour incontournable.

La majorité des îles sont habitées, mais les plus peuplées sont Santa Cruz, Isabela ou encore San Cristobal. Chaque île des Galapagos a ses spécificités et il arrive même qu’on trouve des espèces endémiques à une seule d’entre elles. Parmi nos coups de cœur, il y a :

  • l’Isla Bartolomé facilement reconnaissable avec le Pinnacle Rock
  • l’Isla Española qui est inhabitée et propice à l’observation de nombreuses espèces d’oiseaux
  • l’Isla Plaza insolite avec ses algues rouges et ses cactus sans oublier les petits requins qui viennent dans ses récifs, les lions de mer, les iguanes, …
  • l’Isla Isabela qui séduit malgré son paysage volcanique et dont les six volcans éveillent les curiosités
  • l’Isla Seymour Norte où on a rencontré la frégate magnificens et le fou à pattes bleues
  • L’allée des Volcans :

C’est un itinéraire qui vous fera découvrir le parc national de Cotopaxi qui se trouve à environ 70 km de Quito. Le Cotopaxi dont le sommet culmine à 5 897 m d’altitude est le plus haut volcan actif au monde.

Après le Cotopaxi, la visite se poursuit jusqu’au Chimbozaro, un autre volcan de l’Équateur et son plus haut mont dont le sommet trône à plus de 6 310 m d’altitude.

Que voir en Équateur

Après les volcans, on fait une halte sur un site emblématique du pays : la laguna Quilotoa. C’est un lac de cratère d’altitude dont les eaux turquoise donnent un superbe contraste avec le paysage montagneux recouvert de champs aux alentours.

Durant ce circuit, vous découvrirez de nombreuses haciendas de montagne qui vous offriront le gîte et le couvert.

L’allée des volcans ne convient pas aux enfants en bas âge surtout à cause des altitudes. Elle est adaptée aux plus grands et aux adolescents.

  • Quito :

Et comme la raison principale de la visite était de marcher sur la fameuse ligne de l’Équateur, on l’a fait dès la première semaine au pays. Pour découvrir la « mitad del mundo », il faut prendre la direction de la ville de Mindo, vers le nord de la capitale. C’est entre les deux villes que se trouve la ligne symbolique de l’Equateur. A proximité, vous avez aussi le musée Intinan qui a ravi les enfants.

Prenez également le temps de découvrir cette grande ville notamment la vieille ville coloniale où l’on aime se promener pour découvrir les musées archéologiques, les églises recouvertes d’or, les petites ruelles à curiosité et le volcan Pinchincha auquel on accède en téléphérique. De son sommet, on a une vue imprenable sur toute la ville.

En Équateur, vous pourrez également découvrir le village côtier de Montañita, la bourgade de Vilcabamba, la ville touristique d’Otavalo, la ville coloniale de Cuenca qui est aussi classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, le site archéologique d’Ingapirca et bien sûr l’Amazonie.

Lire le guide de voyage en famille en Amérique du Sud :

 

 

Category: Voyage Equateur, Equateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *