Guide Uruguay, les sites incontournables : à visiter durant un séjour

Voyage en Uruguay | Uruguay

Evaluation: 5.0/5.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 2018-06-08)

Malgré son statut de plus petit pays d’Amérique du Sud, l’Uruguay abrite de nombreux sites incontournables à ne pas manquer durant un séjour. Quels sont-ils ?

Montevideo

Capitale de l’Uruguay et également sa plus grande ville, Montevideo est une ville pittoresque connue à travers le pays sous l’appellation de « Ciudad Vieja » signifiant « Vieille ville ». Ce surnom est dû à la présence de son quartier historique où l’on trouve encore de nombreuses traces de son passé influencé par diverses cultures. Des bâtiments à l’architecture italienne au style espagnol sans oublier l’influence Art déco, déambuler dans ses rues est tout simplement un enchantement.

En sortant de ce quartier, on s’oriente soit vers les plages qui longent le littoral pour profiter des activités balnéaires soit vers le quartier commerçant, érigé autour de la Plaza Independencia. Là, on trouve de nombreuses boutiques proposant divers articles de souvenir. De cette place, on poursuit la visite de la capitale jusqu’au port en s’arrêtent, en chemin au Mausolée de Artigas, au Palacio Salvo, au Cabildo, à l’église Matriz, …

Et après une journée riche en histoire, on se rue vers le Mercado del Puerto où de nombreux bars et restaurants n’attendent qu’à vous faire découvrir les spécialités gastronomiques locales. C’est un quartier assez animé surtout en fin de journée.

Et si vous cherchez encore plus d’animation à Montevideo, planifiez votre séjour pour le mois de février, car c’est à cette période que se déroule son carnaval. Ce sera alors le moment pour découvrir les quartiers de Palermo et de Sur qui revêtent, pour l’occasion, ses plus beaux atours.

Colonia del Sacramento

Découvrez Uruguay de A à Z

Colonia del Sacramento

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, Colonia del Sacramento figure parmi les hauts-lieux touristiques de l’Uruguay. La ville se situe à environ 200 km à l’ouest de Montevideo et seulement à une cinquantaine de kilomètres de Buenos Aires, en Argentine. Il faut dire qu’entre les deux villes, seul le Rio de la Plata fait barrage. D’ailleurs, grâce au ferry buenos aires colonia, de nombreux touristes traversent chaque jour ce fleuve.

La ville, pittoresque et particulièrement bien préservée, séduit par son important centre historique, celui même qui lui a valu la reconnaissance de l’Unesco. En y arrivant, on se retrouve dans un univers à part où le temps semble s’être arrêté. Avec ses petites ruelles pavées, ses maisons ornées de fleurs, la quiétude qui y règne, ses places joliment ombragées par de grands arbres et les superbes plages qui bordent la ville, Colonia del Sacramento promet un séjour reposant et authentique.

En tant que plus ancienne ville du pays, on ne se lasse pas de découvrir ses vieux quartiers en pierre, ses musées, … Laissez-vous alors mener par vos pas en déambulant de rues en rues afin de découvrir chaque petit détail de la vieille ville.

Punta del Este

Il faut se rendre dans le sud du pays pour se rendre à Punta del Este. Il s’agit d’une station balnéaire uruguay très prisée des touristes et pour cause : la vie y rime avec savoureux fruits de mer, plages de sable blanc, eaux cristallines, complexes luxueux, … bref, de quoi faire rêver.

C’est la destination de vacances idéale que l’on peut choisir pour profiter de farniente, de sports aquatiques, de découvertes touristiques, de tourisme gastronomique et d’immersion culturelle. L’ambiance atteint le summum de l’animation en été pour faire place à une ambiance plus calme en hiver. Quoi qu’il en soit, en hiver comme en été, on aime s’y rendre, car quand la température de la mer chute, la nature n’attend qu’à vous surprendre.

Parmi les sites à découvrir dans cette ville, on peut citer la Mano située sur la plage la Brava, le Monument au Noyé, le Phare, le Casapueblo, l’église de la Candelaria, le Musée Ralli et la fondation Pablo Atchugarry. Ces deux derniers endroits sont propices pour en apprendre davantage sur la culture locale.

Pour ceux qui disposent d’un séjour plus long à Punta del Este, sachez qu’il est le point de départ pour partir à la découverte de l’île Gorriti et l’île Los Lobos.

Uruguay

Isla de Los Lobos

Il faut naviguer sur une dizaine de kilomètres au départ de Punta del Este pour atteindre l’île de Los Lobos. Celle-ci abrite une faune exceptionnelle au sein de laquelle prédominent les lions de mer et les phoques à fourrure. Ces derniers vivent à proximité de nombreuses piscines naturelles où leurs petits peuvent apprendre à nager.

A part sa faune, le seul monument touristique de l’île est son phare. Ce dernier est considéré comme le plus haut de toute l’Amérique du Sud avec ses 59 mètres d’altitude. Bien que construit au cours du 19e siècle, il est encore opérationnel et s’illumine toutes les cinq secondes pour guider les marins en mer.

Isla Gorriti

Il faut également embarquer à Punta del Este pour atteindre cette île au large de la côte est de la station balnéaire. En été, l’île est très fréquentée par des touristes venus de Punta del Este pour y chercher une certaine quiétude et profiter de ses plages paradisiaques. Pendant cette période, l’île Gorriti est très animée et on peut alors y trouver de tout en partant des points de restauration aux petites boutiques de mode.

En hiver, le calme refait surface, mais on ne la déserte pas pour autant, car c’est la période où les baleines s’y rendent. La période la plus calme est le mois de février.

Salto

Considérée comme la deuxième plus grande ville de l’Uruguay, Salto a été fondée au cours du 18e siècle. Ses monuments historiques et architecturaux témoignent, aujourd’hui encore, de son long parcours historique. C’est d’ailleurs son centre historique qui frappe au premier regard tant il est riche et bien préservé.

On commence alors la visite par le Sitio del Ayui pour ensuite passer à la Casa del Gobierno sans oublier la Cathédrale San Juan Bautista avec son style éclectique, le centre culturel du Gran Hotel Concordia et le joli quartier du Port de Salto avec son large quais, ses grues et ses esplanades.

Après une découverte de ses monuments, on prend le temps d’aller se ressourcer à la Costanera, une promenade qui longe le Rio Uruguay et qui débouche sur de superbes plages établies au bord du fleuve. Il faut également faire un tour du côté de ses sources thermales dont la plus proche est celle du Dayman. Et bien sûr, on n’oublie pas Concordia qui abrite la station hydroélectrique ayant permis l’instauration du lac artificiel. Pour s’y rendre, il faut emprunter le barrage de Salto Grande.

Paysandu

C’est une ville historique qui séduit par ses monuments tels que le Vieux cimetière et ses mausolées, le théâtre Florencio Sanchez, l’église Basilica de Paysandu, … Mais ces derniers ne font pas tout son charme. On aime aussi y déambuler pour s’attarder sur ses places ombragées, découvrir ses charmantes petites ruelles, flâner le long de ses allées de palmiers, … Et vous n’avez pas encore tout vu puisque Paysandu puise sa notoriété dans ses festivités.

Les touristes viennent d’ailleurs de loin pour y assister donc pour ne rien en rater, planifiez votre séjour dans cette ville à l’occasion de la Semaine Sainte qui donne le coup d’envoi à la fête de la bière. Pour information, la bière y porte le nom de Nortena. A cette occasion, de nombreuses fêtes folkloriques traditionnelles et modernes sont organisées à travers la ville ainsi qu’une foire artisanale typique durant laquelle on prend plaisir à goûter les produits de son terroir.

Et quand Paysandu n’est pas en fête, c’est sur les petites îles qui l’entourent qu’il faut mettre le cap. Là, vous aurez l’opportunité d’y apprendre la pêche traditionnelle, d’observer les oiseaux ou de vous promener d’île en île.

Guide Uruguay, les sites incontournables

Tacuarembo

La ville de Tacuarembo est une autre ville incontournable à inclure dans votre circuit touristique en uruguay. Elle se situe dans le nord du pays et est le lieu idéal pour découvrir la culture gaucho ou vivre un tourisme culturel aux couleurs du tango.

Si vous le pouvez, planifiez votre séjour pour la fin février-début mars, car c’est à cette période que se déroule le festival de la patrie gaucho. Cela vous donnera une belle occasion pour plonger dans les secrets et les traditions de cette culture. Si vous ne pouvez pas y assister, ne manquez pas de visiter le musée Del Indio y Del Gaucho lequel s’y consacre entièrement. Le musée Carlos Gardel, quant à lui, se consacre sur le tango et tout ce qui l’entoure.

En dehors de la culture gaucho, la ville vous invite aussi à découvrir la Valle Eden idéale pour les amoureux de la nature, la Gruta de Los Galpones, le Arroyo Jaboneria, le Cerro Batovi, …

Colonia Suiza

Il s’agit de la première colonie agricole dans l’arrière-pays de l’Uruguay. Les habitants y cultivaient surtout du blé pour alimenter les moulins de la capitale. Aujourd’hui, c’est la production de lait qui y prédomine.

Cette petite ville a vu le jour au cours du 18e siècle grâce aux colons suisses. Elle abrite, aujourd’hui encore ses mythiques maisons en bois qui offrent une vue superbe avec les hautes montagnes  qui se dressent fièrement derrière elles. C’est une vue que l’on peut voir partout en Suisse et rappelle alors les origines du site.

En déambulant à travers ses petites ruelles, on découvre de charmantes boutiques, divers bars et restaurants, la chapelle catholique, le moulin à vapeur qui date du 19e siècle, la Plaza de los Fundadores, le parc municipal de Jose Pedro Valera, … tout cela, au sein d’un environnement paradisiaque.

Mais ces monuments et son charme ne font pas tout. Il faut encore assister à la cérémonie du curanto qui se déroule, fort heureusement, tous les dimanches donc on a de grandes chances de la découvrir quelle que soit la période du séjour. De quoi s’agit-il ?

Durant cette cérémonie, la ville se transforme en haut-lieu de la gastronomie. Tous les cuisiniers du village y participent pour préparer le repas local. Même si l’évènement se déroule dans la plus européenne des villes de l’Uruguay, retenez qu’il s’agit d’une tradition aborigène assez ancienne que les participants aiment reproduire jusque dans la préparation. En effet, le repas est préparé dans un trou creusé dans le sol que l’on couvre ensuite de pierre et de galets. En ingrédients, on a différentes sortes de viandes, des citrouilles, des pommes de terre, des patates douces, des plantes aromatiques, … C’est un repas que l’on doit absolument goûter.

 

 

 

Category: Voyage en Uruguay, Uruguay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *