Iquique : le « lieu de repos » du Chili

Publié le: 24-07-2019

Voyage au Chili | Chili

(Mis à jour le: 24/07/2019)
Iquique : le « lieu de repos » du Chili
5 (100%) 1 vote[s]

Iquique

Iquique désigne à la fois la commune, la ville et la province. Elle se trouve dans la région Tarapacà au nord du Chili à 1 800 kilomètres de la capitale chilienne et à 300 kilomètres de la frontière avec le Pérou. Cette appellation vient de la langue des indiens Aymaras « Ike Ike » qui peut être traduit littéralement par « dormir » ou « lit », mais il signifie plutôt « lieu de repos ». Cette cité porte bien son nom, car les globettroteurs, après leurs périples dans la Cordillère des Andes ou dans le Désert d’Atacama, choisissent d’y déposer leurs valises pour se reposer. Lorsqu’on longe la côte de la Baie d’Iquique, on voit également des otaries qui semblent prendre du bon temps au soleil.

Un bref historique sur la ville d’Iquique

Avant le 11 juillet 1866, ce sont des oiseaux marins qui habitaient la cité. C’est à partir de cette date que les colons Espagnols se sont installés sur la « Isleta de Iquique » qui est une petite île à proximité des côtes de la Baie d’Iquique, pour l’exploitation du guano. Leurs activités se sont étendues dans l’extraction du salpêtre et des minerais sur la terre ferme, ce qui a agrandi la ville. Iquique abrite d’ailleurs un des plus grans ports commerciaux d’Amérique du Sud où partent des bateaux chargés de poissons, de cuivre, de nitrate et de produits manufacturés. Aujourd’hui, ses plages et ses magnifiques paysages minéraux dans le désert attirent des touristes.

Iquique, une ville récente du pays des poètes

Les premiers ?Iquiqueños s’y sont installés en 1866 et l’exploitation du salpêtre à Iquique est arrivée à son apogée au 19e siècle. Cependant, les grands édifices qui embellissent la cité sont relativement récents comme la tour de l’Horloge et le Théâtre Municipal sur la Plaza Prat. Pour votre séjour à Iquique, ne vous focalisez pas uniquement sur la ville. Partez à la découverte des alentours pour visiter les sites au milieu du désert et au bord de l’Océan Pacifique.

Ceux qui y viennent pour des vacances « détente » seront également satisfaits. Ils pourront profiter du soleil et de la mer sur une des plages. Vous pourrez vous baigner et vous bronzer à la Playa Cavancha, à Playa Brava, à Punta Pisgua, à Punta Pichalo, à Playa Seis ou à Pisagua Viejo.

Découvrez aussi :

Commencer la visite d’Iquique par la Plaza Arturo Prat

Histoire Iquique

La Plaza Arturo Prat se trouve au cœur de la ville et c’est le point de départ que choisit la plupart des touristes pour leur visite. C’est ici qu’on trouve les édifices qui font la réputation d’Iquique. Avec votre appareil photo, vous pourrez avoir de belles images de la Tour de l’Horloge nommée par les locaux la « Torre del Reloj ». Cette dernière a été construite en 1878 et elle s’élève jusqu’à 25 mètres. On y trouve également le Théâtre Municipal qui est une construction de style néoclassique fabriquée à partir de bois de sapin de Douglas venant du Canada. Toujours sur cette place, on a l’Edifice de la Société Protectrice des Employés de Tarapacà, le Casino Espagnol et le Club Croate.

Visiter le Musée Régional Anker Nielson et la Palacio Astoreca

Poursuivez votre aventure sur les terres chiliennes vers le sud en empruntant la Calle Baquedano. Sur les côtés de cette rue piétonne, on a de belles maisons datant du 19e siècle où de nombreux bars et restaurants ont élu domicile. Arrêtez-vous au Musée Régional Anker Nielson où vous pourrez mieux comprendre le développement de cette cité et l’importance du salpêtre. Vous allez y trouver les momies Chinchorros qui sont considérées comme les plus anciennes au monde.

En continuant votre chemin, vous allez également passer devant le Palacio Astoreca qui mérite un petit arrêt. Il a été construit en 1904 pour un homme d’affaires qui a fait fortune grâce à l’exploitation du salpêtre. Il est composé de 27 pièces richement meublées s’étalant sur deux étages et d’un balcon.

Sur quelle plage se détendre ?

Si les touristes viennent à Iquique, c’est pour profiter de la mer et du soleil. La plus fréquentée de la ville est la Playa Cavancha et elle est située le long de l’Avenida Arturo Prat Chacon. Pour la qualité de ses eaux, elle a reçu le Pavillon Bleu et vous pouvez vous adonner à différentes activités nautiques.
Si vous êtes un passionné de la planche à voile ou du surf, rendez-vous à la Playa Brava. Ici, la houle est plus importante. Elle se trouve dans la partie sud de la cité et sur la côte, on a du sable blanc. A la fin de la journée, vous allez y trouver de nombreux jeunes qui jouent de la guitare autour d’un feu de bois.

Faire une virée shopping à la Zofri

Iquique chili

C’est à quelques kilomètres du Port d’Iquique qu’on trouve la Zona Franca de Iquique, plus connue sous le sigle Zofri. C’est une des plus grandes zones franches d’Amérique du Sud. Sur plus de 240 hectares, on trouve plus de 1000 boutiques où sont vendues de nombreux produits venant de la Chine, de Hong Kong, de Taïwan, de l’Argentine, du Brésil, de la Bolivie et d’autres pays. Ce n’est pas ici que vous allez trouver des produits artisanaux. Les touristes viennent dans cet immense centre commercial pour s’offrir des parfums, des vêtements et des jouets. Il y a même ceux qui se permettent d’acheter des appareils électroniques. Entre deux achats, vous pouvez faire un petit break dans un des fastfoods ouverts sur les lieux.

S’offrir un moment de détente à Pica

Pica, qui signifie « Fleur dans le sable » en Quechua, est une commune se trouvant à 115 kilomètres d’Iquique. Elle attire des touristes pour ses sources thermales au milieu du désert d’Atacama. Oui, vous avez compris : c’est une oasis au centre de cet environnement désertique. Ce lieu culmine à environ 1 325 mètres d’altitude, ce qui explique le climat qui est plutôt clément malgré sa situation géographique. Pour un moment de détente, allez à la Cocha Resbaladero qui est une piscine naturelle entre les rochers.

Category: Voyage au Chili, Chili

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *