Religion en Bolivie : Une diversité religieuse et un monde enrichissant à découvrir !

Publié le: 18-07-2019

Voyage en Bolivie | Bolivie

(Mis à jour le: 16/08/2019)
Religion en Bolivie : Une diversité religieuse et un monde enrichissant à découvrir !
4.3 (86.67%) 3 vote[s]

catholicisme en Bolivie

Si vous allez bientôt en vacances en Bolivie, il vous sera très utile de connaître les us et coutumes du pays, notamment en termes de religion. Comme tous les pays d’Amérique Latine qui ont été colonisés au cours du XVIème par les espagnols, la Bolivie a hérité de la forte influence du catholicisme : la très grande majorité des Boliviens sont de confession catholique.

Toutefois, le panorama religieux en Bolivie est en réalité un peu plus compliqué. En effet, si la base de la religion catholique est omniprésente, les Boliviens y ont ajouté certaines pratiques qui ont donné le nom de syncrétisme à cette religion pratiquée en Bolivie. En outre, vous verrez qu’il existe également une communauté très traditionaliste appelé communauté mennonite. Direction maintenant la Bolivie et plongeons nous dans cette diversité religieuse.

Le catholicisme en Bolivie et ses origines

En Bolivie, la religion est une partie importante de la culture et des coutumes. De nombreuses traditions, fêtes et fêtes boliviennes sont religieuses, généralement de nature catholique. La religion principale en Bolivie est le catholicisme. Plus de 80% des Boliviens déclarent être catholiques. Cependant, cela a été imposé aux cultures ethniques indigènes lorsque les Espagnols sont arrivés pour coloniser l’Amérique du Sud au début des années 1500. Des prêtres franciscains, dominicains et jésuites se sont rendus en Amérique du Sud en grand nombre pour évangéliser les groupes indigènes rencontrés.

Les Espagnols ont rencontré plus d’une vingtaine d’autres cultures autochtones telles que les Guarani, les Ayoreos, les Chiquitanos et les Moxos. Les jésuites en particulier ont organisé les cultures autochtones dans des villes connues aujourd’hui sous le nom de villes de mission jésuite. Ils leur ont appris la religion catholique.

Le syncrétisme, mélange de catholicisme et de croyances traditionnelles

culture Bolivie

Si les espagnols ont mené à bien leur but d’évangélisation de la population bolivienne, les cultures indigènes boliviennes n’ont cependant pas oublié ni mis de côté leurs religions, ou plutôt leurs croyances et leurs coutumes. Ils les ont simplement mélangés à la religion catholique et ont continué à les pratiquer, au grand dam de l’Église catholique : c’est ce qu’on appelle le syncrétisme.

En Bolivie andine, les Quechua et les Aymara prient souvent la Vierge Marie et les divers saints catholiques, et participent aux processions religieuses pendant les fêtes et festivals boliviens, offrant simultanément des sacrifices à la Pachamama (la Terre nourricière). Le «Mercado de las Brujas» (marché de la sorcière) constitue un bon endroit pour en apprendre davantage sur leurs pratiques. Il se trouve juste à côté et derrière la basilique de San Francisco située dans la capitale La Paz.

Les Kallawaya (guérisseurs Aymara) ne se contentent pas de parcourir les villes montagnardes pour soigner les malades, ils brûlent également des offrandes et mènent des rituels de prière. De même, en Bolivie orientale, les Guarani se réunissent chaque année pour leur principale fête, les Arete Guazú. Ils y dansent en portant leurs costumes et leurs masques ancestraux, prient leurs ancêtre et transmettent légendes et coutumes aux jeunes générations.

Découvrez notre guide de voyage en Bolivie :

Les mennonites

Les mennonites sont une secte recluse et insulaire de chrétiens qui ne participent pas à la vie politique ni à la société contemporaine, évitant ainsi les commodités modernes comme l’électricité et les voitures. Leurs origines remontent au XVIème siècle en Allemagne et aux Pays-Bas, mais les communautés mennonites se trouvent partout où abondent les terres riches en terres agricoles et les promesses de liberté religieuse – du Canada à l’Amérique du Sud.

Les mennonites boliviens, connus sous le nom de « Los Menonos », ont émigré dans la région il y a environ 50 ans. Les Mennonites constituent un autre groupe très important et très religieux qui s’est installé dans de vastes régions de la Bolivie, dont la plupart se trouvent dans le sud-est de Santa Cruz. Aujourd’hui, la région jadis désolée compte environ 70 000 habitants répartis dans 75 colonies. « Los Menonos » sont unis en tant qu’étrangers en Bolivie, attachés à leur mode de vie unique et demeurant fidèles à eux-mêmes. Ils parlent allemand, ont leurs propres écoles et magasins et confectionnent leurs propres vêtements – vêtements traditionnels adaptés à leur mode de vie agricole – robes modestes, bonnets, chapeaux à larges bords et combinaisons.

Les autres religions en Bolivie

Églises et cathédrales à Bolivie

Outre le catholicisme, diverses religions protestantes et autres se renforcent en Bolivie. L’Église mormone (l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours) est présente dans toutes les grandes villes. La Bolivie abrite également la plus grande concentration de croyants baha’is au monde (disciples de Bah??-All?h). Les témoins de Jéhova, les baptistes, les luthériens et d’autres religions évangéliques sont également présents avec de grandes églises et de nombreuses missions.

Les cultures orientales, telles que les communautés japonaise et coréenne, pratiquent leurs religions, de même que les communautés juives et musulmanes, petites mais présentes en Bolivie. Certains groupes ont formé des églises interconfessionnelles (de religions mixtes), notamment les communautés d’expatriés et d’immigrés d’Amérique du Nord et d’Europe qui se trouvent dans les trois grandes villes de la Bolivie.

Les animistes

Pour terminer notre tour d’horizon des religions et des croyances en Bolivie, nous ne pouvons manquer d’évoquer les animistes. La plupart des groupes ethniques de la Bolivie sont animistes (leurs divinités sont des animaux ou des oiseaux) ou vénèrent d’importants points de repère, ressources naturelles ou corps célestes tels que les montagnes, le soleil, la lune et d’autres, comme leurs divinités. Leurs croyances et légendes ont été transmises sous la forme d’histoires orales pendant plus de 400 ans alors qu’elles étaient sous domination espagnole. Aujourd’hui, avec le premier président bolivien Aymara (Evo Morales) au pouvoir, de nombreux Aymara et Quechua abandonnent la religion catholique et reprennent leurs rituels ancestraux.

Comme vous avez pu le constater, la Bolivie n’est pas un pays uniquement catholique. Les boliviens ont intégré leurs traditions pour en faire une religion, certes largement inspirée du catholicisme, mais qui leur est propre. En outre, d’autres religions bien que minoritaires sont également présentes, ainsi que des communautés comme les mennonites. Venez en Bolivie et découvrez cette diversité religieuse et culturelle !

Category: Voyage en Bolivie, Bolivie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *