La population du Costa Rica

Publié le: 07-07-2019

Voyage Costa Rica | Costa Rica

(Mis à jour le: 26/07/2019)
La population du Costa Rica
4 (80%) 5 vote[s]

comment appelle t on les habitants du costa rica

La Suisse de l’Amérique Centrale est aujourd’hui au premier rang pour ce qui est de l’écotourisme. Chaque année, il attire de plus en plus de touristes venant des quatre coins du monde. Une fois sur place, leur séjour se concentre plus sur la visite des parcs nationaux qui ont été créés pour cesser tout déboisement. Dans ce dossier, nous allons plus nous concentrer sur la population du Costa Rica. Vous allez ainsi avoir une idée sur les personnes qui vous attendent sur ce territoire et sur la ville où vous allez déposer les valises.

Un aperçu sur la démographie du Costa Rica

On appelle les personnes habitant et venant du Costa Rica les Costariciens ou les Costaricains. Si on remonte l’histoire, une grande partie, plus précisément 85 % de la population est d’origine espagnole ou latino-américaine. Parmi eux, il y a également ceux qui viennent d’un groupe ethnique du Nicaragua et des descendants d’ouvriers de Jamaïque.

Au total, le peuple de la Suisse de l’Amérique Centrale fait plus de 4 800 000 et la densité est de 93 habitants au km². Si vous passez dans des villages un peu éloignés de la capitale, vous pouvez trouver des personnes très âgées. L’espérance de vie moyenne des habitants est de 78 ans. La moyenne d’âge est située aux alentours de 30 ans, que ce soit pour les hommes ou pour les femmes. La plupart des foyers costaricains ont deux enfants et le taux de natalité est de 15 pour mille.

La religion officielle du pays est le catholicisme romain, mais parmi les Costariciens, il y a aussi des protestants, des judaïques, des bouddhistes, des islamiques et des témoins de Jéhovah. La langue officielle parlée est l’espagnol, mais dans certaines régions, la langue utilisée est l’espagnol costaricain ou le Pachuco.

Les habitants de San José

Sur l’ancienne Côte Riche, San José est la plus grande ville avec près de 44 km² et elle est la capitale de la province de San José. Elle a été fondée en 1738, mais c’est seulement en 1823 qu’elle devient la capitale du pays à la place de Cartago.

En 1973, on estimait les habitants du canton à environ 215 000. En 1984, le chiffre est passé à 241 460 et en 2000, à un peu plus de 309 000. L’institut national de statistiques et de recensements du Costa Rica ou l’INEC déclare qu’en juin 2008, sa population fait 352 366 personnes.

Si on se réfère à l’agglomération, on compte plus de 2 000 000 d’hommes, de femmes et d’enfants, ce qui fait le tiers du peuple costaricain. Ceux qui vivent à San José sont appelés les Josefinos en Espagnol ou les Joséfiens en Français. Ils surnomment leur cité « Chepe ».

Découvrez notre guide de voyage au Costa Rica:

Les Limoneses

Limon

Limon ou Puerto Limon est une ville sur la côte caraïbe qui attire beaucoup de touristes lors d’un séjour au Costa Rica. Elle abrite quelques plages très connues comme la Playa Negra et quelques espaces verts comme le Parc National de Tortuguero. C’est ici qu’on a aussi le plus important port du pays. De toute la Suisse de l’Amérique Latine, cette région se distingue par son caractère ethnique et culturel. Cette différence peut s’expliquer par l’immigration des Jamaïquains en 1872 lors de la construction de la voie ferrée entre 1871 et 1890.

En 2005, la population était d’un peu plus de 105 000 habitants et le canton enregistrait 60 786 personnes. Les natifs et les occupants de Limon sont nommés les Limoneses.

La population de San Francisco de Heredia

San Francisco de Heredia ou Heredia tout simplement est à la fois le nom que porte la province et la ville dont elle est la capitale. La région se trouve dans le Nord du Costa Rica et elle partage les frontières provinciales avec le Limon, San José et Alajuela. Même si elle n’est pas si loin de la cité principale du pays et même si on la surnomme la ville des fleurs, elle n’attire pas autant de touristes.

Elle abrite tout de même l’Iglesia de la Inmaculada Concepcion et la Fortin. La province fait plus de 2 657 km² et compte 10 cantons et 43 districts. La population était estimée à 354 732 habitants en 2000, ce qui fait une densité de 134 hab/km². Les Costaricains qui y vivent sont appelé les Herediano.

Les Alajuelenses

Costa rica

Pour des vacances au Costa Rica, on recommande souvent aux globetrotteurs de partir d’Alajuela et ce, pour sa proximité avec l’aéroport international Juan Santamaria. C’est la seconde ville la plus importante du pays. Si on se réfère à la province qui porte aussi le même nom, elle est localisée au nord de la Suisse de l’Amérique Centrale près de Nicaragua.

La Villahermosa ou la « Belle Ville » abrite quelques richesses historiques : c’est ici qu’on trouve la statue en bronze de Juan Santamaria et le musée de ce héros national qui a eu un rôle colossal pendant la guerre contre les flibustiers de William Walker. Les gentilés de cette cité sont nommés les Alajuelenses et en 2000, ils étaient estimés à un peu moins de 43 000.

La population de Liberia

Il ne faut pas confondre cette ville costaricaine avec le pays d’Afrique de l’Ouest. Liberia se trouve dans la province de Guanacaste, à 215 km au nord-ouest de San José. Elle se démarque par son authenticité et lors de votre passage ici, vous ne devez pas manquer le pont « la Amistad » et les chutes Llanos del Cortés près de Bagaces.

Pour ceux qui veulent savourer la gastronomie locale, vous pouvez demander quelques plats du terroir comme les chicharrones, la gallo pinto, la casado ou le ceviche. En dessert, vous pouvez avoir du gâteau tres leches ou du cono capuchino. Les habitants de cette ville blanche sont nommés les Libériens, mais on peut aussi les appeler les Guanacasteco. La croissance démographique de cette cité a été rapide : en 1984, on comptait 12 335 habitants et en 2000, les statistiques ont révélé plus de 34 000.

Category: Voyage Costa Rica, Costa Rica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *