Langue de l’argentine : quelle langue parle-t-on en argentine ?

Publié le: 25-05-2019

Voyage en Argentine | Argentine

(Mis à jour le: 10/07/2019)
Langue de l’argentine : quelle langue parle-t-on en argentine ?
3 (60%) 3 vote[s]

langue argentine

L’Argentine est un pays situé dans la partie inférieure de l’Amérique du Sud. Ayant pour capitale Buenos Aires, l’Argentine est peuplée d’environ 42 millions d’habitants. En raison des politiques gouvernementales qui ont encouragé l’immigration internationale au milieu du XIXe siècle, la composition ethnique de ses citoyens et résidents est diverse, avec des origines multiples : amérindienne, espagnole, européenne… La diversité en Argentine est également reflétée par les langues qui y sont parlées. Nous allons tout vous dire désormais sur les différentes langues parlées en Argentine. Vamos !

L’espagnol, la langue de base de l’Argentine

Pourquoi l’espagnol comme langue officiel du pays ?

L’espagnol est la langue la plus parlée en Argentine. Ce fait peut être attribué à l’histoire du pays en tant que colonie espagnole et à l’usage répandu de la langue à l’indépendance. Aujourd’hui, la grande majorité de la population, 40,9 millions de personnes, parle cette langue. L’espagnol est utilisé par les bureaux gouvernementaux, dans le système éducatif et par les principaux médias.

La variation de l’espagnol parlé ici est unique en ce sens qu’elle utilise la forme voseo pour le «vous» informel. Très peu de pays hispanophones utilisent cette forme. La prononciation varie également à travers le pays, à certains endroits influencée par les immigrants italophones. De plus, les lettres «ll» et «y» sont communément désignées par le «y» dans «vous», cependant, en espagnol argentin, il est prononcé «zh».

Il convient de noter qu’il existe des différences distinctes entre l’espagnol argentin et l’espagnol parlé, par exemple en Espagne ou au Mexique. Bien que l’espagnol parlé en Argentine soit mutuellement compréhensible par rapport à l’espagnol parlé dans d’autres pays, un certain nombre d’articles et de blogs soulignent les différences, notamment les variations de grammaire, de prononciation et d’argot.

Lire aussi :

Pourquoi l’espagnol parlé en Argentine est différent de l’espagnol traditionnel ?

langue de l argentine

La langue en Argentine a été influencée par les langues indigènes, la colonisation espagnole et l’immigration européenne massive dans le pays.

À l’époque précolombienne, de nombreux groupes autochtones différents peuplaient l’Argentine d’aujourd’hui, chacun avec sa propre culture et sa propre langue. Les Espagnols ont apporté leur langue dans le pays lors de leur arrivée en Argentine en 1536, et l’espagnol est devenu largement parlé au cours des siècles qui ont suivi. À la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, de grandes vagues d’immigration européenne en Argentine ont eu un impact important sur la manière de parler locale. Dans la Constitution argentine de 1853, l’immigration européenne était encouragée et facilitée; Cela a amené des personnes de toute l’Europe, en particulier d’Espagne, d’Italie et de France.

Lorsque les Italiens ont émigré pour la première fois en Argentine, ils ont réussi à parler en espagnol, mais avec une touche italienne. L’emprunt de mots en italien était inévitable et l’accent et l’intonation de certains dialectes italiens ont également été intégrés à l’espagnol argentin. Les Argentins, par exemple, utilisent régulièrement le mot «chau» pour dire «au revoir», dérivé de l’italien «ciao».

L’italien, deuxième langue la plus parlée dans le pays

L’italien se classe au deuxième rang des langues parlées en Argentine. Les estimations indiquent que plus de 1,5 million de personnes parlent l’italien comme langue maternelle. Cette grande communauté italophone est le résultat d’une immigration importante qui a débuté au 19ème siècle et qui était motivée par les problèmes économiques en Italie. Aujourd’hui, l’Argentine abrite la deuxième plus grande population italienne en dehors de l’Italie. L’immigration italienne s’est poursuivie au cours des années 1920. Comme mentionné précédemment, la langue italienne a influencé l’espagnol argentin au point que, dans certaines régions, elle sonne même à l’italien.

L’arabe levantin, une langue bien présente en Argentine !

Les immigrés originaires principalement du Liban, de Syrie et de Palestine ont abouti à la troisième langue la plus parlée du pays. L’arabe levantin, originaire de la côte orientale de la Méditerranée, est parlé par environ 1 million de personnes en Argentine. Les arabophones levantins ont commencé à arriver en Argentine à la fin du XIXe siècle et jusque vers 1920.

Les autres langues parlées en Argentine

quelle langue parle t on en argentine

Il est important de savoir qu’en Argentine, il y a plusieurs langues non officielles, c’est environ quinze langues autochtones différentes sont parlées dans l’ensemble de l’Argentine, mais la plupart d’entre elles ne parlent que quelques milliers de personnes ou moins. Certains d’entre eux sont en voie de disparition et ne sont parlés que par une poignée de personnes âgées et dont les enfants ne parlent pas cette langue ( car elle est non officielle). Mais il existe trois langues autochtones vivantes, comptant des centaines de milliers d’habitants.

Le Quechua

La langue indigène la plus parlée t la plus pratiquée en Argentine est le quechua (plus précisément le quechua du sud de la Bolivie), qui compte environ 800 000 locuteurs natifs, dont beaucoup sont des immigrants récents en provenance de Bolivie. En Argentine, la langue s’appelle parfois Colla. Le quechua était la langue de la civilisation inca( très ancienne langue), et donc les personnes qui le parlent en Argentine sont généralement des descendants des incas.

Le Guarani

Le guaraní est une autre langue autochtone relativement populaire parlée par 200 000 personnes qui vivent principalement dans les provinces du nord de l’Argentine. C’est aussi l’une des langues officielles du Paraguay. Les mots guaranis sont simples : ils n’ont ni genre, ni cas, sans article et la marque du pluriel est facultative.

Le Mapudungun

La troisième langue autochtone principale est le Mapudungun, qui est parlée par environ 100 000 Mapuchis, un groupe qui vit dans le sud-ouest de l’Argentine et dans certaines régions du Chili.

L’espagnol est la langue officielle de l’Argentine, cette dernière n’est pas la seule langue parlée en Argentine, loin de là. Les influences européennes (italien) ou arabes (arabe levantin) sont également présentes. Enfin, les populations d’origine ancestrale amérindienne conservent également leur langue d’origine. Vous le voyez, l’Argentine est un vrai pays multilingue et multiculturel ! Si vous souhaitez vous immergez dans la culture locale, vous n’avez qu’à prendre un billet d’avion et direction l’Argentine, pour un dépaysement total au cœur d’un pays aux multiples visages !

Category: Voyage en Argentine, Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *