Le parc national Manuel Antonio : Un paradis terrestre et maritime

 

Voyage Costa Rica | Costa Rica |

Le parc national Manuel Antonio

Visiter le parc national Manuel Antonio au Costa Rica

Si vous avez choisi le Costa Rica pour vos prochaines vacances, vous ne devez pas manquer le parc national Manuel Antonio. C’est un petit espace naturel de 16 km², mais c’est un vrai concentré de biodiversité. Il a même été sélectionné parmi les 12 plus beaux parcs du monde en 2011 par la revue Forbes. Sur place, une faune et une flore extraordinaire  vous attendent. Pour ce séjour, que vous soyez en couple, en famille ou entre amis, ce site vous réserve une belle découverte et une aventure inégalée.

Où se trouve le parc Manuel Antonio ?

Sur la carte, le parc national Manuel Antonio est localisé dans la province de Puntarenas, dans le golfe de Nicoya, face à la péninsule de Nicoya. Il se trouve sur la côte Pacifique. Il se trouve entre Damas et Matapalo, à moins d’une dizaine de kilomètres de la ville Quepos. Ce site se trouve au sud de la capitale costaricienne, à un peu plus de 150 km.

Comment se rendre au parc national Manuel Antonio ?

Pour la visite de ce site, si vous avez choisi une formule proposée par une agence touristique locale, vous n’aurez pas besoin à penser au transfert. Dans le cas contraire, vous devez aller par vos propres moyens. Il existe des bus depuis San José qui assurent la liaison directe avec le parc. Le trajet fait un peu moins de quatre heures.

Vous pouvez également prendre un bus jusqu’à Quepos. De là, parcourez les sept kilomètres restant en bus ou en taxi. Si vous avez une voiture de location pour ces vacances au Costa Rica, redoublez de vigilance sur la route. Une fois sur place, notez que le parking est payant et n’est pas compris dans le tarif d’entrée.

Le parc national Manuel Antonio

Comment se rendre au parc national Manuel Antonio ?

Rester sur la terre ferme

Pour cette exploration, vous pouvez rester sur la terre ferme. Le parc national Manuel Antonio compte plus de 109 races de mammifères et environ 184 espèces d’oiseaux. Lors de votre visite, vous croiserez la route de différents singes dont le fameux paresseux à deux ou trois doigts, le singe hurleur, le singe capucin à front blanc qui est en voie de distinction, et le singe-écureuil. Avec un peu de chances, vous pourrez aussi voir le fameux coati, le carcajou, le chapardeur raton laveur. Ce site abrite également  entre autres des pics, des tangaras évêques et des quiscales à longue queue.

Pendant cette balade dans la forêt, il faut que vous ayez le regard un peu partout. Ne vous focalisez pas uniquement sur ce qui se passe dans les arbres. Par terre, il peut y avoir des lézards et d’autres petites bestioles.

Lors de votre exploration, vous allez rencontrer plusieurs arbres à pluies et Ceiba. Ce sont les espèces les plus rencontrées, mais il y a aussi les palétuviers rouges, les palétuviers blancs et les palétuviers noirs dans les mangroves. Sur la plage, on trouve des amandiers et des cocotiers.

Partir en mer

Le parc national Manuel Antonio tient également sa réputation pour sa faune marine. Sur place, il y a un bateau qui vous attend pour un petit tour en mer. Vous pourrez voir des dauphins à gros nez, des dauphins tachetés et des tortues marines. Dans les profondeurs, il y a également de nombreux poissons tropicaux qui viendront chatouiller les pieds. Si vos vacances au Costa Rica sont prévues entre décembre et avril, vous aurez la chance d’observer les baleines à bosse.

Pour terminer votre tour en bateau, vous pourrez descendre sur une des magnifiques plages qui entourent le parc. Parmi celles-ci, on peut citer la Playa Espadilla Sur, la Playa Puerto Escondida et la Playa Manuel Antonio.

la Playa Espadilla au Costa Rica

la Playa Espadilla au parc Manuel Antonio au Costa Rica

Pour une visite inoubliable au parc

Si vous voulez rencontrer le maximum de bêtes pour cette visite au parc national Manuel Antonio, il faudra venir sur les lieux dès l’ouverture des portes. Tôt le matin, les animaux les plus craintifs se baladent encore sur les chemins. Si votre planning ne vous le permet pas, pensez à vous écarter un peu des sentiers principaux. Là, il y a moins de monde et vous avez plus de chances de voir de loin certaines espèces. Soyez attentif, patient et très observateur.

Pour la réussite de cette balade, on vous conseille de porter des tenues dans des couleurs plus foncées. Si vous avez un haut et un bas en camouflage, ce serait l’idéal. Les vêtements dans des teintes vives peuvent faire fuir les animaux. Pour votre visite, n’oubliez pas votre paire de jumelles et votre appareil photo.

Découvrez aussi

Le parc national Manuel Antonio

Coucher de soleil au parc national Manuel Antonio au Costa Rica

Une journée au parc national Manuel Antonio

Il est à noter que pour le prix d’entrée, vous aurez deux heures pour la visite du site et deux heures pour profiter des plages. Vous pourrez alors vous offrir un moment de détente en profitant de la vue sur la côte.

Si vous avez prévu une journée entière pour la visite du parc, ne vous inquiétez pas. Il existe une panoplie d’activités dans la zone de Quepos. Vous pourrez faire du snorkeling, de la plongée, du kayak, du surf ou du rafting. Pour ceux qui aiment les activités à sensation forte, il y a des scooters de mers et d’autres engins à moteur qui sont mis en location à proximité de la réserve naturelle.

Si vous comptez vous rendre au parc, il faudra bien se renseigner, car le nombre de visiteurs par jour est limité à 600 par jour en semaine et à 800 par jour les week-ends. Il ne serait alors pas très agréable de faire tout le chemin pour que par la suite, votre accès soit refusé. Il est à rappeler également que le site est fermé le lundi.

 

Tags:

Category: Voyage Costa Rica, Costa Rica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *