Vaccin Costa Rica : Guide complet des vaccins à faire avant les vacances au Costa Rica

Publié le: 06-07-2019

Voyage Costa Rica

(Mis à jour le: 17/09/2019)
Vaccin Costa Rica : Guide complet des vaccins à faire avant les vacances au Costa Rica
4 (80%) 5 vote[s]

On peut comprendre que vous êtes emballé par ces vacances sur les terres costaricaines et que vous vous imaginez déjà à faire du surf à Tamarindo. Sur place, de beaux paysages, une culture différente de la vôtre, une nouvelle gastronomie et une population accueillante vous attendent. Il ne faut pas trop se laisser emporter et il est très important de se focaliser sur les préparatifs.

Sachez que dans certaines régions, il peut y avoir des maladies infectieuses ou des épidémies. Même si vous faites bien attention, vous n’êtes pas à l’abri des piqûres d’insectes, de la consommation d’eau contaminée ou d’aliments mal lavés. Si vous ne voulez pas contracter un virus, il faudra se faire vacciner avant le départ. Certains facteurs comme l’âge et l’état de santé font aussi qu’une certaine catégorie de personnes soit plus exposée aux maladies bactériennes. Dans ce dossier, nous allons faire un zoom sur les vaccins à faire avant les vacances au Costa Rica.

Les vaccins universels

Les vaccins à faire avant les vacances au Costa Rica

Que vous partiez pour le Costa Rica ou pour une autre destination, si vous rendez chez le médecin pour mettre à jour votre carnet de vaccination, il vous parlera de ces vaccins universels. Parmi ceux-ci, il y a le DTP qui est une combinaison de vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Les rappels de cette immunisation sont à effectuer à 25, 45 et 65 ans et par la suite, tous les 10 ans.

On a également le BCG qui protège contre la tuberculose. Il est fortement recommandé aux enfants moins de 15 ans et aux jeunes adultes, car cette maladie fait près de 2 millions de morts par an dans le monde. Une seule piqûre apporte une protection de 10 à 15 ans.

On a aussi le ROR qui immunise contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. Il concerne plus les bébés et on peut lui en administrer dès 6 mois s’il part en voyage à l’étranger. Normalement, cette inoculation est à effectuer à 12 mois et le rappel se fait durant la deuxième année de l’enfant.

Les vaccins obligatoires pour le Costa Rica

Pour un séjour à la Suisse de l’Amérique Centrale, il n’y a pas de vaccins obligatoires. En effet, peu importe la durée de votre séjour, les autorités locales ne vous demanderont pas de justificatif de telle ou telle immunisation à votre arrivée à l’aéroport. Vous pouvez très bien partir au Costa Rica sans prendre rendez-vous chez votre médecin avant votre départ.

Pour ce voyage, il y a tout de même quelques vaccins recommandés et qu’il faut faire si vous êtes plutôt fragile. Il faudra alors penser à passer chez votre docteur habituel plusieurs jours avant les vacances pour avoir son avis et ses conseils sur les vaccinations et les traitements que vous devez faire. Il ne faut pas attendre la veille de son départ pour se rendre chez un professionnel de la santé, car certaines immunisations nécessitent plusieurs doses et demandent un certain temps pour atteindre l’effet maximal désiré.

Le vaccin contre l’hépatite A et B

Le vaccin contre l’hépatite A et B

Peu importe votre état de santé, il est recommandé de se faire vacciner contre l’hépatite A et B. L’infection hépatique causée par le VHA est plus bénigne que celle causée par le VHB. Si la personne atteinte est âgée de plus de 45 ans et a des antécédents, elle peut être grave. C’est pour cette raison que ces vaccins figurent parmi ceux recommandés pour un séjour au Costa Rica.

L’immunisation contre l’hépatite A est à faire juste avant le départ et vous aurez une protection sur 10 ans. Elle ne peut être administrée qu’à partir de 12 mois. Le vaccin contre l’hépatite B est à effectuer en deux injections avec un intervalle de 30 jours. Dans ce cas, il faut se rendre chez le médecin au moins un mois avant le départ pour faire la piqûre et la veille de l’envol pour la seconde. Après votre retour, plus précisément six mois après la deuxième injection, il faut faire un rappel pour avoir une protection sur cinq ans.

Le vaccin contre la typhoïde

Vaccin

On peut contracter la fièvre typhoïde si on prend de l’eau ou des aliments contaminés. Parmi les symptômes les plus courants, on a :

  • la forte fièvre
  • les diarrhées
  • les douleurs abdominales
  • la constipation

Chez les personnes les plus fragiles, cette maladie bactérienne engendre des troubles de conscience, des complications neurologiques et cardiaques. Certes, il y a un traitement médical possible en cas de contamination, mais pour éviter ces désagréments pendant et après les vacances, il est préférable de se faire vacciner. Pour ceci, il faut se rendre chez le médecin deux ou trois semaines à l’avance, car c’est la durée nécessaire pour que le Typherix soit actif. Une fois injecté, vous pouvez être tranquille sur trois ans.

Le prix à payer pour ces vaccins

Le prix à payer pour ces vaccins

La plupart des professionnels de santé proposent la Twinrix pour se protéger de l’hépatite A et B. Celle-ci est à réaliser en trois injections : il faut au moins faire la seconde piqûre avant le départ sachant qu’elle doit être effectuée un mois après la première. La dernière sera prévue pour six mois après. Pour chaque ampoule, comptez environ 70 euros, ce qui fait au total 210 euros.

Pour le vaccin contre la typhoïde, on n’a qu’une injection et pour ceci, on peut vous demander entre 30 et 40 euros. Certes, ces vaccins représentent un certain budget et on peut comprendre que vous n’êtes pas vraiment motivé à les faire. Si vous n’êtes pas une personne de nature fragile et si la durée de votre séjour au Costa Rica est limitée à dix ou quinze jours, vous pouvez vous en passer, mais ce sera à vos risques.

Au Costa Rica, l’eau est potable. Cependant, si vous êtes fragile, il est préférable de consommer l’eau en bouteille. Les fruits et les légumes sur les marchés costaricains sont bien tentants, mais évitez de les manger sans les avoir lavés. Avant votre départ, demandez à votre médecin traitant des médicaments contre le mal de ventre et contre la diarrhée. Par la même occasion, demandez-lui quelques conseils sur la composition de votre trousse à pharmacie.

Category: Voyage Costa Rica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *