Morro de São Paulo : une destination incontournable du Brésil

 

Voyage au Brésil

Morro de São Paulo : une destination incontournable du Brésil

Envie d’évasion, de mer turquoise, de cadre exotique, de mets gourmands et d’un environnement totalement dépourvu de pollution ? Mettez le cap vers Morro de São Paulo, ou plus précisément vers l’île de Tinharé au Brésil. C’est un petit paradis que je vous invite à mieux découvrir à la suite afin de préparer un prochain séjour. Suivez le guide …

Où se trouve Morro de São Paulo ?

Vous avez déjà entendu parler de Salvador de Bahia ? Si oui, alors vous n’êtes plus très loin de Morro de São Paulo. Si non, Salvador est l’actuelle capitale de l’Etat de Bahia, dans le Nordeste brésilien. Elle a été la première capitale du Brésil. C’est d’ailleurs à cette époque que l’île de Tinharé, et principalement le village de Morro de São Paulo, a commencé à se développer.

Vous l’aurez compris, Morro de São Paulo est le principal village de l’île de Tinharé. Il fait aujourd’hui office de station balnéaire prisée, aussi bien des Brésiliens que des touristes étrangers.

Comment aller à Morro de São Paulo ?

Comment aller à Morro de São Paulo ?

Pour se rendre jusqu’au village, vous avez deux options :

  • Prendre un bateau au départ de Salvador de Bahia : la traversée dure entre 40 mn à 1h30 selon le type d’embarcation que vous choisissez. Pour ma part, je vous recommande le ferry d’1h30 pour profiter du voyage et surtout, apprécier pleinement la superbe vue qu’on a de l’île depuis la mer. Lorsqu’enfin, le bout de terre commence à poindre à l’horizon, on a des papillons dans le ventre tant on a hâte de débarquer et tant le spectacle est émouvant. Peut-être suis-je un brin trop sentimental ? Quoi qu’il en soit, c’est une expérience à vivre.
  • Prendre un avion au départ de Salvador pour un vol d’environ 20 mn. Lorsqu’on est pressé d’arriver, c’est le moyen le plus court et le plus rapide, mais il faut avoir un bon budget. J’imagine que la vue de la mer et de l’île est aussi extraordinaire de là-haut, mais c’est une expérience que je n’ai pas pu vivre pour le moment.

Dans les deux cas, le point de départ le plus proche est Salvador de Bahia. Vous pourrez même profiter d’un séjour dans cette ville pour faire un saut rapide sur l’île de Tinharé.

Découvrez aussi les autres îles brésiliennes

Un trait d’histoire de la ville

Avant de vous présenter les activités à faire et sites à voir à Morro de São Paulo, je vous fais un petit résumé de son histoire.

  • En 1531, Martim Alfonso de Sousa débarque pour la première fois sur ce bout de terre qu’il baptisa alors « Tynharéa ». C’était au tout début de la colonisation du Brésil par les Portugais.
  • En 1535, Francisco Romero et la population autochtone fonde le village de Morro de São Paulo. Ils ont choisi l’extrême nord de l’île pour s’établir.
  • En 1628, les Hollandais attaquent et saccagent l’île.
  • En 1630, la forteresse de Morro de São Paulo est construite

Même si pendant un temps, l’île de Tinharé était un repère des pirates et des corsaires, elle retourne entre les mains des Portugais à partir de 1630 et le village put alors commencer son développement. Divers monuments furent érigés ainsi que des bâtiments de style colonial dont certains sont toujours visibles de nos jours.

Que voir à Morro de São Paulo ?

Que voir à Morro de São Paulo ?

Dès que l’on pose le pied sur le petit port de Morro de São Paulo, on découvre un village authentique et rustique plein de charme. Ici, on voit des gens pousser des brouettes avec les bagages des touristes dedans. Quand un homme vient m’aborder pour me proposer le même service, je finis par comprendre que ce sont des bagagistes venus accueillir les touristes pour les escorter jusqu’à leur hôtel. Même si je voyageais léger, je me suis pris au jeu, de plus, c’est une manière de contribuer à l’économie locale.

En quelques minutes, mon bagagiste m’oriente jusqu’à mon hôtel tout en ne cessant de me parler des sites à découvrir dans et autour du village. Je prends bien note de ses conseils et rajoute quelques autres lieux à voir sur ma liste. Parmi eux, il y a :

  • Le Farol de Morro de São Paulo : construit en 1855, ce phare surplombe la ville de Morro de São Paulo. L’accès y est assez difficile pendant la saison de pluie, le chemin y menant étant en terre et presque envahi par une végétation dense. En été, il est possible de descendre du phare en tyrolienne jusqu’au village.
  • La Forteresse de Tapirandu, alias Fort de Morro de São Paulo : figurant parmi le patrimoine national du Brésil, cette forteresse dont la construction a débuté en 1630 était un point de défense phare de la Baie de tous les Saints. Elle se situe à proximité du phare donc prenez une journée pour visiter les deux. Pendant près d’un siècle, la construction s’est poursuivie. Avec ses hautes murailles de 700 m, c’est un monument important dans l’histoire du Brésil. Vous pouvez rester sur place jusqu’en fin de journée, car c’est un spot idéal pour admirer le coucher de soleil.
  • L’Igreja Nossa Senhora da Luz
  • La réserve naturelle de Mangue Riders
  • Mirante da Tirolesa, un point de vue incontournable qui donne sur les plages et le village
  • Les bars à village comme Toca do Morcego
  • Les places toujours animées du village comme la Praça Aureliano Lima

Outre ces sites, n’oublions pas le clou du spectacle : ses superbes plages de sable fin.

Que faire à Morro de São Paulo ?

Que faire à Morro de São Paulo ?

Les activités à faire à Morro de São Paulo ne manquent pas. Outre la visite des lieux que je viens de citer ci-dessus, il y a aussi les farnientes sur les plages. Le village compte cinq plages distinctes que l’on numérote seulement de 1 à 5.

  • La Primeira praia (première plage) est celle qui borde directement la ville. Elle est assez fréquentée et on peut y faire de la tyrolienne pour tomber directement dans la mer. Elle est bordée de nombreuses terrasses et restaurants.
  • La Segunda praia (seconde plage) : cette dernière suit la première plage et est plus grande. Elle est aussi la plus fréquentée et en période de vacances, il est difficile d’y trouver un coin de plage tranquille. Elle est bordée par de nombreux hôtels et restaurants. Si votre objectif est de faire des rencontres, cette plage est idéale. Vous pourrez aussi y faire du stand-up paddle puisque l’eau y est très calme. Par contre, si vous aspirez à un peu de tranquillité, parcourez encore quelques mètres pour atteindre les plages suivantes.
  • La Terceira praia (troisième plage) est moins fréquentée et on peut paresser tranquillement sur la plage ou nager pour de vrai, car l’eau y est plus profonde. Il faudra toutefois emporter quelques victuailles et de l’eau, car les vendeurs y sont assez rares. De temps en temps, on rencontre des vendeurs ambulants proposant des caïpirinhas ou de l’eau de coco bien fraîche, mais cela ne suffit pas pour attiser sa faim. Du coup, lorsque vous vous retrouvez au niveau de la première et de la deuxième plage, faites quelques achats.
  • La Quarta praia (quatrième plage) : entourée d’une mer à différentes nuances de bleu d’un côté et d’une végétation verdoyante luxuriante de l’autre, cette longue étendue de sable blanc est, je pense, la plus belle plage de Morro de São Paulo. L’eau y est chaude, cristalline et vire au turquoise à certains endroits. En gros, c’est le décor de carte postale qui représente bien les plages brésiliennes. Côté tranquillité, vous serez servi, car peu de personnes la fréquentent et pourtant, elle se situe à seulement 15 mn à pieds de la deuxième plage. Ce n’est toutefois pas pour me déplaire et je fais vite de déplier ma serviette avant de plonger dans l’eau. Si vous êtes adepte d’équitation, sachez que sur cette plage, il est possible de monter à cheval pour faire une longue promenade. Des calèches passent aussi de temps à autre sans pour autant détruire la quiétude qui y règne. Là encore, pensez à emporter des victuailles pour tenir jusqu’au soir.
  • La Quinta praia (cinquième plage) : elle est la plus éloignée du centre-ville, car il faut tout de même marcher pendant 1h30 depuis la deuxième plage pour l’atteindre. Oui, le paradis vaut quand même ce petit effort et justement, on la surnomme « praia do encanto » ce qui signifie plage de l’enchantement. Le cadre est effectivement enchanteur et on s’y sent un peu comme Robinson Crusoé tant la plage est déserte. Je vous conseille de vous lever tôt pour faire une belle promenade au lever du soleil et à marée basse. Si vous souhaitez y aller avec des enfants (ce qui implique souvent beaucoup de bagages avec les jouets, les vêtements de rechange et les goûters), pensez à y aller en calèche. Vous pourrez même demander au monsieur de venir vous récupérer plus tard. Attention : les calèches ne peuvent y aller qu’à marée basse donc planifiez bien l’heure de départ vers et depuis la plage.

Lire aussi – Guide Brésil, les plages à ne pas rater au Brésil

Même si les activités nautiques sont les principaux passe-temps à faire à Morro de São Paulo, il faut aussi profiter du séjour pour marcher, flâner dans les rues du village, sortir un peu des sentiers battus et partir à la découverte du reste de l’île.

Je tiens à préciser qu’on ne trouve aucune voiture à Morro de São Paulo. Ces véhicules polluants y sont interdits de circulation et c’est tant mieux. On trouve enfin un paradis sans pollution, où on peut respirer à pleins poumons. Cela signifie aussi qu’il faudra beaucoup marcher donc dans vos bagages, prévoyez une paire de chaussures de marche, voire une paire de bottes si vous comptez gambader à travers l’île.

A travers l’île, on peut toutefois rencontrer quelques voitures utilisées par les hôtels. Ces dernières permettent de découvrir l’intérieur de l’île.

Que voir/faire autour de Morro de São Paulo ?

Si vous avez la chance de rester sur l’île pendant plus d’une semaine, prenez le temps de découvrir les alentours du village principal. Parmi les lieux/activités que je recommande, il y a :

La croisière autour de l’île de Tinharé :

Les hôtels proposent souvent cette activité à leurs clients. Les croisières (d’une journée) partent généralement de Morro de São Paulo et vous permettent de faire le tour de l’île. Les belles découvertes s’enchaînent avec :

  • Les piscines naturelles de Guarapua : on peut s’y arrêter pour nager ou faire du snorkelling.
  • Les piscines naturelles de Morere : on ne peut les découvrir qu’à marée basse donc cela dépend de l’heure à laquelle vous y arrivez. Selon notre  capitaine, le site est superbe sous la pleine lune, mais malheureusement pour moi, la lune était loin d’être pleine durant mon séjour.
  • L’île de Boipeba : cette dernière se situe en face de l’île de Tinharé et elle compte aussi de magnifiques plages de sable blanc. Durant ces sorties en mer, c’est sur cette île que le déjeuner est prévu.
  • Le village de Canavieiras : après Boipeba, on fait une escale sur l’île de Tinharé, mais cette fois-ci au village de Canavieiras. Les habitants sont majoritairement des ostréiculteurs. Après une visite des zones de culture d’huîtres, on passe à la dégustation et c’est tout simplement délicieux.
  • L’île de Cairu : c’est une petite île authentique où le monument principal est le couvent franciscain orné d’azulejos.
  • Gamboa : durant une croisière, la vue sur les falaises de Gamboa signifie que la balade arrive à son terme. Généralement, on arrive sur les lieux vers le coucher du soleil et la vue est superbe. On ne fait plus escale, mais le bateau longe les côtes dans une douce quiétude pour s’immobilier quelques minutes plus tard à Morro de São Paulo.

Gamboa

Gamboa se situe à l’ouest de Morro de São Paulo. Le lieu abrite une jolie plage à laquelle on peut accéder à pied, mais seulement à marée basse. Si vous attendez la marée haute, il faudra faire un détour dans les terres pour environ 30 mn de marche. Vous pourrez aussi y aller en bateau pour arriver plus vite.

A part les baignades et se dorer sur le sable, Gamboa est connu pour sa boue naturelle que l’on applique en guise de soin sur la peau. N’hésitez pas à vous en enduire de la tête aux pieds.

Si vous êtes arrivé à pied à Gamboa, vous pourrez y rester toute la journée et attendre que les navires transportant des touristes pour admirer le coucher du soleil débarquent pour repartir avec eux.

Visiter l’intérieur de l’île

Pour découvrir l’île de Tinharé, il est conseillé soit de louer un cheval, une 4×4 ou un vélo. Le cheval et le vélo sont, je pense, les meilleures options, car ils permettent de se rendre dans des zones plus reculées et pas forcément accessibles en 4×4. Dans tous les cas, ces visites au plus près de la nature permettent de découvrir de magnifiques orchidées, une nature verdoyante, des jolies cascades et des points de vue qui donnent une vue sublime sur la mer et le village de Morro de São Paulo. Ces points de vue sont justement idéals pour admirer le soleil couchant, mais le retour risque d’être compliqué si vous vous éloignez trop.

Category: Voyage au Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code