Parc national des Lençóis Maranhenses

Publié le: 15-01-2019

Voyage au Brésil | Brésil

(Mis à jour le: 15/01/2019)
Parc national des Lençóis Maranhenses
Evamuer cet article

Le parc national des Lençóis Maranhenses se trouve à Maranhão et figure parmi les parcs nationaux les plus appréciés au Brésil.

Qu’abrite-t-il ?

parc Lençóis Maranhenses

Le parc s’étend sur 1 550 km² et se trouve au nord-est de Maranhão. Il abrite des dunes et des lagunes interdunaires. Durant la saison de pluie, il offre un spectacle extraordinaire où le sable blanc des dunes côtoie le bleu des lagons d’eau douce qui s’accumulent.

Découvrez aussi :

Un site 100 % naturel

Ce parc abrite un phénomène très rare : les lagunes interdunaires. Le site s’est façonné tout seul au fil des ans et il offre une beauté naturelle. Dans ce paysage hors du commun, le désert de sable blanc vit en harmonie avec des lacs d’eau douce et des oasis peuplés par des tortues et divers oiseaux marins. Sa faune se développe rapidement pendant la saison de pluie et les observateurs d’oiseaux se retrouvent alors dans un petit paradis puisque des espèces rares viennent s’y poser.

Entre deux mondes

Le parc national des Lençóis Maranhenses se trouve entre deux univers contradictoires d’où son aspect féérique. D’un côté, il est soumis aux vents puissants de la mer qui viennent y déposer un voile de sable blanc sur une distance de 50 km dans les terres. L’amoncellement de ces voiles de sable a fini par donner ces dunes. De l’autre côté, le site est soumis au climat tropical humide du bassin amazonien. Du coup, la pluie y règne en maître de janvier à juin et leur abondance laisse derrière elle des dépressions formant au fil du temps des lagons turquoise. De juillet à septembre, ces lagons atteignent leur niveau optimal.

Sur un drap froissé

Parc national Lencois Maranhenses

Lorsqu’on observe ce paysage, on a l’impression de voir un drap froissé et d’ailleurs, c’est ce que son appellation signifie « Draps du Maranhão ».

Que faire dans ce parc ?

Outre l’observation des oiseaux et de ce paysage magique, le parc offre la possibilité de se baigner dans ses lagons de mai à août. Les randonnées pédestres et le trek entre ses dunes est également une activité très prisée. Grâce à des agences touristiques, vous aurez droit à des itinéraires de visite qui vous emmène au Lagoa Bonita ou pour une excursion en bateau sur le Rio Preguiças. Le parc est une zone préservée et l’usage de voiture y est totalement interdit.

Un accueil convivial au centre du parc

Si vous êtes assez courageux pour atteindre les oasis du parc, vous y ferez la rencontre des familles qui ont décidé de s’y installer. Là, tout le confort moderne vous y attendra : hamacs, guitare autour du feu, culture de légumes, élevage de poissons, … Vous vous retrouverez totalement décontracté au bord de la rivière, avec des mets succulents et des dunes et lagunes à perte de vue. La sensation dégrisante d’être seul au monde se pointera très vite.

Quand y aller ?

Pour découvrir ce paysage enchanteur, le mieux c’est de s’y rendre de mai à juin ou de septembre à octobre. Pendant ces périodes, les lagons sont bien pleins, la température est clémente et les pluies sont rares. Puisque les voitures y sont interdites, il est recommandé d’y aller par le biais d’une agence de voyage avec un guide.

Category: Voyage au Brésil, Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *