Quel type de vélo pour voyager en Amérique du sud ?

 

Voyage dans le monde

Quel type de vélo pour voyager en Amérique du sud ?

Quel type de vélo pour voyager en Amérique du sud ?

Avez-vous déjà pensé explorer l’Amérique du Sud en vélo ? Certes, ce n’est pas un mode de voyage commun, mais il vous permettra de sortir des sentiers battus. Pour ceci, il faudra bien se préparer, notamment au niveau équipement. Il vous faudra un bon bicycle même si vous n’envisagez de partir que pour quelques jours. Alors quel vélo prendre ?

Pourquoi voyager à vélo ?

On peut comprendre votre réticence par rapport à ce mode de voyage. Notez toutefois que voyager à vélo est accessible à tous. Vous n’êtes pas obligé d’être surentraîné ou cycliste professionnel pour vous lancer. Il suffit d’avoir le bon vélo et une bonne dose de motivation pour partir à la découverte de l’Amérique du Sud avec son bicycle. Si vous n’êtes pas décidé, voici quelques bonnes raisons pour vous lancer.

C’est à ce mode de voyage qu’on peut vraiment la liberté de mouvement. Vous pourrez partir quand et vous arrêtez quand vous voulez et ce, n’importe où. Il faudra bien sûr avoir sa tente pour pouvoir s’arrêter devant un beau paysage et l’admirer. Vous devez élaborer un itinéraire, mais ceci ne vous servira que de guide. Vous pouvez faire une pause à un endroit même si ce n’est pas prévu. Vous aurez plus de temps de voir ce qui se passe autour de vous et vous avez plus de chance de faire la rencontre de certains animaux.

En voyageant à vélo, votre corps vous dira merci. On peut comprendre que vous n’êtes pas le meilleur sportif, mais au fil des kilomètres, votre souffle s’améliorera et vous progresserez. D’ailleurs, adoptez votre propre rythme, ne vous forcez pas de rouler à 30 km/h, car les autres le font. En devenant cyclotouriste, vous faites également un grand geste pour l’environnement. Avez-vous déjà aussi fait les comptes ? Ce voyage en vélo en Amérique du Sud vous reviendra moins cher, même si vous devez louer un vélo et acheter quelques équipements. Avant de se lancer dans cette aventure, car il s’agit bien d’une aventure, il faudra prendre le bon vélo.

Quel type de vélo pour voyager en Amérique du sud ?

Pourquoi voyager à vélo ?

Le vélo de cyclorandonnée

Avec un vélo de cyclorandonnée, vous pouvez programmer un itinéraire de plusieurs jours, voire de quelques semaines. Les plus sportifs se lancent même dans une aventure de plusieurs mois avec un vélo de cyclo-randonnée.

Ce vélo est particulièrement solide et fiable et on peut lui conférer plusieurs usages, ce qui fait de lui le meilleur partenaire des cyclotouristes. Il a un cadre renforcé en acier et une fourche acier avec pivot renforcé. Il est également équipé de porte-bagages à l’avant et à l’arrière. Vous pourrez y mettre vos sacoches vélo. Ils peuvent même soutenir les équipements plus lourds sans jamais fléchir. Lorsque vous choisissez un vélo de cyclorandonnée, vous devez faire attention aux pneumatiques et à la configuration pour pouvoir pédaler confortablement, que ce soit sur les pistes ou les sentiers.

La randonneuse

Ce type de vélo se caractérise par son cadre robuste en acier, sa fourche acier et son cintre de type course. Comme il s’agit d’un vélo de voyage, il est aussi doté de porte-bagages à l’avant et à l’arrière. Il a des roues de 650 b à pneus fins larges. Ses caractéristiques lui permettent d’offrir un très bon compromis entre la facilité de pédalage et le transport de bagages.

Même si la randonneuse semble parfaitement convenir aux voyages, elle est plus conseillée pour les courts et moyens séjours, autrement dit un voyage de quelques jours à quelques semaines. Il faudra également bien prendre en compte le poids de ses bagages, car il peut se ressentir lorsque vous pédalez.

Le vélo tout-chemin ou VTC

Ce type de vélo est celui qui est proposé par la plupart des loueurs de bécanes pour les voyages. Faites tout de même attention à votre choix, car les anciens modèles peuvent être démunis d’éclairage, de garde-boue et de porte-bagages. Cousins des VTT, les « nouveaux » vélos tout-chemins dominent aujourd’hui le domaine du vélotouristique en France et aussi dans les pays d’Amérique du Sud. Si vous prenez un modèle bien équipé, vous pouvez programmer un itinéraire sur une semaine. Pour ceux qui voyagent léger, le vélo tout-chemin devrait convenir, mais lorsque les bagages commencent à peser lourd, il faudrait penser à un service de transport de bagages.

Le cadre du vélo tout-chemin peut être en acier ou en aluminium et sa fourche en acier, en aluminium ou en carbone. Son cintre est plat et pour ce qui est de l’éclairage, il est souvent option. Ses roues de 700 à pneus sont moyennement larges et peuvent aller de 28 à 35 mm.

Pourquoi voyager à vélo ?

Quel vélo pour voyager ?

Le vélo de route

« Vélo de route » ou « vélo de course », c’est le même type de bicyclette. Il a un cadre léger en carbone, en titane, en aluminium ou en acier, un cintre de type course, une fourche en carbone et des roues de 700 à pneus fins.

Ce vélo est prévu pour la vitesse, mais il peut très bien vous accompagner pour votre voyage en Amérique du Sud, surtout si vous avez choisi de faire un raid rapide ou de suivre un itinéraire sur des routes bien revêtues. Le vélo de route est démuni d’œillets pour la fixation de porte-bagages. Ceci vous oblige donc à fixer directement vos sacoches sur le vélo lui-même, soit sur la selle, le guidon, le cadre ou la fourche. Il faudrait tout de même limiter le poids de vos bagages.

Découvrez aussi –  Le woofing en Amérique du Sud

Le vélo gravel ou le vélo tout-terrain

Cette bicyclette est comme le résultat de la combinaison du vélo tout-chemin et du vélo de route. A première vue, on peut le confondre avec une randonneuse. Pour ce voyage en Amérique du Sud, si vous choisissez un vélo gravel, vous pouvez vous permettre un itinéraire comprenant une portion « asphaltée » et une sur des chemins cabossés. Vous n’aurez pas à déployer autant d’efforts pour arriver à un point.

Appelé aux Etats-Unis « Mountain bike », le vélo tout-terrain ou le VTT a été conçu pour dévaler les sentiers de montagne. Sur les dernières années, il a subi quelques aménagements. On peut alors retrouver le vélo tout-terrain avec des pneus avec ou sans crampons, ce qui vous permettra d’aller sur des routes goudronnées ou non. Sa potence plus courte et plus relevée : l’utilisateur sera alors dans une position plus redressée et plus confortable. On peut se permettre d’installer des portes-bagages. Vous n’aurez pas de difficultés à passer dans des zones humides ou dans des sentiers boueux.

 

Category: Voyage dans le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *