Salvador de Bahia : tout sur la ville la plus métissée de Brésil

Publié le: 29-01-2019

Voyage au Brésil | Brésil |

(Mis à jour le: 27/06/2019)
Salvador de Bahia : tout sur la ville la plus métissée de Brésil
5 (100%) 1 vote[s]

Ah Salvador de Bahia… Etant la capitale de l’état de Bahia avec ses 165 églises, elle est la ville la plus africaine du Brésil par son exotisme, son décor et son ambiance chaleureuse et très animée. Dans le temps, son port dans la baie de Todos los Santos était la destination des cargaisons d’esclaves africains, aussi célèbre en tant que port d’exportation de produits qui font la fierté du Brésil : le cacao, le café, la vanille, le sucre et même de l’or.

Présentation

Salvador de Bahia

Le nom complet de la ville est São Salvador da Bahia de Todos os Santos. C’est non seulement la plus grande ville du Nordeste du Brésil, mais aussi la capitale de l’Etat de Bahia. Il y règne toujours la bonne humeur, la joie de vivre et la décontraction spécifique des Africains.

 

Situation historique

En 1500, le portugais Pedro Alvarez Cabral fait la découverte de Salvador de Bahia et en fait la conquête également.

En 1501, un Capitaine de Cabral d’origine portugaise, Gaspar de Lemos, fait l’exploration des côtes de Bahia. Les premiers portugais débarquent ensuite, et s’installent à Morro de São Paulo, un peu plus au sud de Salvador de Bahia.

En 1510, un navire de la marine portugaise « Caramuru », nom amérindien, coule sur les côtes de Rio Vermelho. Alors, Francisco Pereira Coutinho fonde la ville Vila Velha (le vieux village) près de Barra.

En 1549, la ville de Salvador fut fondée par Tomé de Souza

De 1549 à 1763, elle fut la première capitale de Brésil.

La colonie cultivant de la canne à sucre devient la destination des esclaves africains et un lieu d’échange des cultures européennes, africaines et amérindiennes.

En mai 1624, les Hollandais prennent la ville et ne la cède aux Portugais qu’en avril 1625.
En 1763, Rio de Janeiro s’empare de son titre de ville Capitale du Brésil.

En 1978, la conjuration de Bahia propose la fondation de la République de Bahia.

En 1990, le quartier du Pelourinho, signifiant « petit pilori » à cause des punitions qui y sont infligées aux esclaves fuyards, fut restauré pour devenir un site protégé du Patrimoine mondial de l’Humanité de l’UNESCO.

Situation géographique

Salvador de Bahia est située dans l’Etat de Bahia, au Nordeste du Brésil. Elle est bordée par l’océan Atlantique, s’étend sur 707 km² et se situe à 1 629 km de Rio de Janeiro. La majorité de la ville s’étende sur une plaine, la plus haute altitude constatée fait seulement 8m.

 

Transports et déplacements

Transports de bahia

La plupart des touristes viennent à Salvador de Bahia par voie aérienne, 2 heures sont nécessaires depuis São Paulo, la ville où il y a les aéroports internationales les plus importants du Brésil : GRU et CGH.

Pour vos déplacements sur place, la ville de Salvador de Bahia propose divers modes de transport : les lignes de bus qui desservent toute la ville, les taxis aux tarifs abordables, les voitures de location d’une agence internationale ou locale.
Pour circuler dans Salvador de Bahia, il vaut mieux vous munir d’une carte, car vous risquer de vous perdre dans les enchevêtrements des routes et le plan assez brouillant de la ville.

 

Les 12 incontournables de Salvador de Bahia

C’est aussi la ville la plus touristique du coin, car elle possède de nombreux sites tous plus extraordinaires les uns des autres. Elle est connue également pour sa cuisine exotique, sa musique au rythme envoûtant et aussi grâce à son architecture unique, parfaits mélanges des deux cultures, entre l’Afrique et le Brésil. C’est aussi ville où l’on pratique le plus la capoeira, l’art martial brésilien mélangeant danse et mouvement de combat créé par les esclaves africains.

Le carnaval de Salvador de Bahia

La principale raison pour laquelle les touristes se précipitent à Salvador de Bahia est pour assister au légendaire Carnaval annuel du Brésil. Les autochtones sont réputés non seulement pour leur hospitalité, mais également pour leur joie et leur bonne humeur, c’est pour cela qu’ona élu la ville Capitale de la joie de vivre.

Le carnaval de Salvador de Bahia dure toute la semaine et ne s’arrête jamais 24h sur 24. Les rues sont animées par la population locale et les visiteurs qui vibrent au rythme des basses de la Samba, du fevro et du maracatu. Partout des bals et des concerts ouverts au public se tiennent dans une ambiance magique, quasi-mystique.

Elevador Lacerda 

Cet ascenseur a été construit pour relier la ville haute « cidade alta » où se trouve le centre historique, à la ville basse « cidade baixa » au bord de l’océan. C’est devenu non seulement une des attractions touristiques de Salvador de Bahia, mais également un monument symbolique de la ville.

C’est l’ingénieur Augusto Frederico de Lacerda qui a créé cet élévateur, la construction a pris beaucoup de temps, de 1869 à 1873. A l’époque, Il était doté que de deux cabines, mais aujourd’hui il a deux tours de 72m de hauteur avec quatre cabines qui peuvent contenir chacune une vingtaine de personne pour chaque aller-retour.

C’est le meilleur moyen de transport pour aller de la ville basse à la ville haute.

Plan Incliné Gonçalves 

Lacerda

Il est moins connu que l’élévateur Lacerda, mais le Plan Incliné Gonçalves est un des plus anciens ascenseurs de Salvador de Bahia et permet de relier la Rue Francisco Gonçalves dans la Ville Basse à la Place Ramos de Queiroz située juste derrière la Cathédrale, dans la ville haute.

Il a été construit en 1889, possède deux cabines pouvant transporter chacune une trentaine de passagers. Il a été plusieurs fois mis hors service dernièrement, car la ville a décidé de le restaurer afin qu’il puisse de nouveau fonctionner normalement.

La ville de Salvador de Bahia possède d’autres élévateurs que les principaux parsemés un peu partout. Il y a notamment le Plan Incliné du Pilar faisant la liaison entre la Rue du Pilar de la ville basse au quartier de Santo Antônio Além do Carmo, ou encore le Plan Incliné Liberdade-Calçada utilisé pour monter et descendre du quartier de Liberdade au quartier de Calçada.

 

Eglise Nosso Senhor do Bonfim

Elle est située sur la Colline Sacrée de la Péninsule d’Itapagipe, a un style néoclassique et une façade rococo. Nosso Senhor do Bonfim est une église plutôt de style colonial, simple mais réputée parmi les habitants de la ville, car elle abrite la représentation de Nosso Senhor do Bonfim apportée du Portugal par un capitaine en 1745.

La population afro-brésilienne de Salvador de Bahia considère Nosso Senhor do Bonfim comme un des dieux d’Oxala. Et malgré l’opposition de l’église, des cultes s’exécutent auprès de cette représentation.

Chaque année, on y fête entre autre la célébration du Lavage. Cet évènement attire de plus en plus de fidèles ou de simples curieux.

Comme Salvador compte plus d’une centaine d’églises catholiques, une pour chaque jour de l’année. Dans le quartier de Ribeira, on peut voir les  fameux petits bracelets brésiliens qui vous permettront de faire un vœu ou une prière en l’accrochant au portail d’entrée de l’église Nosso Senhor do Bonfim.

 

Phare de la Barra 

Ce phare a été construit au 17ème siècle à 22m de hauteur sur la Pointe Santo Antônio, l’extrémité occidentale de la ville de Salvador. On l’a peint en noir et blanc pour être plus visible par les navires.

En 1698, le premier phare fut érigé à la suite d’un naufrage datant de 1668.

En 1832, un autre phare visible jusqu’à 18milles y fut dressé.

Aujourd’hui, le Phare de la Barra contient le Musée Nautique où il y a de nombreuses représentations des embarcations voyageant au fil des siècles entre l’Europe et Salvador de Bahia.

Sa plage Farol da Barra est connue pour ses couchers de soleil magnifique sur le littoral.

Lire aussi :

Fort São Marcelo 

Fort São Marcelo 

Au complet, le nom du Fort est Nossa Senhora do Pópulo e São Marcelo, mais il est plus connu sous le nom de Fort de la Mer. C’est une citadelle installée sur des récifs à 300 mètres de la côte, en face du Centre Historique de Salvador de Bahia. Il ressemble plus ou moins au Château Saint-Ange de Rome, avec une forme circulaire faisant 36m de diamètre et des murs hauts de 15m.

En 1623, il fut érigé dans le but de protéger l’entrée du port de Salvador.
Au 19ème siècle, il servait de prison, de poudrière et également de système de défense en cas de conflits.

Fort São Marcelo est placé en face du Marché Modèle et de la jetée du port, on y accède uniquement par voie maritime depuis le Centre Nautique.

 

Parc métropolitain de Pituaçu 

Il se trouve au nord de la ville et fait plus de 400ha. C’est la plus grande réserve écologique de Salvador de Bahia constituée d’une végétation luxuriante tropicale qui borde le lac artificiel de Pituaçu.

C’est l’endroit idéal pour faire des longues promenades à vélo avec ses pistes cyclables de 15km, ainsi que des sports de plaisances sur le lac avec des pédalos et des barques. Le Parc métropolitain de Pituaçu offre détente et relaxation à ceux qui y viennent faire un tour.

 

Le Centre Historique

Classé Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, le centre historique de Salvador regroupe de nombreux édifices du temps des colonies. Il se divise en trois parties : la Place Municipale (Largo do São Francisco), le quartier colonial de Pelourinho (ou petit pilouri) et le Largo do Carmo (Largo de Santo Antônio Além do Carmo).

Le Museu Afro-Brasileiro

Ce musée renferme l’une des plus importantes collections d’objets d’art et d’artisanat d’origine brésilienne et africaine de Bahia. Elle possède une pièce contenant 27 boiseries magnifiquement sculptées par Carybé, le célèbre artiste argentin du Salvador au XXè. Ce sont des représentations gracieuses des diverses divinités de la religion afro-brésilienne nommées orishas ou orixás.

 

Le mercado modelo 

C’est la bonne adresse pour se procurer des souvenirs et autres produits artisanaux. C’est un marché couvert qui se trouve au pied du plus grand ascenseur de la ville.

Aux alentours du mercado Modelo, vous pourrez également profiter d’une petite restauration dans les bars locaux à partir desquels vous pourrez admirer les anciens entrepôts et autres maisons coloniales portugaises transformées en restaurants et en habitations charmantes.

 

Les îles de Salvador de Bahia

En prenant le ferry en face du marché près de l’ascenseur Lacerda, vous pouvez vous rendre sur lîle d’Itaparica dans la baie de Todos os Santos.

Il y a également l’archipel de Tinharé au sud dans la région de Valence qui propose ses cinq villages formant Morro de São Paulo, l’île de  Boipeba offrant un paradis sauvage avec son décor de carte postale, sa végétation tropicale luxuriante et ses plages léchées par une mers cristalines.

Vous pouvez y accéder en prenant le ferry ou l’avion depuis Salvador de Bahia.

Les plages de Salvador 

Salvador de Bahia possède de nombreuses plages toutes plus magnifiques les unes des autres. Il y a celles qui sont plus propices aux activités nautiques comme Praia de Amaralina, Praia de Ondina, Praia do Rio Vermelho… Et les autres plages que l’on recommande vivement comme la Praia da Ribeira par exemple.

 

Tags:

Category: Voyage au Brésil, Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *