Santiago de Cuba : Une longue histoire bien revisitée !

Publié le: 08-05-2019

Voyage à Cuba | Cuba

(Mis à jour le: 14/05/2019)
Santiago de Cuba : Une longue histoire bien revisitée !
4 (80%) 5 vote[s]

visiter Cuba

Santiago de Cuba est la ville la plus exotique de Cuba où de nombreux groupes ethniques se sont installés depuis plusieurs années. C’est aussi la deuxième plus grande ville après La Havane. Santiago de Cuba se trouve au sud de l’île de Cuba. Cette ville du sud a son charme particulier et est encore plus décontractée que toute autre ville cubaine. Elle se démarque par son charme particulier et surtout par son histoire de la révolution et de la lutte contre le dictateur Batista.

Histoire de Santiago de Cuba

La capitale de la province de Santiago de Cuba, qui abrite l’une des sept premières colonies fondées par les Européens à Cuba au début du XVIe siècle, est l’une des plus pittoresques de l’île.

Historiquement, Santiago de Cuba a été fondé en 1514 par Diego Velazquez de Cuellar qui est le premier gouverneur de Cuba, il est l’un des conquistadors espagnols qui accompagnèrent Christophe Colomb lors de ses expéditions dans la mer des Caraïbes. Santiego de Cuba est la deuxième ville du pays, située dans la vallée de la Sierra Maestra, elle est située au bord d’une baie sur la mer des Caraïbes. L’entrée de la baie a une topographie composée de hautes falaises qui au bord de mer, elles sont presque invisibles aux larges des côtes.

La colonie à l’époque avait un emplacement stratégique dans le nord des Caraïbes, elle a été la capitale de Cuba jusqu’en 1553. Avec son développement en tant que ville fortifiée, on enregistre le déplacement de la population vers l’extrémité ouest de l’île, ainsi Santiago de Cuba perdit sa position de leader au profit de la Havane. Le conquistador Hernán Cortés fut le premier maire de Santiago de Cuba. C’est à partir de cette ville qu’il organisa en 1518 à l’expédition qui aboutit à la conquête du Mexique.

Voyage cœur de l’histoire Santiago de Cuba :

Santiago de Cuba

Au milieu du siècle XVI siècle, à la fois pour les désaccords entre les autorités et pour l’émigration, qui découle de l’interdiction de posséder des terres à titre élogieux, la population de Santiago est considérablement réduite et se trouve exposée aux attaques de pirates, comme ce fut le cas en 1553 , dans lequel 400 arquebusiers français s’emparèrent de la ville et harcelèrent les habitants pendant un mois, et ne se retirèrent pas avant d’avoir obtenu une rançon de 30 000 écus d’argent.
Ils ont eu lieu pendant la guerre hispano-américaine, lorsque les États-Unis ont fait la guerre à l’Espagne à cause de l’insurrection cubaine et du déclenchement du cuirassé des États-Unis dans le Maine (15 février 1898).

Santiago de Cuba a été aussi un foyer de la guerre hispano-américaine et de nombreux rappels de ce conflit, des combats décisifs ont eu lieu près de la ville sur les collines d’El Viso dans le village d’El Caney et de San Juan. Le port a été partiellement bloqué par le char Merrimac, saboté, et la principale action navale de la guerre a eu lieu le long de la côte, près du port, le 3 juillet 1898.

Découvrez aussi :

Santiago de Cuba : Une ville aux multiples visages

Cuba

La ville, qui a un climat très chaud s’étend comme un amphithéâtre au pied et sur les flancs d’une colline calcaire, et présente une topographie assez régulière; les rues principales sont droites et pavées, les maisons basses par peur des tremblements de terre, dont la ville a été gravement endommagée même en 1932.

Santiago de Cuba est le centre d’une région agricole et minière. La ville exporte du cuivre, du fer, du manganèse, du sucre et des fruits. Elle constitue le terminus sud de l’autoroute centrale du pays et du principal chemin de fer cubain.

La ville a une population multiethnique et abrite le plus grand nombre de descendants d’Africains à Cuba. Il accueille l’un des carnavals de rue les plus anciens et les plus authentiques d’Amérique latine.

L’un des endroits les plus appréciés est sans aucun doute le château de San Pedro de La Roca. La forteresse, construite vers la fin du dix-septième siècle, protégeait l’entrée de la baie de Santiago et défendait la ville des attaques de pirates; déclaré patrimoine mondial par l’UNESCO en 1997, il abrite aujourd’hui le musée de la piraterie et offre une vue magnifique sur la mer des Caraïbes et les montagnes de la Sierra Maestra. La forteresse a été conçue en 1637 par Juan Bautista Antonelli.

Santiago de Cuba : une économie prospère :

Histoire Santiago de Cuba

Santiago possède diverses industries telles des fonderies, savonnerie, unités de chocolat de chaussures, de liqueurs et de cigares. Les environs fertiles de Santiago sont principalement cultivés dans la canne à sucre.

Le rhum Santiago de Cuba était le rhum préféré de Fidel Castro, sa production est une affaire très contrôlée avec son DOP Denominación de Origen Protegida. Chaque bouteille de Santiago tire également avantage de la garantie d’Etat, qui se traduit par le timbre vert emblématique, que l’on retrouve aussi sur les boîtes de Havane.

Le Rhum Santiago 12 ans est distillé dans un appareil à plusieurs colonnes avant d’être vieilli au moins 12 ans en fût de chêne.

Santiago de Cuba abrite le terminus du chemin de fer qui, traversant toute l’île et le relie à La Havane, ainsi que la ligne de navigation aérienne nord-américaine reliant Miami à Buenos Aires ; une autre compagnie aérienne le relie rapidement à la capitale.

Santiago de Cuba est la deuxième plus grande ville après La Havane et joue un rôle très important dans l’histoire et la culture de Cuba. C’est l’endroit où la révolution cubaine a commencé et c’est là que sont nés presque tous les genres de musique cubaine. Se promener dans cette ville animée peut être difficile grâce à ses rues étroites et escarpées. Santiago de Cuba abrite de nombreuses églises, musées et monuments. Sa place dans l’histoire musicale de Cuba est sans égale et mérite vraiment le détour. Alors si vous êtes à la recherche d’une ville riche en culture et en histoire Santiago de Cuba est la destination parfaite pour votre séjour !

Category: Voyage à Cuba, Cuba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *