Le Teotihuacan: Un lieu incontournable pour les passionnés d’histoire et d’archéologie

Publié le: 25-09-2019

Voyage au Mexique | Mexique | | |

(Mis à jour le: 25/09/2019)
Le Teotihuacan: Un lieu incontournable pour les passionnés d’histoire et d’archéologie
3.5 (70%) 2 vote[s]

 

Le Teotihuacan

Le Teotihuacan ne figure pas toujours dans la liste des activités proposées aux touristes pour leur séjour au Mexique, pourtant, c’est l’un des sites archéologiques les plus visités du pays. Si vous êtes un passionné d’histoire et de l’archéologie, vous ne devez pas manquer ce site. Même si vous ne l’êtes pas, pensez à l’intégrer dans le planning de vos vacances : vous serez agréablement surpris.

Où se trouve le site de Teotihuacan ?

Teotihuacan est un terme nahuatl qui signifie « Lieu où les hommes sont devenus des dieux » ou tout simplement « la Cité des Dieux ». Sur la carte, cette cité se trouve à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Mexico, à l’emplacement actuel des communes de Teotihuacan et de San Martin de las Piramides dans l’Etat de Mexico. Elle s’étend sur plus de 80km² et a été inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987.

Le site de Teotihuacan

Un bref historique sur la cité

Teotihuacan est une des plus grandes cités de Mésoamérique. Si on se réfère aux découvertes archéologiques, la création et l’occupation de l’ancienne ville remontent entre le premier et le septième siècle. Au cinquième siècle, la Cité des Dieux est en plein apogée. On comptait plus de 150 000 habitants venant de différentes régions de Mésoamérique sur les 30km².

Malgré les différentes découvertes, plusieurs mystères planent autour de la cité de Teotihuacan. Plusieurs ethnies s’y sont installées, mais on ignore qui est à l’origine de sa fondation. A une certaine époque, elle s’est effondrée et la cause, on ne le sait toujours pas. On n’a que des suppositions : sécheresse, tensions sociopolitiques … Le guide local ne pourra pas non plus vous apporter plus de précision sur la hiérarchie des divinités et aussi sur les divinités à qui étaient dédiés les pyrapides du soleil et de la lune.

C’est à l’arrivée des Aztèques qu’on a eu la nouvelle cité de Teotihuacan au 13ème siècle. Ils s’y installèrent jusqu’au 16ème siècle. C’est l’invasion des conquistadors espagnols qui les obligent à quitter la ville.

Le Tonatiuh, la Pyramide du Soleil

Le site archéologique de Teotihuacan

Il est à préciser que le site archéologique de Teotihuacan s’étend sur 25km² et il faudra prendre une journée pour le visiter. Pour cette exploration, il faudra également se concentrer sur les lieux importants du site comme la Pyramide du Soleil ou le Tonatiuh.

Dès que vous arrivez sur les lieux, vous ne raterez pas la Pyramide du Soleil. Avec ses 66 mètres de hauteur, c’est la plus haute du site et la deuxième plus grande du Nouveau Monde. Son volume dépasse le million de mètres cubes. Si vous voulez voir le site archéologique de Teotihuacan sous un autre angle, montez au sommet de cet édifice. Il y a 247 marches à gravir, mais même les moins endurants pourront arriver au pic, car il y a plusieurs paliers et une sorte de rampe de soutien.

La Chaussée des Morts

Sur ce site, la Pyramide du Soleil et la Pyramide de la Lune sont les principales attractions. Cependant, pour arriver à la Pyramide de la Lune, il faut passer par la Chaussée des Morts ou la Calzada de los Muertos qui est l’avenue principale de Teotihuacan. Elle fait 40 mètres de largeur.

Pourquoi ce nom ? Ce sont les Aztèques qui ont donné cette appellation par erreur. Sur cette avenue, on a une série de petites pyramides et ce peuple amérindien croyait que c’étaient des tombes. En réalité, ce sont des temples pour des dieux secondaires. Lorsque vous traversez cette allée, vous allez aussi passer devant la jolie Murale du Puma où on voit un grand félin avec la gueule ouverte et les pattes avec de grosses griffes.

Le Teotihuacan

Le Meztl Itzaquatl, la Pyramide de la Lune

A la fin de la Chaussée des Morts, on a la Pyramide de la Lune. Elle s’élève à 42 mètres de hauteur, mais on ne peut pas vraiment accéder aux sommets. Cette ascension est plus réservée aux  endurants, car les marches sont plus hautes et plus étroites que celles de la Pyramide du Soleil. Si vous avez déjà monté l’autre édifice, vous n’aurez plus assez de force pour aller au bout de celui-ci. Toutefois, sur ces hauteurs, la vue est toujours à couper de souffle.

Le Meztl Itzaquatl a été construit en sept étapes au moins entre l’an 100 et 650. Des fouilles ont permis de découvrir qu’à l’intérieur de cette pyramide, il y a eu des sacrifices humains et des offrandes en jade.

La citadelle et les musées de Teotihuacan

C’est au sud de Calzada de los Muertos qu’on trouve la Citadelle. Ce sont les conquistadors espagnols qui l’ont baptisé ainsi croyant que cette zone était une structure militaire. Ici, on a le Temple de Quetzalcoatl ou le Temple du Serpent à Plumes. Ses façades sont décorées par plus de 300 sculptures de serpents à plumes, des figures géométriques et divers éléments marins.

Sur le site, on a deux musées. Près de la Pyramide du Soleil, on a le Musée de la Cultura Teotihuacana. Les objets et les œuvres qui y sont exposés vous permettront d’en apprendre plus sur le quotidien économique, social, politique et religieux de Teotihuacan. Derrière la Pyramide de la Lune, en dehors du site, il y a le Musée de Murales teotihuacanos ou la Beatriz de la Fuente. Ici, on a neuf salles à thématiques différentes pour vous faire découvrir l’art de cette culture.

Le Teotihuacan

Faire un tour en montgolfière au-dessus du site

Pour marquer ces vacances au Mexique, offrez-vous une petite balade en montgolfière. Pour profiter de cette expérience unique durant environ une heure, il faut venir très tôt le matin. Vous aurez en fond du décor le lever du soleil. Une fois à 800 mètres du sol, vous allez vous apercevoir que Teotihuacan n’est pas qu’un petit site archéologique. Même si cette activité vous tente, elle n’est pas accessible aux femmes enceintes, aux enfants moins de quatre ans et aux personnes fragiles, car il faut rester debout pendant une soixantaine de minutes dans la nacelle sans s’asseoir.

 

Tags: , ,

Category: Voyage au Mexique, Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *