Tout savoir sur les volcans du Guatemala

Publié le: 08-08-2019

Guatemala |

(Mis à jour le: 08/08/2019)
Tout savoir sur les volcans du Guatemala
4.2 (83.33%) 6 vote[s]

Le Guatemala est un petit pays d’Amérique Centrale qui compte un peu plus de 15 millions d’habitants. Il ne s’agit pas du pays le plus connu du continent américain, mais le Guatemala connaît un afflux de plus en plus important de touristes. Il faut dire que ce pays abrite de magnifiques sites naturels et historiques : la cité antique de Tikal issue de la civilisation maya ou encore le Semuc Champey, qui sont de magnifiques bassins de baignade en pleine nature. Mais saviez-vous que le Guatemala est aussi connu pour ses volcans ? En effet, le pays en possède de très nombreux, et nous vous proposons désormais de découvrir ensemble cinq des principaux volcans du Guatemala. Equipez-vous, nous commençons notre ascension des volcans du Guatemala !

L’Acatenango

L’Acatenango

L’Acatenango est sans doute le volcan le plus célèbre du Guatemala, culminant à 3976 mètres d’altitude, et se situant dans la chaîne de Sierra Madre de Chapas. Sa dernière éruption remonte à 1972.

Ce volcan est une destination privilégiée pour les randonneurs qui peuvent l’escalader. Le début du sentier se trouve à quelques kilomètres d’Antigua, au Guatemala, dans un village appelé La Soledad. Il est possible de grimper sans guide mais à l’aide du GPS car il y a plusieurs fourches. Si vous préférez partir avec un guide, de nombreuses agences à Antigua proposent cette aventure. Une autre option intéressante est de camper près du sommet, avec la possibilité de voir le volcan Fuego crachant de la lave volcanique.

Même si le randonneur le plus expérimenté est exigeant, ne cherchez pas plus loin que la marche nocturne du volcan Acatenango pour découvrir le meilleur du Guatemala à offrir aux passionnés d’adrénaline et aux aventuriers. C’est une promenade nocturne que vous n’oublierez jamais !

Découvrez les plus hauts volcans d’Argentine:

Volcán de Fuego

Volcán de Fuego

Le volcan de Fuego est situé tout près de l’Acatenango. D’une  hauteur de 3763 mètres de haut, il est quant à lui extrêmement actif. Il connaît une phase éruptive depuis 2002, ce qui avait conduit en 2012 à une évacuation massive de la population locale (plus de 10 000 personnes).

En 2018, les conséquences ont été encore plus graves puisque le volcan de Fuego a commencé à cracher des flots de lave rougeoyante et à projeter une épaisse fumée et des cendres dimanche qui ont plu sur plusieurs régions et la capitale, Guatemala City, à 30 km de la zone la plus touchée.  Près de 200 personnes ont trouvé la mort.

Pacaya

Pacaya Volcan

Même s’il n’est situé qu’à 2552 mètres d’altitude, le volcan Pacaya est lui aussi très actif. Toutefois, il est possible de l’escalader en prenant quelques précautions. La dernière grande éruption du volcan Pacaya remonte à 2010. Jusqu’en 2016, il était en fait possible de voir la lave de près pendant la randonnée – différentes agences de voyage empruntaient différents itinéraires. Lors des randonnées au coucher du soleil, dès qu’il faisait un peu sombre, on pouvait voir le volcan jeter de la fumée et de la lave. Faire une randonnée au coucher du soleil sur le volcan Pacaya est un spectacle à couper le souffle.

Aujourd’hui, il n’est plus possible de monter vers le cratère. Les randonnées vers le volcan Pacaya montent puis descendent en suivant une zone où le sol est en lave solidifiée. Le paysage est incroyable: la végétation est très épaisse au début, presque luxuriante. En montant, le sol devient sablonneux et la végétation plus clairsemée, et finalement, plus près du cratère, il est complètement dénudé.

Santa María

Le volcan Santa María

Santa María est un stratovolcan de 3772 mètres d’altitude. Ce volcan, symétrique et couvert de forêts, est l’un des plus importants d’une grande chaîne de grands stratovolcans qui s’élève de manière spectaculaire au-dessus de la plaine côtière du Guatemala, au Pacifique.

Le volcan Santa María présente un profil conique pointu et crevé qui est découpé sur le flanc sud-ouest par un grand cratère de 1,5 km de large. Le cratère de forme ovale s’étend de juste en dessous du sommet du Volcan Santa María au flanc inférieur et s’est formé lors d’une éruption catastrophique en 1902. La célèbre éruption plinienne de 1902 qui a dévasté une grande partie du sud-ouest du Guatemala a suivi une longue période de repos après la construction du grand stratovolcan basaltique-andésite.

Le vaste complexe dôme de lave se développe à la base du cratère de 1902 depuis 1922. La croissance du dôme composé à Santiaguito a eu lieu de manière épisodique à partir de quatre vents orientés vers l’ouest, le plus récent étant Caliente. La croissance du dôme s’est accompagnée d’explosions mineures presque continues, avec une extrusion de lave périodique, des explosions plus importantes, des écoulements pyroclastiques et des lahars.

Découvrez aussi les volcans chiliens:

San Pedro

Le volcan San Pedro

Le San Pedro est un volcan gris culminant à 3020 mètres de haut. Au contraire du volcan de Fuego et du Pacaya, le San Pedro n’est pas un volcan actif en ce moment et la pratique de la randonnée peut être effectuée en toute sécurité.

La randonnée en elle-même est d’environ 8 kilomètres aller-retour, et le changement d’altitude est de 4000 pieds. Le sentier est un sentier en terre battue, plus graduel en bas et plus raide vers le haut. À peu près à mi-hauteur, des marches de pierre commencent à apparaître sur le sentier et la dernière heure de marche s’élève en haut d’un escalier de pierre.

La montée prend de 3 à 5 heures en moyenne au randonneur, et la descente n’est pas beaucoup plus rapide à cause des escaliers. Il y a plusieurs points de vue le long du sentier, certains avec des bancs qui donnent sur le lac. Le sommet du volcan donne également sur le lac. Parce que le volcan est plus haut que beaucoup de montagnes entourant le lac, vous pouvez voir au-delà du lac et vous sentir comme si vous vous teniez au-dessus des nuages.

Nous en avons maintenant terminé avec les volcans du Guatemala. N’hésitez pas à vous y rendre, vous pourrez faire des randonnées inoubliables dans un décor de rêve. Alors, qu’attendez-vous pour préparer votre valise, direction les volcans du Guatemala ?

 

Tags:

Category: Guatemala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *