Vacances au Costa Rica : Visiter le parc Corcovado

Publié le: 10-09-2019

Voyage Costa Rica | Costa Rica |

(Mis à jour le: 13/09/2019)
Vacances au Costa Rica : Visiter le parc Corcovado
4 (80%) 1 vote[s]

Le parc Corcovado

Lorsqu’on parle de « vacances au Costa Rica », la liste des endroits à ne pas rater est bien longue et parmi ceux-ci, on a le parc Corcovado. Même si ce dernier ne figure pas encore dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, il mérite bien un détour. En effet, il est reconnu comme l’une des régions les plus riches en diversité biologique au monde.

Se rendre au parc national Corcovado ?

Le parc Corcovado

Cette réserve naturelle se trouve sur la péninsule d’Osa, dans la province de Puntarenas. Sur la carte, elle est située au sud-ouest du Costa Rica. Pour s’y rendre, vous avez plusieurs points d’accès, mais la plupart des touristes partent de Puerto Jiménez. Là encore, plusieurs options s’offrent à vous. Vous accédez au parc par la mer et vous arriverez dans la zone « La Sirena » au centre. Vous pouvez également emprunter un trajet terrestre pour rejoindre le secteur « Los Platos », le côté est de Corcovado.

Lorsque vous partez de Puerto Jimenez, vous pouvez aussi choisir le parcours pour entrer du côté du Golfo Dulce dans la zone « El Tigre » ou dans le secteur « Leona » au sud de la réserve. Les aventuriers pourront aussi se faire plaisir en faisant la traversée de la mangrove pour arriver sur la côte au nord du parc dans la zone « San Pedrillo ».

Si vous avez pris un hébergement dans la région, vos hôtes pourront vous aider à préparer votre visite au parc Corcovado. Vous pouvez tout de même prendre un taxi privé ou partir en collectivo jusqu’à la limite du parc.

Quand visiter le parc ?

Le parc Corcovado

Le parc naturel du Corcovado est ouvert toute l’année, tous les jours de 7h à 16h. Il est également possible de passer la nuit sur place dans la zone « La Sirena ». Il est à rappeler tout de même que ce secteur est fermé au grand public au mois d’octobre, car il pleut beaucoup et les conditions d’accès sont plus difficiles.

Si pour vos vacances au Costa Rica, vous comptez visiter le parc Corcovado, on vous recommande de planifier votre séjour de décembre à avril. En dehors de cette période, c’est la saison humide au pays des Ticos. Sachez que l’entrée au parc est payante et renseignez-vous, car le prix indiqué peut ne pas inclure les nuitées dans la jungle.

Les bêtes qui viendront égayer votre exploration

Animaux au Corcovado

Lorsqu’on programme la visite d’une réserve naturelle, on s’attend à découvrir une faune exceptionnelle. Cette aventure dans la jungle costaricaine vous réserve de belles surprises. Le Parc Corcovado abrite entre autres des Jaguars, des Aras Macao, des Harpies féroces, des Sapajous à dos rouge et des Pécaris à lèvres blanches. Vous avez compris : vous ne pourrez les voir que de loin. C’est aussi le refuge de certains animaux en voie de disparition comme le Tapir de Baird ou le tamanoir, appelé aussi le Fourmilier géant.

Pendant la randonnée, vous pourrez rencontrer des Paresseux, des Capucins, des Ocelots et des Pécaris à collier. Pour ceux qui empruntent les circuits côtiers, les tortues Luths, les tortues Olivâtres et les tortues Vertes pourront aussi se mettre sur votre chemin. Avec un peu de chances, vous pourrez aussi voir des Requins Bouledogue. Si vous choisissez un trajet passant par le sentier Los Patos Sirena, votre guide s’arrangera pour que vous puissiez admirer le Grand Hocco ou le Toucan.

Dans les documentaires sur le Costa Rica, vous avez peut-être entendu parler des singes-écureuils. C’est au parc Corcovado que vous pourrez les voir. Parmi les reptiles et les insectes que vous pourrez voir, il y a le fer de Lance, le Crocodile d’Amérique, les fourmis Tocandira et les fourmis légionnaires.

Quelques idées de circuits de randonnée

Circuits de randonnée au Corcovado

Si vous comptez visiter le parc national de Corcovado, on vous recommande de prendre toute une journée. L’idéal est tout de même d’y passer la nuit afin de mieux découvrir la nature et ses habitants. Les randonneurs les plus aguerris pourront choisir le circuit partant de Sirena pour San Pedrillo. Le trajet à parcourir est de 23 km, ce qui fait entre dix et quinze heures de marche. Sur une partie de la randonnée, vous allez être obligé de traverser des fleuves. Si vous êtes chanceux, vous pourrez voir des requins et des crocodiles.

Si vous voulez vous retrouver en pleine forêt, choisissez le circuit reliant Sirena à Los Patos. Même s’il ne fait que 18 km, ce n’est pas le plus facile des trajets, car il comporte une montée d’environ six kilomètres. C’est la randonnée la plus propice à l’observation de la faune et vous aurez aussi l’occasion de passer par le Laguna Corcovado.

Si vous voulez passer de forêt en plage, choisissez le circuit allant de Sirena à La Leona. Ce trajet fait 16 km, ce qui fait entre six et sept heures de marche. Vous vous dites sûrement que ce sera difficile d’arriver jusqu’à destination, mais la beauté des paysages vous fera oublier la fatigue. Il est à noter que ces parcours peuvent se faire dans l’autre sens.

Une nuit au parc Corcovado

C’est dans la zone « La Sirena » que vous pourrez passer la nuit dans cette réserve naturelle. Sur place, il y a une aire de camping où vous pourrez installer votre tente. Si vous voulez un peu plus de confort au milieu de cette jungle, réservez une chambre dans un des lodges au cœur du parc Corcovado.

On peut comprendre que la journée randonnée vous a bien fatiguée, mais il faudra profiter à fond de cette exploration. On vous conseille alors de programmer une visite nocturne avec votre guide. Dans cette jungle, il y a des animaux qui ne sortent qu’une fois le soleil couché comme les chauves-souris, les crabes et les grenouilles.

Tags:

Category: Voyage Costa Rica, Costa Rica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *