Bolivie, Sean Penn est nommé ambassadeur des causes nobles

Publié le: 13-11-2012

Bolivie | Actualité Bolivie |

(Mis à jour le: 15/08/2018)

Sean Penn nommé ambassadeur des nobles causes en Bolivie

L’acteur et le réalisateur américain Sean Penn a été nommé ambassadeur des nobles causes boliviennes par Evo Morales, le président de la Bolivie.

Selon une source de la présidence bolivienne, cette nomination a pour but d’augmenter l’impact des requêtes réclamées par la Bolivie devant l’ONU, notamment la réclamation bolivienne pour accéder à la mer, la dépénalisation de l’utilisation de la feuille de coca…

Sean Penn nommé ambassadeur des nobles causes par la Bolivie

Sean Penn nommé ambassadeur des nobles causes par la Bolivie

En effet, Sean Penn était à La Paz, lors de sa tournée en faveur de Haïti qui souffre toujours de l’impact de l’horrible séisme de 2010 et il a parlé avec le président de la Bolivie qui a tenu à lui demander de joindre la campagne lancée par la Bolivie pour la dépénalisation de la
feuille de coca.

Le ministre de la présidence, Juan Ramón Quintana, a indiqué que le président a expliqué à l’acteur «l’importance et l’histoire ancestrale de l’utilisation de la feuille de coca».

En fait, la feuille de coca est une tradition andine très ancienne, qui a été utilisé par les anciennes civilisations de la région pour des soins thérapeutiques, ainsi que pour des besoins rituels.

Rappelons qu’en 2011, la Bolivie s’est retiré de Convention sur les stupéfiants signé en 1961, dans le cadre de ce qui a été appelé par les autorités la correction de l’erreur historique.

De plus, le chef d’Etat bolivien, a demandé à Sean Penn de joindre la revendication de la Bolivie pour reprendre un accès sur la Pacifique, perdu suite à la Guerre du
Pacifique entre 1879 et 1883 contre le Chili.

Suite à cette guerre, la Bolivie a perdu 120 000 km2 de son territoire, dont une bande de 400 km de littoral.

La Bolivie considère le retour en mer comme un sujet primordiale et très important dans ses relations politiques.

Et ce n’est pas tout, Evo Morales, a sollicité l’acteur d’user sa notoriété internationale «pour mobiliser diplomates, hommes politiques et acteurs de la société civile américaine afin d’appuyer la demande d’extradition de l’ancien président Gonzalo Sánchez de Lozada, refusé par la justice américaine ».

Tags:

Category: Bolivie, Actualité Bolivie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *