Brésil : une révision à la baisse de la croissance du PIB en 2014

Publié le: 02-10-2014

Brésil | Actualité Brésil

(Mis à jour le: 02/10/2014)
Evaluer cet article

Depuis l’année 2010, le Brésil s’est lancé dans une croissance plus ou moins rapide de son PIB et depuis ces quatre années, la prévision de cette année 2014 est la plus faible enregistrée.

Les évolutions de la croissance du PIB depuis 2010

En 2010, la croissance du PIB du Brésil a atteint les 7,5 % ce qui a généré un véritable développement de son économie. En 2001, les 7,5 % est descendu à 2,7 % pour diminuer encore à 1 % en 2012. En 2013, on ressent une nette augmentation du PIB, car de 1 %, il est passé à 2,5 %. Si cette augmentation a donné de l’espoir au pays et à ses habitants, la réalité est toute autre, car la croissance du PIB a beaucoup reculé et se place en dessous des 1 %.

Brésil : une révision à la baisse de la croissance du PIB en 2014

Les prévisions revues à la baisse

Avec le Mondial de Juin-Juillet dernier, on s’attend à ce le PIB du Brésil atteigne encore des sommets, mais c’est le contraire qui se passe. En effet, toutes les prévisions ont été revues à la baisse et bizarrement, le gouvernement et la Banque Centrale avancent des chiffres différents.

Pour le gouvernement, le PIB est passé de 1,8 % à 0,9 % la semaine dernière tandis que pour la Banque centrale, les 1,6 % annoncé il y a de cela trois mois, a été abaissé à 0,7 %.

Quant aux marchés, ils sont encore plus pessimistes et prévoient une toute petite croissance de 0,29 % pour cette année contre 1 % pour l’année à venir.

Le Brésil connaît une récession technique

Depuis les deux derniers trimestres de cette année 2014, le Brésil connaît un ralentissement de son économie pour finalement entrer dans une récession technique à la fin du premier semestre. Pour le deuxième semestre déjà grandement entamé, la banque centrale appelle à une reprise de l’expansion pour espérer augmenter, même légèrement la croissance du PIB d’ici à la fin de l’année.

Qu’en est-il de l’inflation ?

Puisque PIB et inflation vont toujours de pair, la Banque centrale s’est également permis d’estimer l’inflation de 2014 qu’elle chiffre à 6,3 %, soit légèrement en dessous du plafond de tolérance établi par le gouvernement. Ce plafond de tolérance se chiffre notamment à 6,5 %. Pour y remédier, la banque invite à la mise en place d’une politique monétaire qui permettrait de réduire les risques et d’éviter à ce que l’inflation persiste.

Pour les prévisions de 2015, la banque centrale estime une inflation de 5,8 % alors que le gouvernement souhaite la ramener à 4,5 %.

Category: Brésil, Actualité Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *