Chili, l’énergie solaire serait-elle la solution?

Publié le: 27-01-2012

Actualité Chili

(Mis à jour le: 04/12/2018)
Evaluer cet article

L’énergie solaire serait la solution pour le Chili

Le chili est l’un des pays de l’Amérique du sud qui doit importer tous ses besoins en énergie, pétrole et gaz. En fait, il importe du gaz bolivien et le pétrole péruvien. Pour faire face à ce déficit et diminuer les charges de ses importations, les autorités chiliennes se sont remédié à une nouvelle mesure pour développer de nouvelles sources d’énergies à l’intérieur du pays.

Désert d’Atacama

desert Atacama

En effet, dès le début de cette année, le sénat chilien a voté avec unanimité sur une nouvelle loi qui porte sur le fait que 20% de l’énergie utilisé au Chili proviendrait des énergies renouvelables non conventionnelles d’ici 2020. Cette nouvelle loi devra faire un débats dans la Chambre des députés.

Pour ce fait, le gouvernement chilien a commencé plusieurs projets visant à développer cette énergie renouvelable. Il y a, en fait, un projet pour la construction de 5 centrales pour le développement d’énergie hydraulique à Aysen, une région au sud située sur les fleuves Baker et Pascua. Un projet éolien également sera implanté sur l’île Chiloé. Cette île est connue par des vents violents tout au long de l’année.

Cependant ces projets ont rencontré d’énormes oppositions populaires à cause de leur nuisance à l’écosystème, ce qui a amené les autorités chiliennes à penser à un type de projet qui n’aura pas d’impact sur l’environnement et qu’est ce qui serait mieux qu’un projet en énergie solaire.

En fait, le désert d’Atacama, cette zone la plus aride sur la planète et située au Chili et où le soleil est optimal toute l’année. En coopération avec plusieurs compagnies et entreprise privés, le gouvernement a commencé à mettre en place un nouveau projet sur le désert d’Atacama, La Plateforme Solaire du désert d’Atacama.

La filiale chilienne du groupe allemand DGE vient d’annoncer un projet d’implantation de 120 000 panneaux solaires à Tarpacà sur environ 109 hectares.

Un autre projet considéré comme étant le projet le plus important en énergie solaire en Amérique du sud, sera assuré par Element Power sur 3 terrains de 200 hectares chacun. Plusieurs autres entreprises européennes participeront à cette tentative.

Category: Actualité Chili

Comments (1)

  1. paul dit :

    atacama
    J’espere que les chiliens vont en profiter ce qui n’est pas si sur
    est ce que la pollution dans le desert sera contenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *