Ile de Chiloé : la grande île de Chiloé au Chili

Publié le: 02-07-2014

Voyage au Chili | Chili | | | | |

(Mis à jour le: 15/07/2019)

Chili  L’île de Chiloé

L’île de Chiloé, connue aussi sous le nom de Grande Chiloé, est située au sud ouest de l’Amérique du sud, sur la zone côtière du Chili, dans la Patagonie des lacs. A quelques kilomètres de Puerto Montt et environ 1000 km de Santiago, le capital du Chili, elle est la seconde plus grande île du Chili après l’île de Terre de Feu et la cinquième de l’Amérique du sud. La capitale du Chiloé est Castro, mais sa ville la plus peuplée est Ancud située dans la partie nord-ouest de l’île.

chiloe

Les maisons multicolores sur pilotis

La géographie et le climat de l’île de Chiloé

Trente minutes de navigation sur le canal de Chacao sont suffisantes pour arriver à l’île. 190 km de longueur et de 55 à 65 km de large, l’île de Chiloé est entourée par le golfe d’Ancud et le golfe de Corcovado à l’est ainsi que par l’archipel de Chonos au sud.

Carte de l’île de Chiloé

carte ile chiloe

carte ile chiloe

Chiloé jouit d’un climat océanique qui rend la région à la fois humide et fraîche. La différence est minime en hiver et en été donc il y fait bon de vivre à longueur d’année. Sa partie occidentale, du côté du Pacifique est pluvieuse. C’est dans cette région que se situe la forêt valvidienne qui représente l’une des rares forêts pluviales. Sa partie orientale, quant à elle, affiche un climat chaud et sec, car la région est protégée des pluies par la chaîne de montagnes centrale. Avec 2000 mm de précipitation annuelle, l’ouest du pays ne connaît pas de saison sèche.

La côte est de l’île abrite quant à elle de nombreux ports naturels ainsi que plusieurs petites îles.

Les principaux attraits de Chiloé

L’île de Chiloé comporte une seule route asphaltée qui parcourt un paysage magnifique et pittoresque qui rappelle les paysages de la Scandinavie tout en gardant l’air andine de la région. En traversant la rue on peut apercevoir des maisons multicolores sur pilotis qu’on appelle Palafitos ainsi que de nombreuses églises en bois dont seize sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco depuis l’année 2000. En dehors de ces églises en bois, l’architecture de l’île est le fruit de l’influence européenne mêlée à l’influence allemande.

L’île est propice à la pêche et l’élevage de poissons notamment de saumons. On y voit toujours les petits bateaux en bois des pêcheurs.

 Histoire de l’île de Chiloé

Le nom Chiloé provient de Chilhué, un terme tiré du mot espagnol chilwe qui signifie « lieu de Chelles ». Les chelles sont des oiseaux blancs à tête noire que l’on retrouve en grand nombre sur les plages de l’archipel de Chiloé.

L’archipel est isolé et presque inaccessible. Il a toutefois été colonisé par les Espagnols en 1567, soit l’année durant laquelle Santiago de Castro a été fondée par Martin Luiz de Gamboa.

Les habitants de l’île étaient en fait, des métisses entre les Chonos, la population d’origine et les Huilliches, des groupes Mapuche venant du sud, appelés les Chilotes. La langue utilisée est la mapudungún.

Les estimations des historiens parlent d’environ 10 000 à 12 000 personnes habitant l’île. Ils vivaient de cultures de pommes de terre, de maïs et de la pêche. Les espagnols, eux aussi se métissèrent avec la population d’origine. L’île de Chiloé a connu plusieurs rébellions dirigées, la plupart du
temps par les Huilliches. Ce fut après la guerre de l’indépendance qu’elle devient un état Chilien.
L’histoire de cette île, tout comme les autres régions de l’Amérique du sud, est marquée par la venue des jésuites, les missionnaires religieux en 1608. Ces derniers ont laissé plusieurs églises en bois qui constituent aujourd’hui encore un patrimoine important de l’île.

Patrimoine de l’île de Chiloé

Chiloé a un patrimoine exceptionnel constitué surtout par ses édifices religieux traditionnels en bois et revêtues de tôle ondulée. Il y a au moins cent cinquante églises. Ces petits chefs d’œuvre témoignent de la présence des jésuites pendant près de deux siècles sur l’île. Chaque église se compose d’une ou plusieurs tours qui servaient à avertir les marins.

Patrimoine de de l’île de chloé

édifices ile chiloe

édifices religieux traditionnels

La ville de Castro est la capitale de l’île. Elle chérit jalousement son église, San Francisco, l’une de celles classées au patrimoine de l’Unesco. Avec une architecture intérieure en bois, revêtue de rose et de violet, elle trône au cœur de la troisième ville par ancienneté du Chili. Cette ville est aussi caractérisée par ses maisons traditionnelles, en bois et tôle. Ces demeures traditionnelles sont toutes de couleurs vives et surplombent l’entrée du río Gamboa ainsi que le fjord.

 Outre les églises, Chiloé abrite également un patrimoine naturel important. On cite alors le parc national de Chiloé, situé près du village de Cucao, le parc de Tantauco au sud de l’île, le musée indigène à Quellon et de nombreuses plages pour un voyage Chili réussi.

Côté gastronomie, Chiloé a beaucoup à vous apprendre notamment avec le traditionnel curanto. C’est un plat chilien qui vous fera découvrir les saveurs aussi bien de la terre que de la mer. Outre le curanto, la région recèle aussi une grande diversité d’algues et les habitants ont diverses manières de les préparer. Une recette qu’il ne faudrait pas rater. Et comme l’île est entourée d’eau de mer, il ne faut pas manquer les produits de cette eau généreuse et nourrissante. Certains fruits de mer sont séchés, mais lorsqu’on les déguste, ils fondent carrément en bouche. Vraiment délicieux !

Le parc national Chiloé

Le principal accès au parc national de Chiloé est près du village situé sur la côte Pacifique, Cucao. Le parc s’étend sur une superficie totale de 43 057 hectares, divisée en 3 parties. L’une correspond au secteur de Chepu au sud d’Ancud, la 2ème se situe sur l’île Metalqui et la 3ème représente le secteur d’Anay.

Dans ce parc on peut apercevoir quelques espèces chilotes comme le pudu, la carpintero patagonico le pivert à tête rouge, le zorro chilote, des loups de mer et des loutres marines. On y trouve aussi ce mammifère de la classe des marsupiaux qui a l’air d’un rat avec une poche comme les
kangourous : le Monito del Monte que l’’on appelle également Colocolo.

Les festivités et évènements de l’île de Chiloé

Comme toutes les villes chilotes, Chiloé est la scène de nombreux évènements festifs dont les principaux sont :

Minga : tradition précolombienne qui consiste à aider un membre du quartier, généralement dans le transfert d’une maison entière.

Fêtes religieuses : les habitants de l’île fêtent la nativité de Jésus de Nazareth le 30 août et le 3ème dimanche de l’année.

Le festival costrumbrista se déroule à la mi-février de chaque année à Castro où l’on s’amuse avec de la musique et une gastronomie folklorique.

 

En savoir plus sur les lieux à visiter au Chili et L’ile de Pâques

Tags: , , , ,

Category: Voyage au Chili, Chili

Comments (7)

Sites That Link to this Post

  1. Chiloé, la grande île du Chili - A... | 04/07/2014
  1. Jacques dit :

    Super coin que cet endroit du Chili
    jamais entendu parler avant d’aller la bas cet été
    ce fut un vrai choc de découvrir une Amérique du sud
    bien différend de ce qu’il se raconte en Europe
    L’ile de Chiloé est vraiment un bel endroit

  2. Elodie dit :

    Jacques, tu as raison, l’ile de Chiloé est un endroit incroyable. Totalement méconnu en Europe
    mais au Chili c’est très renommé dans ce que j’ai vu en Septembre
    je mettrai l’ile de Chiloé en deuxième position derrière la Patagonie

  3. Mélanie dit :

    Oui évidemment c’est l’une des régions de l’Argentine les plus magnifique cette île, j’ai passé 2 semaines là bas et c’était inoubliable.
    Jacques avez-vous visité l’île de Terre de feu??
    Je vous conseille fortement d’y aller
    terre de feu ([url]http://www.ameriquedusud.org/argentine/tourisme-voyage-argentine/la-province-de-la-terre-de-feu.html[/url])

  4. Eulalie dit :

    Bonjour
    je vois que vous parlez de Chiloé
    , c’est un endroit que personne ne connait en France mais c’est vraiment beau
    dépaysant et les gens qui y habitent sont sympas

    que dire d’autre, n’oubliez pas votre appareil photo, tellement c beau

  5. Pauline dit :

    Chiloéau chili
    on y etait en 2005
    que dire
    un coin magique
    magnifique
    je le souviens être parti à la pèche au gros
    la pêche sportive et on avait sorti un énorme espadon, je n’ai jamais vu un poisson aussi gros
    la bataille pour le sortir avait duré plusieurs heures
    et si les chiliens ne nous avaient pas aidé on l’aurait jamais sorti

    Chiloé, c’est magique

  6. Julie dit :

    Je suis entrain de faire des recherches sur les villes de l’amérique du sud et je compte visiter la terre du feu en avril 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *