Cristina Kirchner se moque de l’accent chinois sur Twitter

Publié le: 10-02-2015

Actualité |

(Mis à jour le: 21/07/2018)
Evaluer cet article

Alors qu’elle était en Chine pour trouver des investisseurs potentiels, la présidente de l’Argentine, Cristina Kirchner a profité de son séjour pour se moquer de l’accent chinois sur Twitter.

Une mauvaise blague qui passe mal

On ne sait trop comment, mais la présidente de l’Argentine a réussi à rester connecté sur Twitter pendant tout son séjour en Chine alors que ce réseau social y est totalement interdit. Le pire, c’est qu’en racontant tout son séjour dans l’Empire du milieu, Cristina Kirchner n’a pas résisté à l’envie de faire une blague sur l’accent de ses hôtes. Ainsi, elle a publié en espagnol :
« Más de 1.000 asistentes al evento… ¿Serán todos de “La Cámpola” y vinieron sólo por el aloz y el petlóleo? … » qui signifie « Plus de 1 000 personnes présentes lors de l’évènement … Seraient-ils tous des membres de la Cámpola, venus simplement pour le liz et le pétlole ? ».
Une phrase qu’elle aurait voulue anodine, mais qui est mal passé sur le réseau social. Certains sont même allés jusqu’à y voir un propos raciste.

Une excuse tout aussi mauvaise

Pour se rattraper, la présidente publie un mea culpa, qui une fois de plus sent l’ambigüité à plein nez. Elle a ainsi écrit :
« Sorry. ¿Sabes qué? Es que es tanto el exceso del ridículo y el absurdo, que sólo se digiere con humor. Sino son muy, pero muy tóxicos. » qui signifie « Désolée. Vous savez quoi ? Lorsque le ridicule et l’absurde deviennent excessifs, mieux vaut les digérer avec de l’humour ».
Quoi qu’il en soit, personne n’a aimé le trait d’humour de la présidente surtout qu’elle se moque ouvertement de gens qui peuvent potentiellement investir des capitaux dans son pays. Comme quoi, elle aurait dû garder sa langue !

Tags:

Category: Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *