Dakar : le lac Titicaca et le Pérou réintégrés dans les circuits

 

Actualité | |

Dakar : le lac Titicaca et le Pérou réintégrés dans les circuits

La prochaine édition du Dakar aura lieu en janvier 2016 et permettra de découvrir le Pérou et les barges des lacs les plus mythiques de l’Amérique du sud.

Mis sur la touche au cours des deux éditions précédentes, le Pérou réintègre le programme du Dakar. L’annonce a été faite par les organisateurs de cet évènement international à l’occasion d’une conférence de presse à Paris, ce matin. Le circuit partira depuis Lima, capitale du Pérou, le 3 janvier 2016, au bord de Magdalena Del Mar.

A travers des étapes clé de la navigation, lors de la traversée dans le désert du pays, les concurrents devront démontrer leur savoir-faire et se diriger ensuite vers la Bolivie, située à plus de 3600m d’altitude. Le circuit reprend quelques étapes de l’année dernière, notamment le plus grand désert de sel, le Salar d’Uyuni.

Ceci étant, les participants découvriront d’autres paysages, comme les barges du lac Titicaca. Par la suite, le Dakar se poursuivra en direction du sud, cap sur l’Argentine, pour arpenter les mêmes régions déjà parcourues l’année précédente. Parmi les trajets figure la province de la Rioja, Salta (située au pied de la Cordillère des Andes). L’arrivée se fera à Rosario le 16 janvier 2016. D’ailleurs, c’est une ville sportive où Leo Messi est né. Cette nouvelle édition est, selon Etienne Lavigne, patron du Dakar, un véritable cocktail à trois niveaux, avec une trilogie de climats, de géographie et de conduite car tout cela diffère d’un pays à l’autre. Pour ce parcours, les concurrents devront faire preuve de sens d’adaptation. Mais il faut attendre le 18 novembre prochain pour connaître à Paris les détails précis du circuit.

Les organisateurs escomptent au mois un succès d’égale ampleur que lors de la précédente édition qui a rassemblé près de 4,8 millions de spectateurs. L’évènement a été diffusé dans près de 190 pays, ce qui a eu des effets positifs sur l’économie dans les pays concernés par le parcours, dont l’Argentine (car le lieu de départ était Buenos Aires) qui aurait bénéficié près de 214,8 millions de dollars et la Bolivie qui a remporté 100 millions de dollars.

 

Et le Chili ?

Le gouvernement du Chili et les dirigeants du Dakar se sont convenus de l’exclusion de ce pas pour cette prochaine édition. Et pour cause : elle a été ravagée par de fortes inondations ces dernières semaines. Étienne Lavigne a évoqué dans un communiqué commun que « le gouvernement se préoccupe actuellement à aider cette région à se redresser. Par la suite, les organisateurs se pencheront sur le programme du Dakar 2017, comme à l’accoutumée chaque année. L’absence du Chili implique l’exclusion du fameux désert d’Atacama du parcours.

Le désert d’Atacama

Depuis le déroulement du Dakar en Amérique latine, le Chili a toujours été au programme. Il se peut qu’il réintègre le parcours d’ici deux ans, étant donné que ce ne sera pas envisageable l’année prochaine. Désormais, comme tous les ans, le Dakar concernera la Colombie, l’Uruguay et le Brésil. Mais pour les prochaines éditions, on évoque que leur participation n’est pas encore confirmée.

 

 

Tags: ,

Category: Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code