Découverte de Medellin, en Colombie

Voyage en Colombie

Située dans la vallée de l’Aburra entre les cordillères centrale et Occidentale, Medellin est devenue une ville touristique à part entière. Elle s’est effectivement défait de sa mauvaise réputation d’antan et fait aujourd’hui peau neuve. C’est une ville incontournable quand vous vous rendez en Colombie.

Un haut-lieu touristique

Aujourd’hui capitale d’Antioquia, un département de la Colombie, Medellin est la deuxième plus grande ville du pays. Ses habitants, censés s’appeler les Medellinense sont communément connus sous le nom de Paisas.

Elle fut, des années 70 aux années 90, le siège du baron de la drogue, Pablo Escobar. Après la chute de ce dernier, les autorités de la ville ont travaillé dur pour y faire régner à nouveau la sécurité et la joie de vivre. Grâce à leurs efforts, elle peut se vanter de figurer parmi les principaux centres culturels du pays.

Voyage Medellin

Un peu d’histoire

Les Espagnols sont arrivés sur le site au cours des années 1500. Le territoire était, en ce temps, occupé par différentes ethnies d’indigènes. C’est en août 1541 que les Espagnols, alors en expédition pour Jeronimo Luis Telejo, l’ont aperçu pour la première fois.

Ils entamèrent alors son occupation et y fondent, le 2 mars 1616, le village de San Lorenzo de Aburra. L’emplacement de ce premier village est aujourd’hui occupé par le parc El Poblado.

En 1674, la reine Marie-Anne d’Autriche le proclame officiellement Villa et un an plus tard, elle devient la Villa de Nuestra Señora de la Candelaria de Medellin.

En 1813, elle est déclarée ville par le gouverneur Juan del Corral puis le 17 avril 1826, elle est élue capitale d’Antioquia.

Découvrez l’histoire de la Colombie.

Pablo Escobar

Baron de la drogue, Pablo Escobar a longtemps fait régner la terreur en Colombie et plus précisément à Medellin. C’est là qu’il a établi sa base opérationnelle et il y resta jusqu’à sa mort en 1993. C’est d’ailleurs dans cette ville qu’il a été abattu le 3 décembre 1993. Après son décès, un quartier de la ville, laquelle était entièrement financée par le parrain, a été baptisé barrio Pablo Escobar.

Medellin

Sur le plan touristique

D’année en année, Medellin n’a cessé d’évoluer même s’il y a eu la parenthèse Pablo Escobar. Après le décès de ce dernier, la sécurité y règne à nouveau et l’économie de la ville est plus dynamique que jamais.

En matière d’économie, la ville doit surtout son essor à l’industrie textile et d’habillement. Cette filière a d’ailleurs, fait d’elle un centre important de la mode à l’échelle mondiale. On doit également souligner le fait qu’elle abrite de nombreuses mines d’or.

Côté tourisme, Medellin se classe aujourd’hui à la troisième place des meilleures destinations touristiques en Colombie. A part ses sites touristiques, elle joue également un rôle majeur en termes de culture. Elle abrite actuellement 24 universités et collège d’enseignement et comptent plus de 22 000 étudiants. Les principaux établissements sont l’Université d’Antioquia, l’Université nationale de Colombie, l’Université pontificale bolivarienne, la Escuela de Ingenieria de Antioquia et l’Universidad EAFIT.

Maintenant, en ce qui concerne son patrimoine touristique proprement dite, vous pourrez y découvrir :

  • le musée d’Antioquia
  • la place Fernando Botero
  • la Cathédrale de l’immaculée-Conception de Medellin
  • la place Cisneros qui abrite une forêt artificielle composée de bambous
  • le jardin botanique de Medellin
  • le cerro Nutibara

Selon la période de votre séjour, vous pourrez aussi assister à différents événements culturels comme le Festival des fleurs. Il s’agit du plus grand carnaval du département et se déroule, annuellement, au mois d’août. Le festival a été lancé pour la première fois en 1957 et propose un défilé de silleteros ou parades fleuries, une parade de chars, une parade équestre, …

Category: Voyage en Colombie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *