Medellin : découverte de Medellin en Colombie

Voyage en Colombie | Colombie

(Dernière mise à jour : 2018-04-18)

Située dans la vallée de l’Aburra entre les cordillères centrale et Occidentale, Medellin est devenue une ville touristique à part entière. Elle s’est effectivement défait de sa mauvaise réputation d’antan et fait aujourd’hui peau neuve. C’est une ville incontournable quand vous vous rendez en Colombie.

Un haut-lieu touristique

Aujourd’hui capitale d’Antioquia, un département de la Colombie, Medellin est la deuxième plus grande ville du pays. Ses habitants, censés s’appeler les Medellinense sont communément connus sous le nom de Paisas.

Elle fut, des années 70 aux années 90, le siège du baron de la drogue, Pablo Escobar. Après la chute de ce dernier, les autorités de la ville ont travaillé dur pour y faire régner à nouveau la sécurité et la joie de vivre. Grâce à leurs efforts, elle peut se vanter de figurer parmi les principaux centres culturels du pays.

Voyage Medellin

Un peu d’histoire

Les Espagnols sont arrivés dans la région au cours des années 1500. Le territoire était, en ce temps, occupé par différentes ethnies d’indigènes dont les Niquias, les Aburraes, les Yanmesies ou encore les Nutabes. C’est en août 1541 que les Espagnols, alors en expédition pour Jeronimo Luis Telejo, ont aperçu pour la première fois la vallée où se trouve l’actuel Medellin.

A cette époque, le site s’appelait Metellium en référence à son fondateur, Quintus Caecilius Metellus Pius.
Ils entamèrent alors son occupation et y fondent, le 2 mars 1616, le village de San Lorenzo de Aburra. L’emplacement de ce premier village est aujourd’hui occupé par le parc El Poblado.

En 1674, la reine Marie-Anne d’Autriche le proclame officiellement Villa et un an plus tard, elle devient la Villa de Nuestra Señora de la Candelaria de Medellin.

En 1813, elle est déclarée ville par le gouverneur Juan del Corral puis le 17 avril 1826, elle est élue capitale d’Antioquia.

Découvrez l’histoire de la Colombie.

Pablo Escobar

Baron de la drogue, Pablo Escobar a longtemps fait régner la terreur en Colombie et plus précisément à Medellin. C’est là qu’il a établi sa base opérationnelle et il y resta jusqu’à sa mort en 1993. C’est effectivement dans cette ville qu’il a été abattu le 3 décembre 1993. Après son décès, un quartier de la ville, laquelle était entièrement financée par le parrain, a été baptisé barrio Pablo Escobar.

Medellin

Cliquez ici pour mieux connaître le parrain de la drogue

Sur le plan touristique

D’année en année, Medellin n’a cessé d’évoluer même s’il y a eu la parenthèse Pablo Escobar. Après le décès de ce dernier, la sécurité y règne à nouveau et l’économie de la ville est plus dynamique que jamais. La terreur qu’il a engendré est désormais oubliée et ce, même si la population doit encore vivre avec l’héritage insolite qu’il leur a laissé :  ses hippopotames.

En matière d’économie, la ville doit surtout son essor à l’industrie textile et d’habillement. Cette filière a d’ailleurs, fait d’elle un centre important de la mode à l’échelle mondiale. On doit également souligner le fait qu’elle abrite de nombreuses mines d’or.

Côté tourisme, Medellin se classe aujourd’hui à la troisième place des meilleures destinations touristiques en Colombie. A part ses sites touristiques, elle joue également un rôle majeur en termes de culture. Elle abrite actuellement 24 universités et collège d’enseignement et comptent plus de 22 000 étudiants. Les principaux établissements sont l’Université d’Antioquia, l’Université nationale de Colombie, l’Université pontificale bolivarienne, la Escuela de Ingenieria de Antioquia et l’Universidad EAFIT.

La ville Medellin en Colombie

Maintenant, en ce qui concerne son patrimoine touristique proprement dite, vous pourrez y découvrir :

  • le musée d’Antioquia
  • la place Fernando Botero
  • la Cathédrale de l’immaculée-Conception de Medellin
  • la place Cisneros qui abrite une forêt artificielle composée de bambous
  • le jardin botanique de Medellin
  • le cerro Nutibara
  • le musée El Castillo
  • le parc des Pieds Nus
  • le musée cimetière de San Pedro
  • le Parc Berrio
  • le site de pèlerinage Pierre El Marial
  • le Vivier Andrés Posada Arango

Selon la période de votre séjour, vous pourrez assister à différents événements culturels comme le défilé de mode intitulé ColombiaModa ou encore le fameux Festival des fleurs pour lequel la ville est mondialement connue.

Il s’agit du plus grand carnaval du département et se déroule, annuellement, au mois d’août. Le festival a été lancé pour la première fois en 1957 et propose un défilé de silleteros ou parades fleuries, une parade de chars, une parade équestre, …

En quelques années, les paysages mornes et ternes de la ville ont fait place à un environnement hautement fleuri qui lui a valu le surnom de « ville à l’éternel printemps ».

Et bizarrement, cette facette fleurie côtoie parfaitement bien le statut de ville la plus innovante de la planète que Medellin s’est vu attribuer en 2013 à l’occasion du concours « City or the Year ».

Quelques conseils pour bien visiter Medellin

Découvrir la ville de Medellin en Colombie

Même si le baron de la drogue n’est plus et que Medellin n’est plus qualifiée de « ville la plus dangereuse de la Colombie », l’insécurité y règne quand même. Elle est moins violente, peu présente et facile à éviter tant qu’on ne cherche pas les problèmes. D’ailleurs, les Paisas sont des personnes accueillantes et chaleureuses, mais comme dans toutes les villes du monde, même les plus évoluées, la ville garde des endroits peu recommandés.

Il faudra également éviter de faire étalage de tout son argent, de ses appareils high tech et de se la jouer trop touriste au risque d’attirer l’attention des pickpockets. En gros, il faut veiller à ne pas faire converger l’attention générale vers vous.

Par ailleurs, même si la ville a fait peau neuve, la drogue y existe encore, comme dans toutes les parties du monde. Ce n’est donc pas une raison pour ne pas y aller, car même dans votre propre quartier, le problème de la drogue peut exister. Il suffit juste d’éviter de telles histoires une fois arrivé en ville et de ne pas trop fouiner de ceux qui en consomment. Une information importante à retenir : à Medellin, il est possible de trouver des parcs spéciaux où la consommation de cannabis est tolérée ainsi que la prostitution. N’allez pas y chercher des embrouilles et votre séjour ne peut que vous être agréable.

Quant à savoir s’il est mieux de s’offrir une visite diurne ou nocturne, là encore, la réponse reste la même : tenez-vous à l’écart des quartiers douteux, évitez de rentrer trop tard et seul qui plus est et fondez-vous dans la masse. Si vous respectez ces conseils, découvrir la ville en soirée ne doit pas être négligé puisque c’est le moment où l’ambiance est la plus festive. Cela vous permettra surtout de goûter à la street food et de sortir votre appareil photo, pour prendre quelques beaux clichés de la ville sous le soleil couchant.

Et enfin, que vous décidiez de sortir de jour ou de nuit, n’hésitez pas à parcourir la ville à pieds, car ce n’est qu’ainsi que vous pourrez découvrir toutes ses facettes. Certains établissements d’hébergement proposent parfois le fameux « free walking tour » afin de vous faire découvrir la ville aux côtés d’un guide natif de Medellin. Rien de mieux pour découvrir les bons plans et les sites souvent négligés ou oubliés par les circuits touristiques et cela donne l’occasion d’avancer à son rythme, de s’arrêter là où on le souhaite et quand on le souhaite.

A découvrir également : la Colombie de A à Z

Pas encore de vote.
Please wait...

Category: Voyage en Colombie, Colombie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *