Santiago del Estero : Découvrez la province de Santiago del Estero

Publié le: 25-05-2015

Voyage en Argentine | Argentine | |

(Mis à jour le: 13/04/2019)

Située dans la région de Chaco, au centre-nord de l’Argentine, la province de Santiago del Estero ayant pour capitale Santiago del Estero est une des destinations privilégiées pour les séjours en Argentine. Elle regorge de richesses naturelles qui attirent chaque année des milliers de touristes. Si vous n’avez pas encore décidé de la région que vous allez visiter lors de votre voyage en Argentine, privilégiez cette destination unique.

Voyage en Argentine

Le tourisme dans la Province de Santiago del Estero

Le tourisme est en forte croissance dans cette partie de l’Argentine qui abrite de nombreuses zones d’attractions. Elle est aussi privilégiée pour sa vie culturelle étant donné qu’elle est la plus ancienne ville d’Argentine et pour son patrimoine architectural essentiellement composé de bâtiments historiques et de musées. En savoir plus sur les lieux incontournables de l’Argentine

A part ces deux facettes, les principaux sites d’intérêts de la province de Santiago del Estero sont :

  • la ville de Termas de Río Hondo qui regorge de sources chaudes et d’établissements hôteliers exceptionnels
  • ses nombreuses zones protégées comme les Bañados de Figueroa, la Sierra de Guasayan, la Sierras de Ambargasta, …
  • la ville de Santiago del Estero, capitale de la province de même nom
  • divers musées comme le musée de la cellule du couvent de San Francisco Solado, le musée d’art sacré San Franciscano, le Centre culturel General San Martin, …

Les sites incontournables de la Province de Santiago del Estero

Durant votre séjour au sein de cette province argentine, il ne faut pas manquer de visiter :

  • la ville de Santiago del Estero :

Découvrez la province de Santiago del Estero en Argentine

Capitale de la province de même nom, il s’agit de l’une des plus vieilles villes d’Argentine. La découvrir signifie alors plonger au cœur de son histoire laquelle a laissé derrière elle un grand nombre de bâtiments historiques et de musées. Parmi les lieux à découvrir, on peut citer le Centro Cultural del Bicentenario et la Plaza Libertad avec sa cathédrale.

  • le Parc National Copo :

S’étendant sur une superficie de 114 250 ha, ce parc a été conçu pour assurer la protection de certaines espèces animales comme le tatou géant, le foumilier géant, le jaguar ou Yaguareté et diverses espèces de perroquets. On y trouve également le fameux Schinopsis quebracho-colorado, un arbre emblématique du continent sud-américain et que l’on retrouve aussi au Paraguay et dans le Pantanal au Brésil.

  • Les Bañados de Figueroa :

A la découverte de la province de Santiago del Estero en Argentine

Couvrant une superficie de 60 000 ha, ce site protégé longe les deux rives du Rio Salado del Norte. Il se compose de vastes marécages au sein desquels vivent de nombreuses espèces d’oiseaux. Il est d’ailleurs idéal pour observer l’avifaune et est aujourd’hui considéré comme un lieu de protection d’oiseaux. En tout, on y recense près de 60 espèces différentes dont une dizaine a été déclarée espèce menacée. C’est notamment le cas de l’aigle couronné, du flamant austral, du flamant des Andes, de la tachuri de cannelle et du canastero nain.

Autre activité à faire dans cet endroit : la pêche sportive qui attire aussi bien des professionnels que des amateurs.

  • Les Termas Rio Hondo :

Il s’agit d’une des plus importantes stations thermales d’Argentine. Ces sources d’eau chaude se situent à environ 70 km au nord-ouest de la ville de Santiago del Estero et promettent un séjour revigorant et bienfaisant aux visiteurs. Les eaux de la station sont réputées à travers l’Amérique du Sud pour leurs vertus bienfaitrices contre les rhumatismes et l’hypertension artérielle. Dans cette ville, on compte près de 170 établissements de thermalisme lesquels peuvent accueillir jusqu’à plus de 14 000 personnes.

Santiago del Estero, une province d'Argentine

  • Les Sierras de Guasayan :

Dans les montagnes de Guasayan vivent une faune protégée et poussent des espèces végétales endémiques.

En termes de flore, on y trouve une vaste forêt composée d’arbres mythiques tels que le cebil rouge, le guayacan, le yuchan, le vignoble rouge, …

En termes de faune, on y trouve diverses espèces montagnardes comme la grive à tête noire, le pigeon Yungas yeruti, le Picaflor à ventre blanc, la Calacante à visage rouge, le col senneur, le faucon gris, le canard siffleur, quelques espèces de condors, de nombreuses espèces de colibris, …

  • Les Sierras de Sumampa :

Il s’agit également d’une zone montagneuse abritant de nombreuses collines comme celles de Pisco Huasi, Guascan, cerrito et la Cruz.

Cette zone a été déclarée zone protégée en 1997 pour assurer la protection de sa faune et de sa flore. En matière de faune, on y trouve de nombreuses espèces de reptiles dont des serpents dont le boa arcoiris chaqueña et le boa de las vizcacheras.

En termes de flore, on y trouve surtout des plantes épineuses à cause de l’aridité de la zone. Parmi elles, on trouve quelques espèces de cactus, des caroubiers, des mistols, des quebrachos blancs, des lapachos à fleur jaune, … Quelques-unes de ses espèces végétales sont endémiques.

  • Les Sierras de Ambargasta :

Découvrez Santiago del Estero en Argentine

Il s’agit également d’une zone montagneuse protégée depuis 1997. Comme dans les Sierras de Sumampa, on y trouve aussi quelques espèces de boas comme le boa arc-en-ciel du Chaco ou encore le boa lampalagua.

En ce qui concerne sa flore, l’aridité y a également donné naissance à des cactus ainsi qu’à quelques palmiers.

  • La culture :

La vie culturelle de la province de Santiago del Estero est également très riche et se compose de diverses festivités et festivals. Parmi les évènements majeurs à ne pas rater, on peut citer le Festival National de la Chacarera qui se déroule à Santiago del Estero, de festival de la Tradition qui a lieu à Añatuya, le festival del Artesano qui se déroule à Ojo de Agua, le carnaval qui a lieu dans toutes les villes de la province, le festival National del Bombo qui a lieu à Frias, …

Tout au long de l’année, la province affiche un calendrier culturel bien rempli donc il vous suffit de faire coïncider votre séjour avec les dates des festivités qui vous intéressent.

La faune et la flore de la province de Santiago del Estero

Malgré la forte teneur en sel du sol de la province de Santiago del Estero, elle abrite quand même une flore exceptionnelle composée de plantes uniques telles que le caroubier, le quebracho coloré ou encore le quebracho blanc. La région a une végétation typique composée de chorisia, de Tabebuia ou des arbustes de la même famille que les faboidées.

Découvrez la faune et la flore de Santiago del Estero en Argentine

Sa faune est également riche, car c’est dans cette région que se situe la limite méridionale des singes du Nouveau Monde et des paresseux. Cependant, les habitats de ces animaux ont été en grande partie détruits, ce qui fait que ces espèces se soient raréfiées depuis le siècle dernier.

En revanche, on y rencontre toujours des espèces d’animaux rares, comme les pumas, le tatou géant, les chats de Geoffroy ainsi que certaines races de renards, dont le renard d’Aszara et le renard des Andes.

L’avifaune y est également très variée avec des espèces comme les flamants, les vautours, les ortalides du Chaco ou charatas, les pavas de monte, les faucons pèlerins, les caracaras chimangos ou les caranchos et les busards.

L’hydrographie à Santiago del Estero

Cinq grandes rivières traversent la province de Santiago del Estero : le río Dulce, le río Urueña, le río Salado del Norte, le río Albigasta et le río Horcones. Salado del Norte et ríos Dulce sont les plus importantes, aussi bien en termes de débit que d’étendue.

Cap sur Santiago del Estero en Argentine

Ces rivières ont la particularité de débiter dans les sierras, prédominantes dans la partie ouest de la plaine du Grand Chaco. La majorité s’écoule du nord-ouest au sud-est. Albigasta et río Dulce n’aboutissent pas vers l’océan et sont dites endoréiques. Néanmoins, le río Dulce est le cours d’eau le plus abondant, qui alimente la Mar Chiquita, dont le titre provient du fait qu’elle représente l’un des plus grands lacs salés du monde. Ainsi, lors d’un voyage dans cette région, ne manquez pas l’occasion de visiter cet endroit unique à l’échelle planétaire.

Tags: ,

Category: Voyage en Argentine, Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *