Marché des sorcières à La Paz : Découvrez un monde magique au marché des sorcières

Publié le: 07-09-2015

Voyage en Bolivie | Bolivie |

(Mis à jour le: 13/04/2019)
Evaluer cet article

Situé en plein cœur de la ville de La Paz, le marché des sorcières est un endroit à ne pas rater si vous passez par cette région de la Bolivie. Entre des étals multicolores et les produits aux formes, aux senteurs et aux couleurs variées, il est peu de dire qu’on trouve absolument de tout concernant les pratiques culturelles aymaranes. Les articles sont étranges et fascinants, relevant de remèdes traditionnels et d’autres formes de magie ancestrale, vestiges des coutumes locaux. Le marché des sorcières mérite bien son nom au regard des grenouilles séchées et des poudres hauts en couleurs qu’on y trouve.

Le mercado de las brujas, un incontournable à La Paz, Bolivie

Le marché des sorcières, un incontournable à La Paz

La Paz, capitale de la Bolivie, abrite de nombreux points d’intérêts touristiques, mais le plus ludique et insolite d’entre eux est, sans nul doute le fameux marché des sorcières connu au pays comme « Mercado de las Brujas » ou « Mercado de Hechiceria ».

Pour le visiter, il faut se rendre entre Santa Cruz et Sagarnaga au niveau du croisement entre la Calle Linares et la Calle Jiminez. Le marché est ouvert tous les jours jusqu’à la tombée de la nuit. Arrivé à cette intersection, vous ne pourrez pas rater ce lieu dont les étals attirent immédiatement le regard avec leurs couleurs chatoyantes, leurs nombreux petits totems, ces différentes sortes de plantes séchées et ces bestioles séchées. Autant dire que les produits mis en vente n’ont rien d’habituels et c’est justement cela qui fascine.

A la découverte du marché des sorcières à La Paz, en Bolivie

Découvrez aussi : La ville de Santa Cruz en Bolivie

D’étal en étal, on retrouve à peu près les mêmes produits, mais on ne peut pas comprendre ce qu’ils font là sans demander aux vendeurs à quoi ils peuvent bien servir. Nous nous empressons alors de nous renseigner et très vite, le puzzle finit par s’assembler. En fait, ces articles et produits sont utilisés dans des rituels ancestraux que les habitants ont hérités de leurs ancêtres, les indiens Aymaras. Pour le commun des mortels, il s’agit tout simplement de sorcellerie, mais pour les locaux, il s’agit, avant tout, de remplir les exigences de leurs croyances et/ou superstitions.

Il faut dire que les Boliviens sont très superstitieux comme le prouve d’ailleurs leurs nombreuses divinités. A chaque divinité est rattachée des rituels précis ce qui explique la grande variété de produits vendus sur ce marché.

Si le carnaval d’Oruro avec ses masques folkloriques permet de découvrir qui sont les principales divinités vénérées en Bolivie, le marché des sorcières permet de plonger dans les rites dédiés à chacune d’elles.

Malgré le côté un peu macabre de certains produits, c’est un univers fascinant qui permet vraiment de se rapprocher de la culture bolivienne et des traditions ancestrales des habitants.

Des produits de rituels magiques

Découvrez un monde magique au marché des sorcières

La plupart des produits du marché sont destinés aux rituels magiques ou en offrande à la déesse de la terre, Pachamama, qui est réputée pour porter chance à ceux qui la vénèrent. Ainsi, différentes sortes de plantes et de poudres sont présentes, mais aussi des marchandises encore plus étranges comme des fœtus de lama séchés.

Ces derniers sont très recherchés par les indiens Aymaras qui s’en servent pour avoir la protection ou la bénédiction de la déesse. Durant la construction d’une maison, par exemple, il est de coutume d’enterrer, sous la première pierre un fœtus de lama pour que la chance accompagne le  foyer.

Ce rituel se fait dans toutes les étapes et grandes occasions de la vie, comme un mariage ou même l’achat d’une voiture.

Il faut savoir que dans la culture aymarane, la plus grande communauté de Bolivie, l’adoration des dieux, dont Pachamama, est encore très marquée. Les croyances nécessitent ainsi la pratique de différents rites, avec des outils et du matériel spécifique que les habitants trouvent au marché des sorcières.

Des remèdes traditionnels

Des herbes et plantes médicinales éprouvées par les anciens de la communauté sont également disponibles au marché sans oublier les amulettes et d’autres articles porte-bonheur tels que les grenouilles, les crapauds, les tortues séchées, les becs de toucan, …

Découvrez le marché des sorcières à La Paz, en Bolivie

Un autre intérêt dans ce marché des sorcières : les « Yatiris ». Il s’agit, dans la culture bolivienne, de prêtres de la religion aymarane, mais dans l’esprit général, de sorciers-guérisseurs qui font aussi office de marchands ambulants.

Ces derniers, en plus d’écouler les produits de leur récolte ou leurs produits artisanaux, proposent aux visiteurs de leur lire l’avenir. Certains s’y prêtent volontiers, mais ce sont surtout les locaux qui les consultent. Ces hommes âgés aux grands chapeaux ronds ont le sac rempli de feuilles de coca lesquelles constituent leurs principaux outils de prédiction.

En plus de vous lire l’avenir, ils vous conseillent sur le choix des amulettes qu’il vous faut, car dans ce domaine, il en existe tout un rayon sur ce marché et chacune d’elle a sa propre signification. Alors que certaines de ces amulettes sont en bois, d’autres sont en stéatite, une roche tendre qui se compose de talc. Dans tous les cas, retenir chacune de leur signification est difficile quand on n’est pas habitué, mais les vendeurs ou les yatiris se feront un plaisir de vous renseigner.

Le marché des sorcières à La Paz, en Bolivie

Les autres marchés de La Paz

A part le Mercado de las Brujas, La Paz abrite d’autres marchés que l’on se plaît à découvrir. Globalement, chaque rue de la ville a un côté commerçant ce qui fait de la ville un vaste centre commercial où l’on trouve un peu de tout. Toutefois, au-delà de ces boutiques multicolores, on y trouve d’autres marchés dont celui del Alto.

Ce dernier se tient tous les jeudis et tous les dimanches sur les hauteurs de La Paz puisque le lieu où se déroule le marché se situe à environ 4 000 mètres d’altitude. Pour y aller, il faut gravir un haut escalier aux marches très raides que l’on réserve aux plus téméraires ou bien prendre le red. Il s’agit d’un téléphérique qui mène tout droit à El Alto et dont le tarif est plutôt abordable. On opte pour cette seconde option et à peine quelques minutes plus tard, on arrive au marché.

En savoir plus sur les moyens de transports en Bolivie

Là, comme partout ailleurs en Bolivie, les couleurs chatoyantes attirent le regard à la seule différence, qu’ici, on voit tout en grand étant donné que c’est le plus grand marché de la capitale. Côté produits vendus, on y trouve de tout. Pièces automobiles, articles de brocante, denrées alimentaires, articles vestimentaires, objets pour la maison, … c’est le lieu idéal pour faire ses provisions, mais il faut y aller assez tôt, car il faut plusieurs heures pour découvrir tout le marché.

Les marchés à La Paz, en Bolivie

L’endroit, très peu fréquenté des touristes à cause de la présence de pickpockets (mais, on en trouve partout dans le monde), reste un incontournable surtout qu’à part le marché, la vue sur la ville en contrebas vaut aussi le détour.

Découvrez la Bolivie de A à Z

Tags:

Category: Voyage en Bolivie, Bolivie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *