Parc national Sajama : Découvrir le Parc de Sajama en Bolivie

Voyage en Bolivie | Bolivie | | | | |

Rating: 4.5/5. From 2 votes.
Please wait...
(Last Updated On: 10/08/2018)

Pour les voyageurs à la recherche de paysages atypiques et qui apprécient les randonnées et le trekking, un séjour en Bolivie, dans le petit village de Sajama est l’idéal. Le parc de Sajama est encore peu connu des touristes, cependant vous serez loin de vous ennuyer dans cette partie de la Bolivie, car il y a de multiples activités que l’on peut y faire. Focus sur ce site, considéré comme l’un des trésors de la Bolivie

Parc Sajama, de quoi s’agit-il ?

Le Parc National Sajama se trouve à proximité de la frontière du pays avec le Chili, dans la cordillère des Andes. Il s’étend sur une superficie de plus de 100 000 hectares sur l’Altiplano bolivien. Il a été décrété Parc dès le mois d’août 1939 ce qui en fait le plus vieux parc du pays ainsi que le premier qu’il ait abrité.

Son appellation, Sajama, est issue du volcan baptisé Nevado Sajama qui se situe en son sein et qui représente le plus haut sommet de la Bolivie avec ses 6 540 m d’altitude. Il figure aussi parmi l’un des plus hauts sommets au monde. La plus basse altitude du site se situe, quant à elle, à 4 200 m d’altitude ce qui signifie que le parc Sajama se situe en hauteur.

Découvrez le Parc National Sajama en Bolivie

En 2003, le parc a été proposé au patrimoine mondial de l’Unesco pour figurer sur sa liste indicative pour prétendre au titre de patrimoine culturel et naturel.

Malgré l’allure désertique du parc, la région est habitée par des indiens de culture aymara. Certains d’entre eux vivent dans les villages entourant le parc tandis que d’autres vivent au sein même du parc. Leur économie repose essentiellement sur le tourisme, mais certaines familles se sont spécialisées dans l’élevage d’alpaga ou de lama.

La faune et la flore du Parc Sajama

Le parc abrite de nombreuses espèces animales dont une grande majorité est typique de la puna qui n’est autre qu’une des écorégions de la cordillère des Andes. On y trouve :

  • 71 espèces d’oiseaux comme la parina grande, le suri, le picidae, …
  • 27 espèces de mammifères comme le quirquincho des Andes, la vigogne, le huron, le renard andin, le titi, le taruca, la mouffette, …
  • 2 espèces de poissons à savoir le suche et le burruchyalla
  • Quelques espèces d’amphibiens et de reptiles

A la découverte du Parc National Sajama en Bolivie

Il faut savoir qu’au-delà de ses vastes étendues de terres, le site abrite la plus haute forêt de Queñuas au monde. C’est d’ailleurs pour la protection de cette dernière que le parc a été créé. Au sein de cette forêt, on recense jusqu’à plus de 150 espèces de fleurs différentes sans compter les majestueux arbres du site.

Lire aussi : Guide Bolivie, que voir en Bolivie ?

Parc Sajama, que voir et que faire dans ce parc ?

Le Parc Sajama est propice aux longues randonnées et à l’alpinisme. L’endroit abrite également des eaux thermales dans lesquelles vous pourrez vous détendre. Ces sources d’eau chaude vous redonneront du tonus pour profiter à fond de vos vacances en Bolivie.

Parmi les sites à ne pas manquer au sein de ce parc, on peut citer :

  • Le village de Sajama :

C’est de là que partent la plupart des expéditions dans le parc. Ce village, à l’allure calme et paisible abrite des habitants très accueillants qui prendront plaisir à vous faire découvrir leurs traditions, leurs coutumes ; leur gastronomie et leurs œuvres artisanales surtout à base de laine de lama et de vigogne. D’origine préhispanique, le village n’a qu’un seul monument à savoir l’église de Nuestra Señora de Navidad.

Partez à la découverte du Parc Sajama en Bolivie

En matière de gastronomie, le plat typique est le Chairo. C’est une soupe que l’on retrouve dans tous les villages de l’Altiplano. Vous y dégusterez également le Sajta de pollo, un autre met à base de poulet.

De nombreux visiteurs y font une halte avant de partir à l’assaut du parc ce qui vous promet de belles rencontres, que ce soit auprès des locaux ou des autres touristes.

Il faut savoir que l’entrée au parc est payante, le guichet se situant dans le village.

  • Les volcans du parc :

Le site abrite trois volcans dont le Nevado Sajama. Pour accéder au sommet de ce dernier, il faut partir depuis un mirador trônant à 4 540 m d’altitude. Avant de commencer l’ascension, on prend le temps d’admirer la superbe vue qu’on y a avec, en contrebas, des terres ocre et des lagunes dont la plus méconnaissable est celle de Huayna Khota.

A part le Nevado Sajama, le site abrite également les nevados jumeaux à savoir le Parinacota et le Pomerape. Le sommet du premier trône à 6 340 m d’altitude tandis que le second est haut de 6 240 m d’altitude. L’ascension de ces deux volcans est également possibles et des sentiers de randonnées ont même été établis sur leurs flancs pour faciliter la progression.

  • Le village de Tomarapi :

Il s’agit d’un petit village situé au nord du parc. Malgré sa petite taille, il abrite un lodge à la tête duquel se trouvent quelques villageois. S’il vous arrive de vous attarder dans le parc, vous pourrez alors y passer la nuit. A part ce lodge, le hameau de Tomarapi abrite également une église datant de l’époque coloniale et qui a su garder ce style unique à l’Altiplano.

parc sajama

En savoir plus sur l’hébergement en Bolivie

  • Les eaux thermales de Kasilla :

Ces sources se situent à quelques kilomètres seulement du village. Elles se déclinent sous forme de piscine naturelle entourée d’un beau jardin. En réalité, ce site se situe sur la propriété d’un particulier qui ouvre volontiers l’accès de ces trésors aux visiteurs. Tout en vous baignant dans une eau chaude, vous pourrez alors admirer la superbe vue qui donne sur le Sajama. Rien de mieux pour se relaxer après une longue ascension des sommets du site ou après avoir marché sur plusieurs kilomètres dans le parc.

Le Parc National Sajama en Bolivie

  • Les geysers de Juchusuma :

On compte plus d’une dizaine de petits geysers au sein du parc. Ces derniers se situent à quelques kilomètres seulement du village Sajama. Après une longue randonnée, s’y rafraîchir est aussi une activité à ne pas oublier. Vous pourrez même y attendre le coucher du soleil pour admirer la beauté du site.

Parc Sajama, que voir dans les alentours ?

Après une visite du Parc Sajama, pensez aussi à découvrir ses environs qui recèlent d’autres trésors. C’est notamment le cas :

  • des chullpas : il s’agit de tombeaux conçus en brique de terre crue décorés par des motifs pré-colombiens. Leur présence dans la région témoigne de la culture des aymaras
  • Yaraque ou Kelkata-Yaraque : il s’agit d’un site regroupant des peintures rupestres datant de l’époque préhispanique et coloniale. La majorité des œuvres représentent des animaux, notamment des félins. Yaraque n’est pas le seul en ce genre dans la région, car vous y découvrirez aussi le site d’art rupestre de Korini ou encore celui de Putulma

Découvrez la Bolivie de A à Z

Tags: , , , ,

Category: Voyage en Bolivie, Bolivie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *