Destination Guatemala : ce qu’il faut savoir

Publié le: 20-11-2015

Voyage Guatemala | |

Rating: 5.0/5. From 2 votes.
Please wait...
(Mis à jour le: 30/11/2018)

Le Guatemala se trouve en Amérique centrale, à la frontière du Mexique, près du Honduras et du Salvador. Regorgeant de richesses naturelles, c’est une destination touristique privilégiée, permettant de découvrir des paysages et des cultures hors du commun.

Que voir au Guatemala ?

Le Guatemala, considéré comme le cœur maya de l’Amérique centrale, abrite un grand nombre de sites à ne pas manquer. Parmi les incontournables, je vous recommande les suivants :

  • Le Tikal :

Le temple de Tikal

Situé au cœur de la jungle tropicale, le Tikal est l’un des plus légendaires sites archéologiques de l’Amérique centrale. Témoignage de la civilisation maya, cet endroit est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. D’imposants édifices se dressent au milieu de la forêt, reflétant aujourd’hui encore, le rôle que jadis la cité avait rempli.

Il s’agit aussi de l’un des plus importants sites touristiques du Guatemala. Pour le découvrir en long et en large, je vous conseille fortement de grimper jusqu’au sommet de l’une des pyramides du site pour avoir une vue à couper le souffle sur la jungle verdoyante. Là, on peut vraiment parler de jungle tant le vert règne partout et abrite, méfiez-vous, de vrais jaguars et de vrais pumas. Heureusement, ces derniers ne se montrent que très rarement en plein jour, mais on reste prudent quand même. A part ces félins, Tikal est aussi le territoire de toucans, de coatis et des serpents corail.

En gros, il ne se contente pas de nous dévoiler de superbes vestiges archéologiques, mais également une faune et une flore exceptionnelle. Pour avoir le temps de tout découvrir, partez tôt et prenez votre temps.

  • Le lac Atitlan :

Découvrez le lac Atitlan au Guatemala

Ce site est idéal pour admirer les couchers du soleil, mais pas que. Il faut vraiment séjourner dans l’un des petits villages situés sur ses rives pour pouvoir assister au lever du soleil et admirer les trois hauts volcans l’entourant se refléter dans les eaux bleues du lac.

Pour découvrir ses richesses, vous pouvez vous lancer dans une randonnée pédestre afin de découvrir chaque village et y faire une halte d’une nuit. Pour ma part, j’ai opté pour la voie navigable. En effet, il est possible de louer les services des locaux pour embarquer à bord d’une lancha et ainsi longer les rives du lac en faisant une petite escale au niveau de chaque village.

La plupart des touristes préfèrent passer la nuit à Panajachel, car il abrite plus d’hôtels, mais si vous aimez le calme et les endroits isolés comme moi, votre choix s’orientera sûrement vers San Juan, Santa Catarina Palopo, San Pedro, San Antonio Palopo ou encore San Marcos. Le choix est très large donc il ne tient qu’à vous de trouver votre bonheur.

  • San Francisco El Alto :

Le marché de San Francisco el Alto au Guatemala

C’est un petit village dont l’aspect n’a rien d’authentique par rapport aux autres. Pourquoi je vous y oriente dans ce cas ? Tout simplement pour son marché hebdomadaire. Ce dernier se tient tous les vendredis et transforme quasiment chaque recoin du village, endormi le reste de la semaine, en un immense marché très animé. L’ambiance est vraiment digne d’une fête tant les couleurs, aussi bien des étals que des tenues des locaux égaient le regard.

Le marché de San Francisco El Alto est, je le pense, l’un des plus beaux marchés de tout le Guatemala. Quand vient le vendredi, tous les commerçants de la région de Totonicapan s’y rendent pour écouler leurs produits. Le marché s’ouvre très tôt puisqu’à 4 h du matin, il y a déjà foule dans la rue.

Que peut-on y acheter ? Un peu de tout : des vêtements, des denrées alimentaires, des appareils électroménagers, des poteries et une grande variété d’animaux : lapins, cochons, canard, vaches, chèvres, chiens,…

  • Antigua :

Cap sur la ville d'Antigua au Guatemala

Les Sud-américaines m’ont longtemps décrite cette ville comme étant la plus belle de tout le sous-continent. Arrivé au Guatemala, je me suis dépêché d’y aller pour en avoir le cœur net et je confirme : c’est vraiment l’une des plus belles villes d’Amérique du Sud. La meilleure période pour la découvrir : durant les festivités de Pâques. En dehors de cet évènement, elle est plus calme, mais reste toute aussi belle.

C’est d’ailleurs grâce à sa beauté qu’elle a été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. La ville trône à 1 500 m d’altitude. Elle abrite, comme la majorité des villages sud-américains, de petites ruelles pavées entourées de maisons aux façades colorées. Et comme toute cité où les Espagnols sont passés, Antigua possède également sa Plaza Mayor entourée d’édifices datant de l’époque coloniale. Là encore, leur couleur apporte tout son charme à l’endroit.

  • Semuc Champey :

Découvrez le site de Semuc Champey au Guatemala

Une fois que vous arriverez au Guatemala, on vous louera la beauté de ce site. Il s’agit, sans nul doute, de l’un des lieux incontournables du pays. Je m’y plie volontiers à une visite et a presque rebroussé chemin en découvrant que le circuit routier qui y mène est des plus mal en point.

En effet, malgré la renommée du site, il est très mal desservi et la preuve : pour parcourir les 70 km pour se rendre au village de Lanquin, point de départ de l’excursion du lendemain, il nous a fallu trois heures de route. Heureusement, les superbes paysages ont quelque peu égayé le voyage.

Au départ de Lanquin, il faut parcourir 7 km pour atteindre Semuc Chiampey, le paradis. Ce site se traduit par de magnifiques piscines naturelles aux eaux turquoise et limpides. Le plan d’eau est entourée d’un environnement verdoyant où vivent pas mal d’espèces animales. Après le trajet qu’on a parcouru, je me dis finalement que cela en valait la peine tant l’endroit est beau et l’eau agréable. Je me revois encore en train de plonger dedans …

Comment se déplacer au Guatemala ?

Destination Guatemala : ce qu’il faut savoir

Si vous arrivez en avion, vous atterrirez à  l’aéroport Santa Elena, au nord du pays. De là, vous aurez un accès facile au site de Tikal, qui se trouve à environ 60 km. Vous pourrez y prendre des vols nationaux.

Quand partir au Guatemala ?

La période idéale pour partir au Guatemala se situe entre novembre et avril.

De juin à octobre, c’est la saison des pluies. Cependant, même en saison sèche, il y a toujours des risques de précipitations, notamment dans certaines régions.

Au large du Pacifique, la chaleur est souvent intense, les températures pouvant grimper jusqu’à 38°C.

Dans les régions montagneuses, le climat est plutôt froid la nuit, mais les journées restent agréables en période sèche.

Conseils et astuces

Comment passer un bon séjour au Guatemala ?

Le pays est touché par l’insécurité, ce qui nécessite quelques précautions lors de votre séjour. Evitez ainsi de vous promener seul, surtout le soir et en particulier si vous êtes une femme. Evitez d’emprunter les ruelles isolées. Si vous faites appel à une agence de voyage pour l’organisation de votre séjour, privilégiez uniquement les prestataires connus.

Pour vous déplacer, n’utilisez que les taxis officiels, à préférer d’ailleurs aux transports en commun. Pour l’hébergement, faites attention aux offres de prix alléchantes proposées par certains hôtels et auberges, car il s’agit le plus souvent d’arnaques. Avant de sortir dans la rue, veillez à enlever vos bijoux et n’emportez pas de billets en espèces. Prenez l’habitude de demander la permission si vous souhaitez prendre quelqu’un en photo.

Par précaution, dès que vous vous rendez sur un site touristique, il vaut mieux redoubler de vigilance et bien surveiller vos affaires.

Pour votre entrée sur le territoire du Guatemala, il vous faut un passeport en cours de validité (d’au moins trois mois après votre retour). Au moment d’acheter votre billet et lors de votre arrivée à l’aéroport, il vous sera demandé de vous acquitter de quelques taxes. Si vous comptez séjourner moins de trois mois, la demande de visa ne sera pas nécessaire. Ce n’est qu’au-delà de cette durée que vous serez amené à demander une autorisation de résidence auprès des autorités locales.

Tout savoir sur le voyage au Guatemala

Tags: ,

Category: Voyage Guatemala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *