Fabian Cancellara : une médaille d’or et un bel adieu au podium des jeux olympiques

Publié le: 11-08-2016

Jeux olympiques 2016

(Mis à jour le: 11/08/2016)
Evaluer cet article

Comme ce cycliste suisse l’avait annoncé un peu en début de la compétition, cette édition 2016 des Jeux Olympiques à Rio sera la dernière pour lui. Sans doute afin de clore de manière inoubliable ce chapitre de sa vie, il parvient à réussir l’exploit dans l’épreuve du contre-montre de sa discipline. Effectivement, il repart la gloire entre les mains avec une médaille d’or en poche.

Une très belle fin de carrière

Connu sous le pseudonyme « Spartacus », cet homme de 35 ans pratique le métier d’horloger depuis plusieurs années. À l’image de son gagne-pain, il parvient à dominer le chrono lors de la finale du contre-montre, tout au long du trajet de Pontal. Il passe devant les favoris de sa discipline dont le Néerlandais Tom Dumoulin ainsi que le Britannique Chris Froome qui finissent respectivement avec les médailles d’argent et de bronze.

Avec cette médaille d’or autour du cou, il réussit à rassembler le petit tableau de quatre titres internationaux dans l’épreuve du chrono.

Cette victoire sent l’odeur de la revanche pour Cancellara. En effet, après une 7e place lors de la compétition de Londres en 2012, le Suisse a sûrement multiplié les entraînements afin de remporter l’or. Or, le concerné affirme ne s’être pas consacré à cette épreuve pendant le Tour de France. C’aurait donc été un coup de chance. Pas sûr.

fabian-cancellara

Un parcours intéressant

Il faut dire que le Suisse s’est bâti une très belle carrière dans le cyclisme. Il se fait remarquer dans plusieurs concours, notamment dans le Tour des Flandres et dans Paris-Roubaix dans lesquels il termine premier à trois reprises. Il réalise aussi une belle performance dans le Tour de France. En tout, il répond présent à huit étapes et dispose de 29 maillots jaunes. Cette performance lui permet d’être le coureur le plus assidu dans sa discipline.

Cette fois-ci, il a pu démontrer qu’il maîtrisait parfaitement la course sur la piste de Grumari. Il prend un peu de retard pendant le début de l’épreuve, mais parvient à reprendre la main dans la seconde moitié du circuit. Le long du trajet, il réussit à devancer Rohan Dennis qui se trouvait pourtant à 24 secondes devant lui. Le coureur australien a fait les frais d’un guidon cassé, l’obligeant à reculer dans le classement pour arriver au final à la 5e position.

Les adversaires de Cancellara se sont concertés pour dire que le Suisse disposait des meilleures conditions pour gagner. Une légère pluie étant tombée durant la nuit, l’état de la route n’a pas aidé quelques-uns à bien finir la course. Les représentants français, Alexis Vuillermoz et Julian Alaphilippe ont, par exemple, subi quelques problèmes mécaniques, le second ayant eu beaucoup de peine à terminer le parcours jusqu’à la fin. Pour les autres, tels que Tom Dumoulin qui arrive deuxième, non sans mal, il souffre encore des séquelles d’une blessure au poignet, suite à la Tour en Ardèche. Froome, quant à lui applaudit la prestation de Cancellara et le félicite d’avoir clôturé sa carrière avec un très beau symbole de sa performance.

Le milieu du cyclisme aura perdu ainsi une icône dans le domaine du chrono. Cancellara, quant à lui, peut vivre pleinement la gloire de sa carrière tout en continuant sans doute le vélo, mais hors des pistes de compétition.

Category: Jeux olympiques 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *