Guide Mexique, quels vaccins et mesures de santé : adopter pour un séjour au Mexique ?

Voyage au Mexique | Mexique

Rating: 4.5/5. From 2 votes.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 07/07/2018)

Il n’y a aucun risque de santé particulier au Mexique. Toutefois, la vigilance et la prudence sont toujours conseillées surtout si vous vous rendez dans des zones reculées du pays. Avant d’y aller, il convient de se renseigner auprès d’un médecin des éventuels vaccins à faire et précautions sanitaires à adopter, selon la période du séjour et de la destination.

Les vaccins à faire

Aucun vaccin n’est obligatoire pour séjourner au Mexique et ce, quel que soit votre pays provenance. Néanmoins, d’un point de vue médical et pour précautions, certains vaccins restent nécessaires. Parmi eux, on distingue les vaccins universels et les vaccins circonstanciels.

Les vaccins universels sont les vaccins de base que l’on réalise sur tout le monde et ce, qu’il s’agisse de voyageur ou non. On les retrouve sur le Carnet de santé donc avant de partir au Mexique, assurez-vous d’être à jour. Quels sont-ils ?

  • La BCG : c’est la vaccination contre la tuberculose
  • Le ROR : c’est la vaccination contre la Rougeole, les Oreillons et la Rubéole
  • Le DTP : c’est la vaccination contre la Diphtérie, le Tétanos et la Poliomyélite
  • Le vaccin contre la coqueluche

Dans le cas où vous ignorez si vous êtes à jour ou si vous les avez déjà reçus, mieux vaut consulter votre médecin.

Guide Mexique, quels vaccins et mesures de santé : adopter pour un séjour au Mexique ?

Les vaccins circonstanciels sont, quant à eux, ceux recommandés pour un séjour au Mexique. Ils ne sont pas obligatoires, mais sont conseillés. Votre médecin pourra vous les prescrire, mais pour cela, il faudra lui fournir quelques informations telles que votre âge, votre état de santé, la durée de votre séjour et les modalités qui s’y réfèrent, le type d’activités que vous souhaitez y entreprendre et les conditions d’hygiène des lieux que vous allez y visiter. Il faudra également l’informer sur les différentes étapes de votre voyage c’est-à-dire les régions et les villes où vous allez séjourner. Les vaccins circonstanciels les plus courants sont :

  • L’Hépatite A
  • L’Hépatite B
  • La Rage
  • La Typhoïde
  • La Grippe

Pour que les vaccins fassent effet à temps, il faudrait les faire au plus tard, deux mois avant votre arrivée au Mexique. Cela leur laissera le temps d’incuber et vous aurez aussi une vaccination complète dans le cas où un rappel est nécessaire.

Les risques de santé courants

Au Mexique, les maladies courantes contre lesquelles il faut se protéger sont :

  • La Paludisme :

Certaines zones du territoire mexicain sont impaludées notamment celles situées à plus de 1 000 mètres d’altitude. Cela concerne les villes de Veracruz, de Tabasco, de Guerrero, d’Oaxaca, de Sinaloa, de Nayarit, de Michoaca et de Colima. Il en va de même dans quelques villes du Yucatan à savoir Quintana Roo, Yucatan et Campeche. Se faire vacciner peut donc s’avérer nécessaire si vous comptez vous attarder dans l’une de ces villes. Et bien sûr, une fois sur place, n’oubliez pas d’adopter les mesures de prévention courantes comme l’utilisation d’une moustiquaire ou de produit d’imprégnation pour éloigner les moustiques.

  • L’Hépatite A :

L’hépatite A se transmet par le biais d’aliments ou d’eau contaminés. Cette vaccination est fortement recommandée surtout si vous comptez séjourner plus d’une ou deux semaines au Mexique, car tôt ou tard, vous pourrez être amené à entrer en contact avec cette maladie. Bien sûr, si votre budget vous le permet, vous pourrez choisir de vous alimenter uniquement dans les grands restaurants, mais puisque toutes les villes mexicaines n’abritent pas de tables raffinées et que les restaurants sont même inexistants dans certaines régions reculées, mieux vaut prendre toutes les précautions nécessaires.

  • La Rage :

En général, ce sont les chiens qui sont mis en cause, mais tous les mammifères peuvent le transmettre et pas seulement par morsure. En effet, cela peut aussi se transmettre à cause de griffures ou de léchage donc soyez prudent. Chez les enfants, le vaccin antirabique peut être réalisé dès qu’ils peuvent marcher.

En savoir plus sur le passeport européen pour les chiens

  • La Diarrhée :

La diarrhée provient le plus souvent d’aliments passés ou mal nettoyés. Toutefois, il arrive de l’attraper juste suite à un changement alimentaire. Il faut donc faire attention et si possible, ne pas boire l’eau du robinet.

Dans le cas où vous voyagez avec un nourrisson et que vous êtes à court de lait, vérifiez bien d’où il vient et la qualité.

Et puisqu’on parle de diarrhée, il faut également faire attention au choléra qui n’a pas été totalement éradiqué. Il est toutefois facile de l’éviter en adoptant une bonne hygiène : utiliser des produits de purification pour l’eau, se laver régulièrement les mains surtout avant de manger, peler les légumes et fruits ou à défaut, les cuire ou les désinfecter, bien cuire et bien frire les poissons et les fruits de mer, …

  • Les Infections respiratoires :

La différence de température et d’altitude favorisent les maladies respiratoires. En saison sèche, la sècheresse de l’air peut par exemple favoriser la bronchite ou la pharyngite.

Toute personne porteuse d’une insuffisance respiratoire doit consulter son médecin avant d’aller au Mexique, quelle que soit la région de destination et la saison. Il faut savoir que si vous souffrez déjà d’une maladie respiratoire, monter en altitude peut empirer votre état de santé puisque l’air y est souvent pollué.

Les personnes ayant des maladies respiratoires et cardiaques, souffrant d’allergie et/ou asthmatiques pourront voir un changement de leur état de santé sitôt arrivées au Mexique. Dans ce cas-là, mieux vaut s’adresser immédiatement à un médecin et écourter son séjour.

  • Les piqûres d’insectes :

Si vous vous aventurez dans la nature, prévoyez des chaussures de marche bien fermées, des vêtements qui couvrent bien les jambes et les bras pour éviter les piqûres d’insectes. Avant de mettre vos chaussures, assurez-vous également qu’aucun insecte n’y a élu domicile.

Les piqûres les plus à craindre sont ceux des phlébotomes qui peuvent vous transmettre la leishmaniose viscérale ou cutanée. On appelle aussi cela la maladie de Chagas. Ces insectes vivent surtout dans les végétations luxuriantes donc soyez prudent.

Quelques conseils

Guide Mexique, quels vaccins et mesures de santé adopter pour un séjour au Mexique ?

Même si les risques de contracter une maladie mortelle sont faibles au Mexique, il est toujours recommandé de rester prudents et d’adopter des gestes simples, mais qui peuvent vous épargner des soucis de santé. Il est ainsi conseillé de :

  • Ne pas marcher pieds nus pour éviter les infections parasitaires cutanées ou digestives
  • Emporter une trousse de premier secours dans vos bagages : désinfectant, sparadrap, coton, antibiotiques, …
  • Faire attention à ce que l’on consomme ou boit : ne buvez que de l’eau en bouteille cachetée ou de l’eau bouillie
  • Prendre des précautions en cas de relations intimes
  • Eviter les plages isolées et non surveillées, car la mer peut être dangereuse à certaines périodes surtout en septembre et octobre durant lesquels des cyclones peuvent frapper les côtes mexicaines
  • Vous protéger des agressions : ne traînez jamais seul, de jour comme de nuit, dans un endroit isolé, ne vous aventurez jamais seul dans les sites archéologiques ou autres sites isolés, portez des vêtements décents, n’étalez pas votre argent ou vos objets de valeur, mettez vos documents administratifs en lieu sûr, ne laissez jamais traîner vos affaires loin de vous et sans surveillance, réalisez les visites en groupe, ne faites pas de camping dans un environnement sauvage, ne prenez que des taxis agréés, …

Enfin, dans le cas où malgré toutes les précautions prises, vous tombez malade, le mieux c’est de consulter rapidement un médecin sur place. Les consultations médicales sont abordables et il est facile d’y trouver des cabinets et des pharmacies. Dans le cas où votre séjour promet d’être riche en aventures à risques et en sensations fortes, prévoyez une bonne assurance assistance internationale avant de partir. Cela vous permettra de bénéficier des meilleurs soins et d’être évacué rapidement en cas de besoin.

Découvrez le Mexique de A à Z

Category: Voyage au Mexique, Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *