Santiago de León de Caracas : Capitale du Venezuela

Publié le: 10-09-2013

Voyage au Venezuela | Venezuela | |

(Mis à jour le: 09/10/2018)

Santiago de León de Caracas est la capitale du Venezuela et elle est située au nord du pays, à proximité de la mer des Caraïbes. Elle se trouve dans une vallée où des montagnes sont dressées ayant près de 2 130 mètres pour hauteur. Cette grande ville a une superficie de 433 km² et elle compte trois millions d’habitants.

Santiago de León de Caracas

Santiago de León de Caracas

Cette vaste ville étant située au creux d’une vallée, représente le centre politico-économique, financier, commercial et culturel du pays. Elle est aussi considérée comme un centre artistique de grande valeur grâce à ses nombreux musées, ses grands théâtres ainsi que les fascinantes galeries d’art.

L’histoire de cette grande ville débute par son fondement en 1567 par l’explorateur espagnol Diego Losada. Des grandes personnalités ont vu le jour sur ses terres comme le général Francisco de Miranda en 1750 et  le révolutionnaire Simón Bolivar el 1783.

Simón Bolivar

Simón Bolivar

Quelques années plus tard, Caracas a subi un violent tremblement de terre qui a détruit la ville. C’était le 12 mars 1812.

Dès la première partie du XXème siècle, la capitale vénézuélienne devint le cœur de l’Amérique latine en économie vue son essor dû au pétrole. Elle est également représentée un trait d’union entre l’Europe et l’Amérique du sud. Cette capitale était si importante que le Concorde atterrissait régulièrement chaque semaine dans son aéroport vu son importance géographique et économique.

La révolte vénézuélienne contre l’exécution des mesures du FMI par Carlos Andrés Pérez qui a eu lieu en 27 février 1989 a fait tomber près de 3000 morts en quatre jours seulement dans a capitale Caracas.

Quelques années plus tard, la grande ville a subi un accident très désastreux : l’une des deux tours Parque Central a pris feu du 34ème au 44ème étage. Ce sinistre jour était le 17 octobre 2004.

Le nom officiel de Caracas a dû être modifié le 24 octobre 2007 et il était suivi par « berceau du Bolivar et reine du Guaraira Repano ».

Caracas

Caracas

Bien qu’elle soit la capitale du Venezuela, Caracas est considérée comme l’une des villes les moins sûres d’Amérique latine vu que l’on a noté 105 homicides pour 100 000 habitants dans l’année 2006 et 140 en 2009. Le nombre est toujours en ascension et il a atteint les 122 homicides en 2012 ce qui va lui valoir la première place des capitales les plus dangereuses.

Côté climat, Caracas est dotée d’un climat tropical humide de mousson. Il est aussi peu tempéré par l’altitude. Selon des statistiques météorologiques, les précipitations annuelles ont un intervalle de variation allant de 900 millimètres jusqu’à 1300 millimètres contrairement aux températures ambiantes qui ne sont pas caractérisées par des variations saisonnières. En effet, le mois le plus froid étant le mois de janvier, la température moyenne atteint les 20.2°C et le plus chaud étant le mois de mais, la température moyenne est de 23.2°C.

Il y a tout de même quelque chose de très remarquable qui consiste à la coïncidence de la saison des pluies s’étendant de mai à octobre avec la remontée en latitude de la zone de convergence intertropicale.

Quant à l’administration, la grande ville dispose de son propre gouvernement. En effet, son pouvoir exécutif est composé de deux catégories : un chef du gouvernement désigné par le Président de la République et un « maire de Caracas » qui est élu par les habitants locaux. De plus, chaque municipalité appartenant à Caracas dispose de son propre maire élu.

Les municipalités qui composent la capitale sont :

  • Libertador qui est la plus grande municipalité située à l’ouest de la ville. Elle a également la plus d’importance et où habite le plus de citoyens. On retrouve sur son territoire les cinq pouvoirs qui constituent le Venezuela en addition de plusieurs entreprises qui comptent parmi les plus importantes du pays, citons à titre d’exemple les Empresas Polar et la Banco de Venezuela. On trouve aussi les sièges des plus grandes chaînes télévisées comme RCTV et Globovisión.. Cette municipalité abrite le centre historique de la capitale Caracas, le palais de Miraflores ainsi que la plupart des musées de la ville.
  • Chacao constitue l’une des plus riches municipalités vénézuéliennes. Elle est située à l’est de la capitale. Ses habitants locaux appartiennent à la classe moyenne. De plus, on trouve les meilleurs quartiers, des hôtels de luxes, les divers contres commerciaux, les ambassades ainsi que les entreprises internationales. C’est là que se trouvent les célèbres quartiers d’Altamira, El Rosal ainsi que La Castellana.
  • Baruta est également une municipalité riche. Elle se trouve au sud-est de la capitale. Elle est essentiellement à vocation résidentielle et abrite de charmants quartiers tels que Las Mercedes qui sont réputés pour leurs restaurants, centres commerciaux ainsi que leur vie nocturne. On trouve aussi le siège latino-américain de la multinationale américaine Procter & Gamble.
  • Sucre est la seconde municipalité la plus habitée de la capitale Caracas. Elle est également la deuxième en superficie. On y trouve le plus grand parc de Caracas ainsi que  le Parque del Este. Elle est essentiellement à une vocation résidentielle mais elle possède aussi un petit secteur industriel. Dans cette municipalité, la résidence officielle du Président de la République et sa famille ainsi qu’une maison appelée La Casona sont construites.
  • Finalement, El Hatillo est une municipalité qui est peu peuplée et est située u sud-est. Elle est résidentielle et la majorité de ses habitants travaillent dans les autres municipalités de Caracas.
  • leon de caracas

    leon de caracas

Quant aux monuments et édifices publics, la capitale Caracas abrite de nombreux sites très connus. On y trouve le « Capitolio Nacional » et  la « Casa Natal de Bolivar ».

Caracas abrite de nombreux musées très riches les uns que les autres. Parmi lesquels on cite la « Galeria de Arte Nacional » et  le « Museo de Bellas Artes ».

La grande ville Caracas contient de plus, de nombreux parcs pour la distraction et la détente tels que « Parque del Este » et « El Calvario ». Les théâtres eux aussi ne manquent pas à Caracas !

Tags: ,

Category: Voyage au Venezuela, Venezuela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *