L’Argentine et l’Angleterre,une coopération scientifique

 

Argentine | Actualité Argentine | |

Depuis l’année 2008, l’Argentine et la Grande-Bretagne essayent d’ouvrir de nouvelles portes de collaboration. Les liens entre les deux pays sont de plus en plus étendus et solides. Le projet Arfitec/Cafatic, un contrat de partenariat signé entre l’Université de Buenos Aires et Télécom Bretagne, vient de renforcer les relations entre les deux pays.

                                                                                                  Télécom Bretagne

L Argentine et l Angleterre,  une coopération scientifique

 

 

Depuis l’année 2011, les départements Réseaux,
Sécurité, Multimédia et Informatique de Télécom Bretagne ont décidé de
travailler en collaboration avec le département Électronique de
l’Université de Buenos Aires. Ce projet de partenariat consiste à
contrôler à distance la mobilité des étudiants et des enseignants. Les
deux partenaires ont décidé d’échanger un certain nombre d’étudient qui
vont s’installer soit en Argentine soit en Angleterre pour poursuivre
leurs études d’ingéniorat.

En pus du projet
Arfitec/Cafatic, l’Argentine programme l’élargissement de son réseau de
partenariat  via la mise en place d’un nouveau projet appelé
Arfitec/Misem. Ce dernier vise à former des ingénieurs de formation bien
approfondie via l’échange des savoirs entre différentes écoles et
universités, telles que  l’École des Mines de Saint-Étienne et Télécom
SudParis, l’Université de Buenos Aires, l’Université nationale de
Rosario  et l’Université nationale du Sud à Bahia Blanca.

L’Argentine
a intérêt à élargir ses partenariats en matière de coopération
scientifique puisque le nombre des chercheurs argentin est en croissance
continue, plus que 43 000 chercheurs.

 

Tags: ,

Category: Argentine, Actualité Argentine

Comments (1)

  1. marwa dit :

    Coopération bénéfique
    Cette coopération ne peut pas être que bénéfique pour l’Argentine surtout avec la formation approfondie des futurs ingénieurs
    D’autres part l’Argentine a certainement l’intérêt à élargir ces relations de partenariat pour l’échange des savoir faire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *