La Boca, Buenos Aires

Voyage en Argentine | Argentine |

La Boca est un quartier emblématique de Buenos Aires, capitale de l’Argentine. Il doit son nom à son emplacement à l’embouchure du Riachuelo. L’histoire raconte qu’il serait le lieu de la fondation de la première colonie argentine. Quoi qu’il en soit, La Boca est le berceau du tango, du Lunfardo et du fameux club Atletico Boca Junior. Une place historique y a été érigée pour mettre en valeur d’identité de la ville.

Emplacement du quartier

La Boca se situe à proximité du centre-ville et plus précisément au sud-est du centre, près du port. Il est niché entre Barracas à l’ouest, San Telmo et Puerto Madero au nord.

Les maisons colorées de La Boca

Dans le quartier de La Boca, ses maisons colorées attirent l’œil des visiteurs. Ces couleurs ont une histoire et même si le concept est vieux de deux siècles, les habitants s’y sont accrochés telle une tradition. Au milieu du 1çème siècle, les ouvriers Italiens se sont installés autour du port et ils ont décoré la façade de leur maison avec des restes de peinture pour bateau. C’est ainsi que la tendance des maisons multicolores est née ainsi que El Caminito, une rue aujourd’hui pittoresque, mais haut en couleurs.

Maisons colorees de La Boca a Buenos Aires

La Boca : un quartier touristique

Aujourd’hui, La Boca est un quartier très apprécié des touristes qui aiment y admirer les façades colorées des maisons et les spectacles de tango. La mutation du quartier a joué un rôle important dans cette affluence des touristes puisqu’autrefois, le quartier était connu pour son insécurité. Aujourd’hui, le quartier entourant Caminito n’est pas encore assez sûr, surtout la nuit, mais le côté du vieux port et le sud de la ville le sont. Ces zones ont même gardé un certain romantisme qui a inspiré de nombreux compositeurs dont Fernando Solanas. Autres attraits touristiques du quartier :

  • La galerie d’art Proa, fondée en 1996 et qui a récemment été rénovée. Cette fondation est actuellement considérée comme le lieu de référence de l’art contemporain en Argentine
  • Le Musée Quinquela Martin en hommage à cet artiste qui avait un talent fou pour raconter son quartier coloré en peintures
  • La Usina del Arte qui occupe une vieille usine électrique. Cet établissement se démarque par sa haute tour de brique. Le bâtiment a été entièrement rénové pour accueillir de nombreuses œuvres d’art

La culture a concouru à faire la renommée de La Boca, qui est un haut-lieu du touriste et ce, même s’il est aujourd’hui encore l’un des quartiers les plus défavorisés de Buenos Aires.

Statues aux fenetres des maisons colorees de La Boca

Le berceau du tango

C’est effectivement à La Boca que le tango vit naître ses premiers pas. Quand les Italiens sont venus occuper les lieux, ils inventèrent avec leurs voisins Africains, Espagnols et Gauchos le tango.

Tango

La Lunfardo

Il s’agit d’un dialecte populaire né de l’occupation massive des Génois au cours du 1çème siècle. Elle est aujourd’hui considérée comme un argot de Buenos Aires et la langue du tango. Certains vocabulaires du Lunfardo sont même entrés dans le dictionnaire de l’Argentine.

L’Atletico Boca Junior

Supportes de Boca Junior

Le football est une religion dans tout le pays et il en est de même à La Boca. Le quartier possède même sa propre équipe, le Club Atletico Boca Junior. Partout à La Boca, le football est pris très au sérieux et si vous appartenez à une équipe adverse, mieux vaut taire l’information, car les habitants du quartier aux mille couleurs peuvent vite assombrir le tableau.

Tags:

Category: Voyage en Argentine, Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *