La civilisation Maya

Culture Mexicaine

La civilisation maya est une ancienne civilisation de l’Amérique moyenne connue essentiellement par ses avancées dans divers domaines tels que l’écriture, l’art, l’architecture, l’astronomie…etc. C’est une des civilisations les plus étudiées parmi ceux qui ont précédé l’arrivée de Christophe Colomb. Elle occupait à cette période les territoires correspondant présentement à une partie du sud du Mexique, au Belize, au Guatemala, au Honduras et au Salvador .
La civilisation Maya

C’est une civilisation très ancienne dont ses origines remontent à la préhistoire. Les premières constructions mayas étaient datées du III millénaire avant J-C. c’est une civilisation tellement ancienne que le monde ne savait presque rien sur elle, deux cents ans avant.
Les livres en écorce qui décrivaient cette civilisation étaient brûlé par les prêtres européens lors de la conquête espagnole au 16ème siècle et seuls quatre ouvrages ont été sauvés. Pour divers raisons environnementales et historiques, la connaissance et la compréhension de cette civilisation reste très fragmentaires malgré les efforts entrepris depuis le 21ème siècle.
La civilisation maya
L’étendu géographique de la civilisation maya  recouvre de vastes terres situées en milieu tropical. La dureté de cet environnement peu hospitalier a handicapé la conservation des ruines
léguées par les anciens Mayas. Le climat chaud et humide a contribué à faire disparaitre les constructions en matériaux organique qui auraient pu certainement nous renseigner sur cette ancienne civilisation.
L’aire culturelle maya se définit comme étant le territoire couvert par les anciennes cités mayas. Sa superficie globale s’estime d’environ 340 000 km² : c’est presque la superficie de l’Allemagne. Cette superficie se divise traditionnellement en trois grandes régions, à savoir, la côte Pacifique, les Hautes-Terres et les Basses-Terres.
La côte pacifique s’étend de l’isthme de Tehuantepec à l’Ouest jusqu’au Salvador à l’Est.
C’est une belle bande d’une soixantaine de kilomètres de large coincée entre l’océan Pacifique et les montagnes de la Sierra Madre occidentale.Les Hautes-Terres s’installent à une altitude supérieure à 800 mètres et regroupent la chaîne des volcans courant parallèlement au littoral Pacifique. Dans cette zone le climat est tempéré, le sol riche en phosphore et le sous-sol recèle des gisements d’obsidienne. On peut noter dans les cités Mayas biens conservées la ville de Palenque
civilisation maya
Les Basses-Terres se caractérisent par une grande diversité écologique. Plus on avance vers le Nord, plus l’eau et la végétation deviennent rares. La civilisation maya se distingue de trois époques :
–    le préclassique (de 2600 av. J.-C. à 250 apr. J.-C)
L’époque préclassique, appelée également formative, subdivise également en préclassique ancien et préclassique récent.  C’est une période floue pour les spécialistes car ils n’arrivent pas à avoir une bonne et vraie information sur cette époque le classique (de 250 à 900)
–    le classique (250 apr. J.-C. à 900 apr. J.-C)
Sur cette période, les chercheurs disposent de bonnes informations grâce au déchiffrement de l’écriture maya et elle est connue par de perpétuelles
rivalités entre les différents cités- Etats.
–    et le postclassique de (900 apr. J.-C.  à 1521 apr. J.-C)
 Durant cette période la civilisation maya a connu une chute brutale. Des hypothèses de crise écologique, démographique et religion ont été avancées pour expliquer cette chute qui a détruit une civilisation en plein âge d’or mais rien n’est prouvé. On n’a trouvé aucune trace qui peut nous conduire à la réalité.
fin de monde maya

La société maya est diversifiée en plusieurs classes. On trouve les nobles, les militaires, les artisans et les commerçants. C’est une structure sociale complexe fondée sur une organisation patrilinéaire, une division du travail selon le sexe. Les agriculteurs représentent la majeure partie de la population. L’élite de la population se répartissait en guerriers prêtres, administrateur et dirigeant. Ce peuple vivait selon un système de cité-États qui a facilité la conquête par les espagnols.

la société maya
Concernant l’économie pratiquée, les archéologues ont négligé, pour divers raisons, l’étude des différents modes de production et de distribution chez les anciens Mayas. Mais ils ont remarqué que ce peuple entrainait de nombreuses relations commerciales avec des cités lointaines.Comme nous l’avons dit au début, la civilisation maya est connue par le développement qu’elle a fait dans le domaine de l’architecture. Et nous notons à ce propos que la forme la plus connue de l’architecture maya est la pyramide à degrés. Le peuple pensait adapter une telle architecture pour se rapprocher de des dieux. Cette architecture se résume en une division de l’espace en deux : une partie de l’espace est public monumental et l’autre partie est privé. L’architecture maya se caractérise également par l’utilisation du mortier dans les constructions.
Le peuple maya écrivait d’une manière artistique ; son écriture est d’une forme logographique où chaque dessin a une signification très spécifique. Au cours des années la forme de l’écriture maya a passé du logographique à une forme mixte qui combine la forme logographique et la forme phonétique du type syllabique. Dans cette nouvelle écriture, le mot peut aussi être divisé en unités plus petites. Autrement dit chaque syllabe peut être représentée par graphique. Pour écrire les Mayas utilisaient 800 signes individuels. Ces signes devraient être disposés deux par deux en colonnes. On lisait de gauche à droite et de haut en bas les syllabes.
écritures mayas

 

Les Mayas croyaient énormément en la récurrence des cycles de la création et de la destruction.  Ils reliaient leurs cérémonies à ces différents cycles. Par exemple, s’il y avait des temps de sombres, ils faisaient des sacrifices pour apaiser les dieux. Pour eux le ciel était composé de 13 couches dont chacune avait sa propre divinité.
A noter que la civilisation Maya avait mis en place qui a été réinterprété par notre civilisation et quelques farfelus. La fin du monde devait être le 21  décembre 2012.
En savoir plus sur le Mexique l’office de tourisme officiel http://www.cptm.com.mx/

Category: Culture Mexicaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *