Guide Colombie, une destination touristique à découvrir

 

Voyage en Colombie | Colombie | |

La Colombie, ce pays d’Amérique du sud dont la notoriété a été pour longtemps concentrée sur la violence, connaît depuis quelques temps un essor touristique très important. En effet, les touristes ont commencé à s’y intéresser pour découvrir ses merveilles naturelles et historiques. Pour répondre au mieux à cette forte demande, les autorités ont entamé diverses opérations pour optimiser la sécuriser surtout dans les régions qui attirent le plus de gens. Quels sont les hauts-lieux touristiques à découvrir en Colombie ?

Parc naturel en Colombie

La Colombie, une destination touristique

Dans les premiers siècles qui suivent la découverte de cette région, la terre colombienne a été pendant longtemps convoitée par les Européens en raison de son trésor mythique. Aujourd’hui, le pays a retrouvé son charme légendaire et est devenu une destination favorite des voyageurs en quête de grandes sensations et de légende.

La Colombie est l’un des pays de l’Amérique du sud à avoir de nombreuses richesses naturelles et culturelles. Avec des kilomètres de plages de sable blanc, des cocotiers, une biodiversité inégalée, un peuple accueillant, … ses paysages diversifiés séduisent les étrangers. Elle est le seul pays au monde à posséder plus de 3 000 km de côtes le long de l’Océan Pacifique et de l’Océan Atlantique, avec une belle vue sur la mer des Caraïbes.

Les destinations touristiques de la Colombie

Sa beauté n’étant plus à vanter, mais à découvrir, il faut savoir que la Colombie peut être découverte selon cinq régions principales à savoir :

  • Les Andes : c’est dans cette partie du pays que l’on retrouve de grandes villes comme Bogota, la capitale ou encore Medellin, mais aussi de petits villages dont certains sont de grands producteurs de café
  • Les Caraïbes : cette zone abrite quatre régions principales à savoir Carthagène, Tayrona, Necocli et Capurgana
  • La côte Pacifique : sur la côte Pacifique, on se retrouve un peu dans une ambiance balnéaire où les activités les plus ludiques ressemblent à l’observation des baleines
  • L’Amazonie: une petite partie de l’Amazonie écrase le territoire colombien. Même si cette partie est très restreinte par rapport à l’Amazonie brésilienne, la région promet quand même de belles découvertes à ne pas manquer
  • L’Orénoque: autre fleuve majeur du continent sud-américain, le bassin de l’Orénoque abrite quelques joyaux sur le sol colombien

De ces zones, quels sont les sites à ne surtout pas manquer ?

Les villages du café ou Eje cafetero

L’Eje cafetero se traduit par la zone abritant les principales exploitations de café en Colombie. Au-delà de ce que cela peut apporter à l’économie du pays, cette aire est considérée comme un paysage culturel lequel a été classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 2011. L’Eje cafetero ou zona cafetera regroupe de nombreux villages rustiques et authentiques lesquels sont regroupés au sein de trois grands départements à savoir Risaralda, Quindio et Caldas.

Les villages de la zone du café en Colombie

Dans leur ensemble, ces départements offrent un paysage verdoyant où se dressent des pieds parfaitement alignés de café et où l’on distingue, ici et là, de petits villages colorés et animés, véritables patrimoine de la Colombie. Parmi les villages de café les plus réputés, on peut citer :

  • Salento : c’est le plus connu des villages de l’Eje cafetero pourtant il n’est pas le seul qui vaille le détour. De toute façon, ce n’est pas seulement ses champs de café ou ses maisons colorées qui y attirent les touristes, mais aussi parce qu’il fait office de porte d’entrée à la mythique vallée de Cocora

Découvrez l'Eje cafetero en Colombie

  • Finlandia : à l’image de Salento, Finlandia offre aussi aux visiteurs une vue rustique, paisible et authentique. Les rues sont également bordées de maisons colorées dont la majorité abrite des boutiques et restaurants. Par rapport à Salento, Finlandia n’est pas vraiment un haut-lieu du tourisme, mais il est l’endroit idéal pour ceux qui veulent se reposer, s’éloigner des bruits assourdissants de la ville et juste profiter d’un séjour au calme, voire très calme

Les villages du café en Colombie

  • Pijao : ce village est le premier à avoir obtenu le label « Slow City » en Amérique latine. Cela signifie que la qualité de vie des habitants y est excellente et on le comprend aisément sitôt avoir posé les pieds dans ce village. Ici, on ne trouve ni gratte-ciel, ni embouteillage puisqu’à la place, on a une nature luxuriante, un air sain, de la nourriture biologique saine et une culture locale qui n’a rien à voir avec les habitudes des citadins. Ici, même lorsqu’on se rend dans un bar la nuit, le volume est réduit et dans les rues, les boutiques restent coquettes sans être surchargées de publicité. En gros, c’est là qu’il faut se rendre pour fuir le stress

La zona cafetera en Colombie

  • Aguadas : surnommée « ville de la brume », Aguadas fait partie des villages patrimoine du pays. A part ses champs de café, on la connaît aussi pour son artisanat de chapeau faisant office d’un musée spécifique, pour son centre historique classé « bien d’intérêt national », pour ses maisons colorées datant de l’époque coloniale, …

Le village de Salamina dans l'eje cafetero de la Colombie

  • Salamina : surnommée « ville lumière de Colombie » et faisant, également partie, des villages patrimoine du pays, Salamina est connue pour ses jolis balcons colorés. En effet, même si cela paraît peu ordinaire, les habitants de la ville font de leur balcon sculpté leur fierté. Se promener entre ses dédales de rues est alors un vrai enchantement pour les yeux et pour prendre un peu de repos, rien ne vaut une petite pause près de sa fontaine centrale

La vallée de Cocora

Plus connu que le parc de Tayrona, la vallée de Cocora est l’endroit idéal pour faire du trek en Colombie. Au creux de ses majestueux cocotiers et de son environnement verdoyant, on prend effectivement plaisir à se promener tantôt en touristes tantôt en grand sportif, mais quelle que soit la casquette que vous y arborerez, soyez sûr que l’émerveillement sera le même. En effet, face aux 60 m de hauteur de ces palmiers de cire, oui c’est bien ainsi qu’on appelle cette espèce unique de palmiers, vous vous sentirez tout petit.

La vallée de Cocora en Colombie

Il s’agit d’une espèce endémique à la région du Quindio et d’une espèce aujourd’hui très protégée. Il faut savoir que de l’écorce de ce palmier, on peut retirer de la cire pour fabriquer de la bougie ou d’autres objets.

Cette vallée merveilleuse se situe au sein du parc national Los Nevados et donc au sein de la zona cafetera. En y arrivant, on ne voit pas d’emblée les fameux cocotiers, car on doit marcher et monter sur une dizaine de kilomètres pour les découvrir.

Une fois que vous aurez atteint la vallée, la randonnée n’est pas terminée, car il faudra avancer sur une quinzaine de kilomètres de plus pour admirer les cocotiers et les autres trésors de la vallée comme la maison des colibris et le superbe bosque de las palmas.

Le parc naturel de Tayrona

Le parc naturel de Tayrona est un lieu touristique réputé de la Colombie. Il abrite, à lui seul, de nombreuses plages sauvages, de superbes piscines naturelles, des sentiers de randonnée établis au beau milieu d’une forêt tropicale luxuriante et quelques villages habités par les descendants des Tayronas à savoir les Kankuamos, les Kogis, les Arhuacos et les Wiwas.

parc naturel de Tayrona

Ces derniers ne font pas seulement du parc, leur lieu d’habitation, mais ils y veillent également comme leur plus grand trésor. D’ailleurs, à leur demande, le parc ferme ses portes sur une période de l’année pour qu’aussi bien sa flore et sa faune puissent se régénérer.

Pour ceux qui veulent le découvrir entièrement, il faudra prévoir quelques nuits sur place, mais rassurez-vous, des cabanes qui ont été construites à l’image des anciennes maisons des Tayronas y ont été établis en guise de point d’hébergement.

Parmi les plus grands trésors de ce parc, on peut citer :

  • La plage de Cabo San Juan : c’est là qu’on va pour se baigner, pour se dorer au soleil et pour déguster de succulents poissons frits préparés par les locaux
  • La plage Cristal idéal pour faire du snorkelling
  • La piscina : c’est un petit lagon protégé des vagues par une barrière de corail au loin. C’est la plage idéale lorsqu’on voyage avec des enfants
  • Pueblito : attention, c’est un lieu sacré pour les indigènes du parc donc il faut faire preuve de respect. Autrefois, c’est là qu’avaient lieu les sacrifices, mais ils n’en font plus aujourd’hui. D’ailleurs, il ne reste sur place que des ruines toutefois gardées jalousement par une famille

Et bien sûr, ce ne sont pas les seuls lieux mythiques du Parc Tayrona, mais il y en a bien d’autres.

Carthagène

Durant un séjour en territoire colombien, il ne faut pas oublier la magnifique ville de Carthagène. Classée au Patrimoine mondial par l’UNESCO, cette ville surnommée « perle des Caraïbes » ou « L’héroïque » par les locaux est une destination incontournable de la Colombie.

La ville colombienne Carthagène

Avec son centre historique où se dressent aujourd’hui encore de magnifiques bâtisses du 1èe siècle, sa musique qui y anime chaque journée et chaque soirée, ses palenqueras qui désignent ces femmes souriantes qui vendent des fruits dans ses rues, ses danses rythmées et parfois sensuelles, …c’est un endroit où l’on aime se promener, découvrir, déguster, apprécier et profiter du moment présent.

Découvrez la Colombie de A à Z

Tags: ,

Category: Voyage en Colombie, Colombie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *