La cordillère blanche

 

Voyage au Pérou | Pérou | |

La cordillère blanche est un petit coin de paradis, qui enchanterait les trekkeurs. Il se situe en Amérique du Sud,  précisément dans le centre-nord des Andes péruviennes.
Ce site est caractérisé par une impressionnante chaine de montagnes, à des sommets très hauts,  atteignant en moyenne les 6000 mètres, offrant d’éventuels parcours d’escalades, comparables à ceux de l’Himalaya.

La cordillère blanche

La cordillère blanche

La zone offre un paysage démesurément fascinant, par ses lacs glaciaires de toutes les couleurs, ses culminants sommets éclatants d’un blanc vertigineux et son patrimoine culturel précolombien. Cet incontestable monde, renferme une beauté naturelle, une biodiversité exceptionnelle et une culture authentique qui ne cesse d’impressionner les amoureux de la nature et d’enchanter les alpinistes.

La cordillère blanche

La cordillère blanche


Dans l’intension de préserver son exceptionnelle biodiversité, le Huascarán, un parc national  renfermant une grande partie de ces montagnes a été conçu. Des années plus tard il a été converti en une Réserve de la Biodiversité, pour ensuite appartenir au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

La Cordillère Blanche est exploitée entre mai et septembre par des alpinistes, vu la clémence du climat en cette période. Les sommets sont beaucoup moins difficiles à atteindre que ceux de l’Himalaya. La trajectoire ne nécessite pas beaucoup de technicité, mais garantie autant de sensations fortes.  Pour le trekking, le circuit le plus souvent adopté, commence de Huaraz.

Le Pérou comporte l’une des plus grandes  diversités biologique du monde. Celles-ci se culminent essentiellement dans la zone de la Cordillère Blanche et particulièrement dans la réserve de l’UNESCO. Elle comprend dans les 800 plantes répertoriées.
La flore comprend essentiellement des plantes endémiques, celles qui s’adaptent aux climats des hautes altitudes. Certains arbres gigantesques, tel que le Quenoal, se sont implantés dans les sommets de ces montagnes. Ils peuvent atteindre les 4500 mètres d’altitude.
La biodiversité animale y est aussi très impressionnante, particulièrement par ces oiseaux tels que le magnifique condor et le petit colibri. Le nombre des  oiseaux inventoriés est estimé à environ 112 espèces.
La faune de la Cordillère présente aussi des espèces des mammifères, tel que la viscache, les cervidés et la vigogne.  Mais ils ne sont pas très abondants, ils sont comptés à peu près à une dizaine d’espèces sauvages.
Coté population, l’aspect le plus intriguant de ce petit bout d’éden, ces hommes s’adaptent depuis des millénaires à cet environnement tellement beau mais particulièrement rude.
La population se nourrit de ses propres cultures. Toutes les terres sont exploitées. On y trouve des cultures végétales mais les sols sont aussi employés dans l’élevage animal.

La cordillère blanche
Ces paysans de la Cordillère cultivent aussi de la joie et de la chaleur humaine. Ils sont connus pour leur courtoisie et leur hospitalité. Mais aussi pour leurs vêtements de couleurs vives et pour leur port de chapeau. En effet, les habitants de la Cordillères ne se promènent jamais sans chapeau. Ce dernier leur attribue une appartenance villageoise.
Enfin leurs maisons sont fabriquées à partir de  briques de terre sèche et couvertes de toits en graminées.

La cordillère blanche n’est pas le seul endroit agréable et renommé il y a aussi le Machu Picchu ou le lac Titicaca et ce n’est qu’un exemple.

en savoir plus sur Le lac Titicaca Un lac d’altitude entre le Pérou et la Bolivie

en savoir plus sur Machu Picchu la cité Inca

Tags: ,

Category: Voyage au Pérou, Pérou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *